Articles

L’avènement du Père Terre, le nouvel archétype

Pour un homme, quand on parle « réussite »,  « succès », c’est   généralement associé à sa capacité  à obtenir du pouvoir et de l’argent.

Sur le net, les entrepreneurs qui alignaient  les résultats à 6/7

chiffres  ont fait  rêver un temps beaucoup de candidats…et c’est précisément cette capacité à faire rêver la masse des rêveurs qui faisaient leurs chiffres 7 (L’argent devenu l’opium du peuple –  objet divinisé – ) Ne parle t-on pas de « pouvoir d’achat » ? 

Celui qui ne correspondait  pas à ce « modèle » d’entrepreneur se sentait  probablement frustré, inadéquat et perdu.

Moi je dis  que ce modèle d’homme est « has been » ou en passe de le devenir. Le monde est en train de basculer, mais vers quoi devrait-il basculer pour ne pas tomber dans l’abîme ? Le retour de l’Âge d’Or est annoncé, mais nous n’y sommes pas encore ou du moins nous allons devoir le conquérir.

C’est ce que tu vas voir dans cet article.

Le retour à l’Âge d’Or et la Règle d’Or

l'âge d'or

L’Âge d’Or – Lucas

Un micro-événement peut changer le cours  de l’Histoire et modifier la face du monde. (exemple: internet,  mis en place en 1989, a été une révolution qui a changé la face du monde ). 

Le coronavirus est un micro-événement qui peut aussi changer la face du monde ou y participer activement.   

Ces deux événements concernent la planète entière, montrant les liens qui existent entre tous les humains. 

. L’âge d’or fait partie du mythe des âges cycliques de l’histoire de l’Humanité, avec l’âge d’argent, l’âge d’airain et l’âge de fer.

L’humanité se trouve actuellement à la fin d’un cycle (le « Kali Yuga » ou « l’Âge de Fer »), caractérisé par la dégradation de la nourriture, la pollution des corps et des esprits, la révolte envers la hiérarchie et l’ordre épiphanique de la nature, les guerres,  les métaux introduits dans le corps (piercings, puces, vaccins avec aluminium etc), la descente vers le « lieu d’en-bas »,  ( les enfers) point extrême de la chute où nous rencontrerons les forces qui vont détruire notre monde actuel, celui de la prépondérance de la matière.

Voir l’article « Pour ne plus craindre la mort l’affronter vivant ».