La vie reprend de plus Belle!

la belle au bois dormantLe prince  traversa plusieurs chambres pleines de Gentilshommes et de Dames, dormant tous, les uns debout, les autres assis,  entra dans une chambre toute dorée, et  vit sur un lit, dont les rideaux étaient ouverts de tous côtés, le plus beau spectacle qu’il eût jamais vu : une Princesse dont l’éclat resplendissant avait quelque chose de lumineux et de divin. Il s’approcha en tremblant et en admirant, et se mit à genoux auprès d’elle.

Alors comme la fin de l’enchantement était venue, la Princesse s’éveilla ;

-« Est-ce vous, mon Prince ? lui dit-elle, vous vous êtes bien fait attendre. »

Le Prince charmé de ces paroles, et plus encore de la manière dont elles étaient dites, ne savait comment lui témoigner sa joie et sa reconnaissance ; il l’assura qu’il l’aimait plus que lui-même.

Les deux jouvenceaux soupent au son des violons. Enfin il y avait quatre heures qu’ils se parlaient, et ils ne s’étaient pas encore dit la moitié des choses qu’ils avaient à se dire..

Sans perdre de temps, leur mariage fut célébré par l’Aumonier du château qui se frottait encore les yeux de sommeil. Et c’est la nuit de noces où la princesse qui a dormi bien trop longtemps ne ferme pas l’oeil…

Le lendemain le prince rentra chez lui sans rien  dire  de son épopée à ses parents. L’amour n’est pas une histoire de famille mais l’aventure du coeur. Le prince et la Belle  vécurent donc en secret   pendant plus de deux ans. Leur amour s’ embellit de deux enfants ; la première  une fille, fut nommée Aurore, et le second un fils, qu’on nomma Jour, parce qu’il paraissait encore plus beau que sa soeur.

Au bout de deux ans, le père du prince, le Vieux Roi débonnaire mourut et le prince se vit maître du Royaume.

Il emmena alors la princesse et sogresse reine la belle au bois dormantes deux enfants (la petite Aurore et le petit Jour) dans le château de sa mère, qui est une  ogresse, puis partit à la guerre. Pendant ce temps, la reine décide de dévorer la princesse et les deux enfants. Mais le Maître d’hôtel du roi les remplacent par une biche, un agneau et un chevreau pour tromper la méchante reine qui lui avait ordonné de les tuer et les cuisiner. Confondue au retour de son fils, cette dernière se jette elle-même dans une cuve et finit dévorée par les serpents et les vipères qu’elle y avait fait mettre à l’intention de la femme de son fils et de ses petits-enfants.

La paix de l’âme

Au début de l’histoire, rappelez-vous, le roi et la reine,  parents de la Belle peinent à donner la vie car ils ont  probablement peur de la mort. Quand la fée oubliée « Nécessité »  vint jeter un sort, ils veulent  protéger leur fille en interdisant toutes les quenouilles dans le royaume.  Précautions bien inutiles face au décrets du destin!

Nous oublions  ainsi d’inviter (nous les évitons) des parts de nous-même qui deviennent mauvaises dans le sens où elles veulent attirer notre attention en nous « maudissant: » ( malédiction). Les enchantements ou sortilèges viennent de ses parts d’ombre que nous rejetons.

 Que vient nous dire le sort jeté par Nécessité  transformé en sommeil (par une autre fée) ? que la mort est un long sommeil, une apparence de mort; et que notre âme resplendissante et lumineuse rêve de ses prochaines aventures?

Nous vivons dans un monde qui a relégué la mort aux oubliettes et l’âme elle-même est oubliée. Mais à ne pas risquer de  mourir, nous ne pouvons pas vivre. Nous restons pétrifié de peur, endormis.C’est notre personnalité qui est endormie, dans notre zone de confort matérialiste. Notre âme n’a que faire de ce confort; elle nous appelle de tous ses voeux, de tous NOS voeux en fait, nos souhaits.

Les noces alchimiques

Un jour le Je, parce qu’il languit de son âme, sa Belle Âme  se réveille et se souvient enfin!.  Alors quand enfin le Je /prince traverse la haie d’épines qui le séparait de sa  (sa D’Âme), c’est la grande euphorie et il voit « une Princesse dont l’éclat resplendissant avait quelque chose de lumineux et de divin. Il s’approche en tremblant et en admirant, et se met à genoux auprès d’elle »

N’est-ce pas ainsi que l’on se comporte devant le sacré?

C’est l’amour (énergie de l’âme)  qui renait et tout le royaume s’éveille. L’amour qui ensuite se manifeste sous la forme de deux bambins lumineux : Aurore et Jour.  C’est la vie qui appelle;  il et temps de se lancer dans un projet, se confronter aux obstacles, rencontrer le danger, prendre des risques. Traverser ce passage inconnu, la haie de brousailles: toutes ces protections dont nous nous entourons. Ces faux self.

L’Âme prend les rênes

La Belle  et ses enfants se retrouvent en butte aux puissances mauvaises qui veulent les dévorer. La rencontre avec  une belle-mère ogresse, aux appétits démesurés.  Les ogres dans l’univers des contes représentent les peurs archaïques ( qu’il faut pourtant rencontrer)

Une fois le JE consentant, il s’efface ( le prince part à la guerre dans le royaume voisin) pour laisser notre âme guider notre vie.

L’école des mystères

Après ce long sommeil, il est temps d’affronter les épreuves  et  remplir sa mission.

Les églises sont pleines  (enfin plus guère, je plaisante) de demandeurs de grâces, qui demandent à Dieu de ne plus leur envoyer d’épreuves! (Ne nous soumet pas à la tentation. et délivre nous du mal). Beaucoup vivent avec l’idée que nous ne devrions pas avoir de problèmes, d’épreuves. Le plus grand de nos problèmes est de ne pas vouloir de problème. Réfléchissez à cela!

Imaginez un enfant qui va à l’école et ne veut faire aucun des exercices proposés! En regardant bien, vous verrez que c’est l’attitude de la plupart des contemporains. Que diriez-vous si votre enfant vous disait :

  • « moi je veux bien aller à l’école puisque tout le monde y va, mais je ne veux absolument rien faire : pas d’apprentissage, pas d’exercice, pas de leçon! »

Que lui diriez-vous ?

J’imagine très bien.

Eh bien la vie est une école des mystères au même titre que l’école pour les bambins. Nous ne pouvons faire l’impasse du progrès, de l’évolution, de la croissance.

 

La mission du Je est un Jeu.

« Le secret de la vie est d’avoir une mission, une chose à laquelle vous donnez tout… Et le plus important, c’est que ce soit une chose totalement hors de portée » Henry Moore

 La phrase d’ Henry Moore vous semble t-elle  ambigüe?.

On peut se demander à quoi sert d’avoir une Mission si elle est hors de  portée?

N’est ce  pas déroutant de poursuivre un but qu’on n’est pas certain d’atteindre ?

Si la mission n’est pas hors de portée, ça n’est pas une Mission. C’est une habitude, un automatisme, un conditionnement et ceci ne nous révélera rien de nouveau sur notre mystère. Quelque chose que vous savez faire appartient au passé. C’est un acquis.  Une aventure, c’est du nouveau, du futur. ( aventure  = à venir)

Hors de portée veut dire au-delà des apparences, du visible, du connu. Les missions (semblant) impossibles sont les appels de notre âme à grandir, à mûrir. Les missions (Un)possibles. Pour grandir, il faut obligatoirement que notre prochaine étape soit « hors de portée » et semble un problème. A résoudre.

Ce qui est excitant dans la vie, c’est d’avancer vers l’inconnu, d’avoir l’occasion de se dépasser, d’aller au-delà de ses limites actuelles, de découvrir, , de chercher des solutions aux difficultés  rencontrées et de vivre des aventures… D’être le héros de sa propre Légende personnelle, pour vivre une Légende Universelle.

 Beaucoup sont effrayés de se lancer dans leur projet car ils ne savent pas réellement comment ils peuvent l’atteindre. Nous n’avons pas besoin de le savoir. Nous avons simplement à prendre la décision  de nous rapprocher de notre rêve. Tout viendra à nous au bon moment,

Tout de feu, le soleil de l’amour a triomphé du sommeil de l’oubli

Êtes-vous  prêt(e) à braver les obstacles pour retrouver votre Belle endormie? Homme ou femme, ce chevalier spirituel en vous a t-il suffisamment soif de Connaissances, de Sagesse  et de Vérité? Êtes-vous prêt à délivrer votre âme de l’oubli, à la contempler et l’épouser? Êtes-vous prêt(e) à combattre pour cette précieuse Sagesse que veulent détruire les ogres et ogresses de ce monde et leur complice?

A ceux qui croient que la spiritualité équivaut à la sérénité, au calme et à la paix, le prince de ce conte rappelle que la spiritualité est dynamique et passionnée et qu’il faut se montrer infatigable devant les obstacles.

L’éternelle Beauté en exil

A l’envisager d’un point de vue spirituel, ce conte n’offre pas la possibilité de s’identifier à  une jeune fille passive et dépendante, attendant son homme Idéal. Ce conte ( et beaucoup d’autres!) est mal compris en général. Cette incompréhension témoigne d’une conscience endormie. La Belle est l’Âme, la Divine Sagesse qui rêve d’être découverte et aimée.

Laissez un commentaire!

  • Dites moi quel est votre principal blocage ou problème pour résoudre votre frustration ou  faire ce que vous souhaitez faire?
  • Quelle est la question numéro 1 à laquelle vous aimeriez que je réponde?
  • CLIQUEZ SUR J’AIME SI VOUS AIMEZ CET ARTICLE

 

 

 

2 comments on “La vie reprend de plus Belle!

  1. Jerome

    Merci pour cet article. J’espère que vous avez passé de très belles fêtes de fin d’année, entouré des gens que vous aimez.

Leave a reply

CommentLuv badge