Articles

Pour ne plus craindre la mort, l’affronter vivant !

cerbereComment  se mettre en quête de l’immortalité  et renaître ?

Pour lire la première partie de l’article : « Voici pourquoi la mort ne m’effraie pas »

Examinons ici le  douzième des travaux d’Hercule : la descente aux enfers. 

A la fin de l’article je te propose un petit exercice

Hercule est l’emblème du héros.

Le père « biologique » d’Hercule est Zeus qui voulait se donner un fils capable d’être pour les Immortels comme pour les mortels, un puissant protecteur.

Zeus a voulu  qu’un homme au moins puisse devenir «immortel». Depuis tous les héros peuvent suivre l’exemple d’Hercule, le chemin est tracé. 

Le héros  n’est pas l’ego, C’est celui qui réconcilie  le visible et l’invisible, le monde ordinaire et le monde extraordinaire, se met en quête de « l’immortalité » et relève des défis , résout des énigmes dans ce but. Le héros est un pont, un pivot.

Une voix lui murmure au fond de son cœur : «Tu as en toi quelque chose d’essentiel à réaliser que personne d’autre ne pourra accomplir à ta place ». Il répond à l’Appel.(de l’âme). Si ce n’était pas le cas, que ferions-nous là ? Tu as  bien conscience  depuis longtemps je suppose, que toute la vie est bien organisée, que le hasard insensé n’y a pas sa place ( malgré ce que la science mainstream essaie de faire croire quand elle n’a pas la réponse)  !

Ta Légende à toi, pour le prix d’une place de cinéma

l'ombre n'est pas le sombre7 € c’est le prix d’une place dans un petit cinéma

Pour ce prix,  je te propose de mettre  ton souhait en route vers toi et de vivre ta Légende. C’est le sujet de la première étape du programme en 12 étapes en suivant la créativité des contes. 

 

Quel est ton souhait ?

 

Tu n’as pas besoin de « croire aux fées »

Exit toutes croyances religieuses ou laïques, positives ou négatives.

La fée, dans les contes merveilleux est une fonction de conciliation des contraires.  C’est bien grâce à elle que Cendrillon va au bal retrouver le prince non ? Une fonction qui fait partie de  toi, mais qui se cache encore dans l’ombre de toi-même ?

 

Des faits, rien que des faits surgiront par miracle.(clique)

(au bas de la page que je t’indique ci-dessus, se trouve  le bouton magique qui va changer ta vie)

Au début, tels des petits jets de lumière.

Qui d’autre veut gouverner son Royaume Amoureux ?

Voici quelques clés de sagesse  du conte la Belle et la Bête. Il est indispensable, pour comprendre  cet article d’avoir lu  Retrouver votre royauté ou la Belle et la Bête.  Le  royaume magique dans lequel vit la Bête n’est autre que celui de toutes nos potentialités latentes et inconscientes : le monde de Tout-Possible. Ces potentialités sont refoulées par les conditionnements de penser qui nous les font apparaître monstrueuses. C’est pourtant irrémédiablement la fréquentation de nos ombres, qui nous semblent des  monstruosités, qui nous  rendront familières  nos chances, notre génie.

Dossier secret #3 : l’Ombre et le Prince Charmant

Cet article n’est pas que pour les dames…

Quelle ambivalence le sentiment amoureux ! Il est l’objet des plus grandes attractions mais aussi  des rejets les plus violents. Seul réel enseignant de nos existences, l’amour est le révélateur  privilégié de nos peurs, de nos insuffisances et aussi de notre génie. Dans le conte de la Belle et la Bête, derrière la peur :  le merveilleux, le prodigieux, le génie. Vous en conviendrez la Bête du conte est loin d’être le prince charmant « mythique » de Walt Dysney (rappelons-le, vision erronée et commerciale)