Articles

Faites vos contes ! Trouvez l’histoire qui va tout changer…

Transformez la bête en Prince CharmantNon, je n’ai pas fait de faute d’orthographe : faites vos contes ! L’être humain dispose d’un potentiel extraordinaire. C’est bien de la mise en oeuvre de ce potentiel dont il est question dans les contes de fées. Il n’est plus temps de se chercher comme on peut, mais plutôt de retrouver votre Royaume. Ne nous arrêtons donc pas à cette petite vie médiocre que les médias tamponnés nous proposent !

Le mot « médiocre » signifie « moyen » mais le sens moderne lui donne le sens de « au-dessous de la moyenne » , un sens  qui s’est répandu au 17ième siècle, aux choses et aux personnes. Ne confondons pas non plus , comme on voudrait nous le faire croire, « progrès technologique » et « évolution humaine ».

Alors comment évoluer   dans un monde qui sombre comme le Titanic, vers des victoires conscientes  sur nous-même ? Un autre monde est possible pour l’Homme. Un monde à inventer, une Aventure Héroïque. Trouvez l’histoire qui va tout changer.

Vous attirez des phobiques de l’engagement ?

engagement-519811_640Pourquoi attirez-vous  des relations qui ne durent pas ? Êtes-vous coutumiers(ères)  des histoires qui tournent court ? Parfois, au début de la relation votre partenaire semble vous indiquer que c’est une histoire qui va durer ; par exemple, il ou elle fait des allusions de projets à long terme, vous laissant  espérer que la relation est « durable ». Des propos du style : « attends un peu de rencontrer ma mère, ou ma soeur, vous allez vraiment bien vous entendre… » ou bien  » ce serait bien de partir ensemble en vacances non ?  »  Hum…!

Le Minotaure ou la puissance des instincts

taureauPourquoi nos vies nous paraissent-elles parfois  médiocres, conditionnées, stéréotypées,  dépassionnées  ?  nos comportements inhibés ? pourquoi nos habitudes sont-elles compulsives ? qu’est-ce qui fait que nos rêves, nos aspirations restent si fréquemment en plan, malgré un désir d’accomplissement ?

La Biodanza répond à ces questions cruciales et  propose un « remède » éprouvé depuis un demi-siècle. Ici je vous entretiens plus particulièrement de la partie « thérapeutique » de la Biodanza nommé  » Projet Minotaure ». Par « thérapeutique », entendez la cure, la guérison, par un face à face consentie avec ce qui nous arrête dans nos plus beaux élans vitaux : la  joie, l’amour, l’expression, l’avenir.

Qu’est-ce qui pourrait bien figer nos élans sinon la PEUR ?

Passer la frontière de la peur de l’Amour


passer la frontière de la peur      Les adeptes du plein amour se font rares.s Nous forgeons collectivement une réalité qui va à l’encontre des promesses de la vie à laquelle nous aspirons ! Serions-nous moins amoureux de l’amour que de ses difformités ? Essayons de réfléchir à la question et de commencer à préparer nos bagages pour un voyage dont je suis guide et partie prenante. L’amour est un pays des merveilles qui en effraie  plus d’un(e) lorsque l’heure du  départ a sonné. Pourtant c’est notre destination à tous et on ne rembourse pas les billets. N’en avez-vous pas, comme moi, assez de ces rencontres ou relations qui se développent et s’éteignent selon des standards malheureux ? Ou bien si ce n’est pas le cas, aimeriez-vous que votre vie amoureuse  s’élève à la dimension d’une Légende ?

Les demi- dieux meetic …remettons les pendules à l’heure biologique !

La plume me démange depuis longtemps. Un concours de circonstances fait que je me lance sur un sujet qui va en défriser plus d’un c’est certain… à part les chauves évidemment. N’attendez pas de romantisme dans cet article mais le produit d’une irritation que je ne suis pas la seule femme à connaître.  Il faut cependant que les choses soient dites, en amour c’est ainsi. Il s’agit d’amour oui ! Sincèrement, les hommes « je vous aime », sinon je n’aurais pas créer ce Royaume Amoureux, pour me faire plaisir certes ,  mais aussi pour des centaines  de femmes qui ont envie de vous rencontrer et de vous offrir ce qu’elles ont de meilleur. Et elles en ont !

Qu’est-ce que l’amour romantique ?

Le romantisme est connu comme  courant littéraire et artistique, apparu au XVIII ième siècle en Allemagne, Grande Bretagne, puis en France, Espagne et Italie début XIX ième. Il est aussi devenu une mentalité, un art de vivre. Ce mot a souvent  une définition un peu vague. Il évoque aussitôt des clichés, des généralités, des images du couple à l’eau de rose. Voyons un peu  d’où cet art de vivre vient.

Signalons déjà quelques synonymes du mot romantique, relevés dans le dictionnaire : idéaliste, passionné, rêveur, romanesque, sentimental.

Qu’est-ce que le romantisme ?

Sur un plan littéraire, le  romantisme s’oppose au rationalisme dogmatique, qui considère la seule raison comme source déterminante de la connaissance. L’action essentielle de ce mouvement a été de remettre en question le récit traditionnel et de rendre compte de nouveaux rapports de l’être humain au monde.

Le romantisme est né après la Révolution ; celle-ci devenant  alors un mythe, une idéologie nécessaire au mouvement romantique car la notion d’individu, de citoyen devint essentiel.

Châteaubriand prépare le romantisme au début du 19 ieme avec son personnage RENE, qui met l’accent sur l’exploration du moi. René est un jeune homme en proie au désespoir et au mal du sècle.

Une  relation romantique au monde

Dans son sens le plus vaste, le   romantisme est une conception de la vie  dont on trouve l’expression dans les récits épiques des peuples romans.

C est  une mentalité d’inspiration chrétienne, nord-occidentale ( par opposition à la mentalité  classique, gréco-latine, d’inspiration païenne). De cette mentalité, il est sorti un art  se portant volontiers vers l’infini,  l’inaccessible, le merveilleux, le fantastique, le mystérieux.

L’art classique,  lui,  recherchait la raison, le calme, la simplicité,  la clarté.

Avec ses sentiments profondément religieux, son attrait du miraculeux, son élan pour une société chevaleresque, le romantisme serait d’esprit médiéval ; il préfère la  foi, le sentiment et la fantaisie à la  critique, la raison, la mesure.

L’amour romantique en littérature

Dans le drame romantique littéraire, l’amour et la mort sont liés. Les histoires d’amour finissent le plus souvent par un suicide passionnel, comme dans « Hernani » et « Ruy Blas » de Victor Hugo ou encore « Roméo et Juliette » de William Shakespeare. Pour l’être romantique, la mort est un moyen de se débarrasser de tous ses ennuis.

C’est le cas dans les histoires passionnelles où l’amour est impossible. Il y a dans l’oeuvre romantique une sorte d’exaltation du sentiment amoureux qui prime sur tout le reste. Le spectateur est fortement sollicité sur le plan émotionnel.

L’être romantique s’inspire du romantisme

Le romantisme prône un nouveau rapport des hommes au monde. L’homme est libre ; il ne dépend plus que de sa volonté et de la grâce divine, qui peut lui faire défaut, mais non le contraindre. Le divin agit dans les cœurs. L’homme possède une âme et le corps perd de son importance. L’amour peut devenir chimérique : c’est l’union et l’aspiration mutuelle de deux âmes (notion d’âme soeur) à travers le temps, à travers l’espace, à travers la mort.

L’ Être Romantique revendique la singularité et l’originalité de chaque personne, l’expression de soi et de ses sentiments, sensations, la recherche de l’harmonie entre l’Être   et la Nature qui l’environne.

Le Héros romantique aujourd’hui

La notion de Héros est romantique en elle-même puisque le héros est  cet individu plein de courage, de bravoure, au service d’un idéal, recherchant le dépassement de soi. Le héros a foi en son destin, sa mission.

Le héros donne un sens sacré aux choses communes, un sens mystérieux aux réalités habituelles, aux choses finies une dimension infinie. Il romantise la vie.

Pour devenir un véritable héros, si cela n’est pas déjà fait, il ne vous reste qu’à vous engager dans l’action pour vous dépasser et réaliser vos idéaux.

Romantisez votre vie !