Articles

Comment avoir un « Maître à être heureux »

Portrait AmieLe 5 Mars dernier (2015),  ma fidèle compagne Amie est décédée après  plus de 14 ans de vie commune et d’aventures. Je lui rends ici l’hommage qu’elle mérite. C’était une véritable princesse. Les amis des animaux me comprendront.

La photo ci-jointe (et la troisième) sont  des portraits faits par un photographe qui avait fait une « opération – croquette » au profit de la SPA.

J’aimerais que beaucoup de personnes indifférentes,  à la relation humain/animal, comprennent la place que peut occuper un animal dans le coeur d’un être humain et vice versa.

Vous allez peut être être surpris de ce que j’écris dans cet article…c’est néanmoins possible.

Je souhaite  de tout mon coeur que cesse le mépris dans lequel une grande partie de  l’Humanité   tient les animaux, leur infligeant sans vergogne des souffrances inimaginables.

La torture du foie gras, la corrida, l’expérimentation, l’élevage abusif des animaux de compagnie, les abandons d’animaux apprivoisés  incapables de vivre de leurs propres moyens  etc…etc…Aucun de ces agissements n’a la moindre excuse. C’est typiquement de la barbarie.

 

L’adoption d’Amie

 

En l’an 2000, alors que je venais de perdre une autre caniche (Britt) à l’âge de 14 ans (d’un oedème pulmonaire), je suis allée chercher Amie à la Société Protectrice des Animaux. Elle se démenait comme une diablesse dans son box pour que je la remarque parmi les autres chiens. Elle faisait des bonds et jappait autant que possible. Amie était dans ce box depuis 2 mois et ressemblait à une vieille serpillère tellement elle était sale et puante. Ses yeux étaient plein d’humeur et elle avait mal à une oreille. Un chien blanc à poil long ne vit pas bien ce genre de détention parmi d’autres chiens, au milieu des déjections, dans des box qui sont…