Vous attirez des phobiques de l’engagement ?

engagement-519811_640Pourquoi attirez-vous  des relations qui ne durent pas ? Êtes-vous coutumiers(ères)  des histoires qui tournent court ? Parfois, au début de la relation votre partenaire semble vous indiquer que c’est une histoire qui va durer ; par exemple, il ou elle fait des allusions de projets à long terme, vous laissant  espérer que la relation est « durable ». Des propos du style : « attends un peu de rencontrer ma mère, ou ma soeur, vous allez vraiment bien vous entendre… » ou bien  » ce serait bien de partir ensemble en vacances non ?  »  Hum…!

Encore mieux, le grand jeu, du style «  je n’ai jamais ressenti cela avant.. » Et là, vous croyez vraiment avoir rencontré l’homme ( ou la femme) de votre vie, votre âme-soeur…enfin vous voyez ce que je veux dire !

Et alors, l’impensable arrive ! Il ou elle vous dit ne pas être prêt(e) pour une relation. Ou pire vous ne le (la revoyez plus, sans un mot, sans une excuse.

Qu’est-ce que cela signifie ? pour quoi cela arrive t-il  plus d’une fois ? à vous  ?

Attention à l’estime de soi !

Croyez-vous vraiment  mériter l’amour que vous souhaitez ? Si vous vous reprochez ce que vous avez dit ou fait qui aurait pu faire s’enfuir l’autre, si vous vous accusez des relations ratées, vous ne croyez sûrement pas mériter une belle relation !

Quand on a une piètre estime de soi, on se juge méchamment et alors on se retrouve dans des relations pathologiques,  en croyant ne pas pouvoir faire mieux.
Si vous pensez que vous êtes « pas assez ceci ou trop cela », vous allez devoir vous apprécier toute entière pour qu’un partenaire puisse en faire autant. Vous allez devoir retrouver votre « souveraineté amoureuse » Parce que tout ce que vous attirez à vous n’est pas « fortuit ». C’est vrai, c’est très frustrant d’attirer à soi exactement l’inverse de ce que l’on souhaite consciemment et cela l’est doublement  en amour. J’entends ce genre d’histoires très souvent de mes consultants.

C’est la croyance qui est mauvaise, pas vous !

Alors que croyez-vous  pour courir à chaque fois à la catastrophe ?  faire les choses de travers, ou bien qu’il n’existe pas de personnes capables de s’engager ? ou que vous êtes destiné à rester sans amour ? Vous croyez à la fatalité !

statue-53783_640Il va falloir renégocier vos scénarii de vie avec la Fée ;  la fée c’est fata, le fatum, ces trois femmes qui tiennent le fil de votre vie. Vous connaissez ces trois Parques, fileuses du destin des hommes : Clotho, Lachésis et Atropos chez les Romains.  Les trois Parques sont présentes dès l’origine du monde de par leur fonction qui rythme la naissance, la vie et ses chemins, et la mort.
Elles sont aussi vieilles que la Terre, le Ciel et la Nuit. La fée c’est le principe de tout- accomplissement et cette  vision  n’est pas humaine ; c’est une  vision à partir du Principe de vie. Il faut donc tendre à l’infini vers ce Principe de vie. C’est à cela que les contes nous entrainent et c’est pour cette raison qu’ils nous fascinent. L’infini de soi-même est une dimension qui existe bel et bien et qui transcende nos limitations.
Si vous comparez la vie à un labyrinthe ( et c’en est un !) alors parfois vous êtes dans une impasse, mais il est possible de changer de chemin ; revenir sur vos pas ( cela signifie comprendre ce que vous avez vécu, lui donner du sens, tirer des enseignements) et essayer une autre voie avec conviction et détermination ( tel un Héros)

« Tout ce que nous n’aurons pas ramené à la conscience se manifestera dans notre vie comme le destin ou la fatalité ». (Carl Gustav Jung)

Il y a quelque chose que vous devez comprendre pour vous sortir de ce mauvais pas et changer pour toujours votre schéma de souffrance, et ceci même si vous ne voulez pas l’entendre.  Vous n’êtes pas une mauvaise personne mais quelque chose en vous attire le genre de partenaires qui ne veut pas s’engager. Vous êtes dans une impasse. Il y a une facette de vous que vous devez apprendre à connaître et surtout vous devez apprendre les principes du changement ; vous avez la technologie interne pour cela.

Vous l’avez fait, vous pouvez le défaire !

La bonne nouvelle, c’est que comme c’est vous qui   avez créé le schéma de ce type d’attraction, vous pouvez aussi  le changer. Vous êtes entré dans une impasse, vous pouvez vous réorienter.

Quand on est programmé avec des croyances limitantes, on a forcément des options tout aussi limitées. Votre inconscient choisit pour vous parce que tout ce qui est inconscient semble agir telle une fatalité. Vos toutes premières expériences (prime enfance) vous ont peut être conduit(e) à croire que l’amour était impossible et qu’être heureux l’était tout autant. Vos premières sensations par rapport aux personnes qui étaient sensées vous apporter soins et amour ont peut être été décevantes et vous allez aujourd’hui vers des relations qui vont continuer de prouver vos croyances sur le sujet. Parce que c’est le plus facile dans un premier temps, c’est une habitude ancrée en vous, mais ensuite c’est la déception, la frustration, la souffrance; Ce n’est pas ce que vous recherchez au fond de vous. Ce n’est pas ce à quoi votre coeur aspire.

Le Héros et les épreuves initiatiques

indexSavez-vous que les épreuves du Héros dans les contes de fées sont justement là pour changer les croyances ? Les Héros ont les épreuves d’abord et ensuite, il accomplissent leur souhait car c’est l’inspiration ( la fée, leur modèle de réussite c’est pareil) qui les guide. L’être humain ordinaire, conditionné fait le contraire ; il croit tenir son accomplissement et il s’aperçoit ensuite qu’il a échoué ! C’est en cela que les contes de fées sont initiatiques; ils initient un autre scénario qui est en fait le modèle de réussite de la personne concernée.. Le Héros est celui qui re-choisit (libre arbitre) son histoire parce qu’il rencontre la fée qui est là pour lui permettre de retrouver le chemin de l’accomplissement. Et il rencontre la fée parce qu’il écoute les messages subtils que la vie lui envoie. J’insiste. C’est un processus identitaire, un processus alchimique et c’est à cela que j’accompagne mes clients.

 Sortez de l’état de victime

Plutôt qu‘accuser l’entourage ou le mauvais sort, ou la malchance, et rester en mode « autopilotage inconscient » ( conditionnements, automatismes ) il est indispensable de se poser les bonnes questions et d’écouter aussi les réponses. Par exemple, plutôt que dire et penser que l’autre est vraiment nul ou irresponsable ou « bloqué », il est plus productif de se demander :

  1. « pourquoi je rencontre toujours ce type de relation ? » La réponse est : parce que mon inconscient, mes automatismes vont les chercher, les attirer.
  2.  la seconde question est « comment  m’y prendre pour changer cela  ? »

Pour changer cela il faut se regarder dans le miroir de l’autre personne ou de l’évènement et accepter que c’est une partie de moi-même que je méconnais et que je dois intégrer, faire mienne. Je dois danser avec elle et même l’aimer.

Approfondissez !

Donc,  pour changer ma vie, mon scénario, je ne reste pas en surface. J’approfondis. Peut être que vous trouvez difficile à croire que cela fonctionne, mais cela fonctionne  dans tous les domaines. Ce qui nous arrive est  toujours ce auquel on croit, on adhère consciemment ou non consciemment. Commencez donc à douter de vos croyances, et à envisager de croire que  :

  • en sous-terrain (votre moi profond) les choses se passent telles que je vous les ai décrites,
  •  que vous êtes responsable ( et non coupable) de  ce qui vous arrive
  • que vous êtes capable de  changer ce que vous avez créé
  • que vous pouvez re-écrire le scénario, mais pas n’importe comment
  • faites-vous aider pour comprendre le mécanisme et les possibilités d’expansion
  • passer à l’action et recommencer le cycle si nécessaire
  • regardez l’amour affluer vers vous

Conclusion

Personne ne peut faire ce travail à votre place et c’est juste,  parce que ne voulez plus vivre une vie qui n’est pas la vôtre. Une fois le changement opéré, se produit  » l’effet domino », qui vous rend de plus en plus confiant en votre capacité innée d’être aimé(e). Et en plus c’est une qualité d’être très attractive ! C’est un cercle vertueux !

 

7 comments on “Vous attirez des phobiques de l’engagement ?

  1. Ferrero

    Bonjour Elisabeth
    Tout d’abord vous féliciter …… Vous passez très bien à la TV
    Je franchi le pas a penser à moi enfin
    Et suis intéressée pour le prochain Café Amoureux
    Pouvez vous me faire part de la date et du lieu exact
    Merci
    Manue(CINETIFS)

    1. Elisandre

      Bonjour Manue !

      Bon très bien, c’est un bon début de commencer, ou plutôt re-commencer par soi.
      Non que cela soit égoïste, mais logique : de moi vers l’autre.
      La plupart des personnes partent de l’autre et se demande pourquoi cela vient vers moi ?
      Qu’est-ce que moi je donne à l’autre, qu’est-ce que j’émets pour recevoir ce que je reçois ?
      une question de bon sens ! ( c’est le cas de le dire)

  2. Pingback: Dieu versus vide. Un étrange anagramme | Le Royaume Amoureux

  3. Nicolas

    C’est clairement mon problème… j’y vois un peu plus claire maintenant avec cette article. j’essaie de corriger ce défault avec un coach en developpement personnel mais rien n’y fait, j’attire toujours les phobitque de l’engagement…et je suis un homme !! peut être que je fais peur aux femmes

  4. Elisandre

    Bonjour Nicolas,
    merci pour votre commentaire…le jour où on comprend que le développement n’est pas « personnel » ça commence à aller mieux….question engagement. Alors un coach en « développement personnel » ne peut qu’amplifier votre problème. Oui je sais ça questionne.

  5. Clara

    ça a toujours été mon problème !
    pourquoi vous pensez qu’un coach personnel ne peut qu’amplifier le problème ?
    moi aussi j’ai choisi cette solution

    1. Elisandre

      Bonjour Clara, avez-vous réellement lu mon article ? Comment pourrais-dire, alors que je suis coach, que le coach va amplifier le problème ?

Leave a reply

CommentLuv badge