Articles

Vérifie : as-tu cette croyance qui ne t’aide pas du tout ?

education nationaleOn devrait appeler « instruction nationale » ce qui s’appelle « éducation nationale ». Mais effectivement, il s’agit d’une éducation, c’est à dire l’action de  conduire les enfants vers le duc (dux, ducis = le chef).  Ducere = tirer à soi.

L’école (l’éducation nationale) ne t’a jamais rien enseigné sur l’utilisation de l’argent. C’est à dire sur le moyen financier de te donner les moyens  de valoriser tes conditions d’existence, et de vie . De les « mener au bout », ce que signifie d’ailleurs « financer ».
Alors même que  toute la gouvernance  nationale (et au-delà)  repose sur ce moyen de pression (la carotte et le bâton). Alors même que du jour de ta naissance à ton dernier souffle, on t’a dit qu’il fallait penser à l’argent pour vivre. On ne t’a pas dit qu’il fallait vivre pleinement selon ta vraie nature, poser tes questions vitales, essentielles et que parfois l’argent servait comme support d’échange.

C’est bizarre ! Bizarre ? vous avez dit bizarre ?

Chacun a développé des conditionnements, qui agissent à son insu, des croyances.   Puisque l’argent est un moyen d’échange omniprésent, ce sont les manières d’échanger qu’il faut questionner.  Les échanges au sens large. Pas seulement avec les êtes humains, mais avec la biosphère et le divin, l’organisation cosmique.

Examinons une de ces croyances.

Voici ce que cache la « liberté financière »

libertéDans cet article, laissez-moi vous rassurer sur votre  grande richesse et votre souveraineté à la révéler. Pour moi, la Terre, si elle n’a pas disparu avant deviendra un  » lieu où il fait  bon vivre » quand la Conscience/Amour sera considérée comme la plus grande richesse.
On peut l’appeler la Sagesse aussi. Un nouvel Âge d’or.
Pour le moment c’est souvent un « ah! je dors? ». Mais il est possible de s’éveiller.
Cet article n’a pas la prétention d’être exhaustif sur le sujet, mais j’attire  votre attention sur quelque points clé au sujet de la prospérité.

Au secours ! Je croûle sous une montagne d’or !

je m'écroule sous la richesseCe titre  vous  interpelle n’est-ce pas ? Vous pensez:   » l’auteure de cet article n’a qu’à m’en donner un peu et ça la soulagera ! » C’est exactement ce que je vous propose…et vous allez voir comment je fais partie de la famille Duck, mais pas tout à fait comme vous l’imaginez.
Vous connaissez Donald, ses trois neveux Fifi, Riri et Loulou et son Oncle Balthazar Picsou? Quand j’étais gamine, je suivais leurs aventures en bandes dessinées. Ma grand-mère m’en  achetait des paquets au marché, lorsque je passais mes vacances chez elle. Je dévorais toutes ces histoires et elles font partie de ma petite mythologie personnelle ( avec Les pieds nickelés, Akim, Sylvain et Sylvaine, Tintin et bien d’autres). En tous cas, irrémédiablement, elles ont dû participer à nourrir mon imagination.
Un peu plus loin, vous allez voir l’Oncle Picsou en vrai et comment il peut vous aider !