Articles

Quand la Mer(qui)veille devient syndrome

enfant interieurQue dirais-tu d’aller t’abreuver directement à la Source Vive , à l’Essentiel, de te rapprocher de Ta vérité  ? Plutôt que rester dans une pseudo-réalité ?
Il y a l’âme que tu ES et la personnalité que tu AS construite, les mondes que tu as construits. La construction, c’est la pseudo-réalité, ce que tu possèdes ou ce que tu parais : attitudes, comportements, habitudes, possessions, identifications , rôles. Les deux sont OK, mais tu dois savoir que tout part de l’Être. L’enfant intérieur – c’est de lui dont nous allons parler-  c’est l’âme, autrement dit ta part éternelle, infinie, l’esprit créateur que tu es, ta  véritable identité (plutôt que ta pseudo-identité).
L’enfant est « celui qui ne parle pas » (du latin infantem),  c’est celui qui éprouve, qui est innocent ( ne  nuit pas). Dès que l’on apprend à parler, on apprend à raconter des fausses vérités, des fictions, des « mal-a-dit », des inter-dits. Et l’illusion commence…Ici je te parle d’une terrible illusion qui génère un vrai sabotage, et je te propose de déposer les armes du combat contre ton Enfant Intérieur..