Et si tu révélais ta prophétie ?

mythe d'ERUne histoire secrète est en toi. Elle essaie de se faire connaitre par bribes ( rêves, désirs, secrets, symptômes, prise de conscience, drames, imprévus).

Le secret qui est en toi,  et pas celui qui ne t’ aurait soi-disant pas été révélé; c’est toi qui doit le dévoiler et cela s’appelle ta Prophétie.

(Si tu veux  lire la première partie de l’article. au sujet du secret.)

La prophétie est oraculaire, et l’oracle est « l’action d’interpréter la volonté des dieux« . On peut dire que c’est la mémoire de ton futur et de l’accord passé avec la Vie. Une alliance avec le monde de Fécondité ( voir glossaire).  Mais n’y vois pas un déterminisme rigide, une fatalité. La fatalité vient plutôt du passé. Tu sais, cette répétition de scénario ( sortilège)  dont tu as l’impression de ne pouvoir te défaire ? Ton libre arbitre est une manière de créer des formes sur terre en accord avec le « modèle de vie » ( modèle de croissance voir glossaire)  que tu as choisie ( en tant qu’âme).

Voyons ce que cela signifie avec le mythe d’ER .  Un mythe repris dans la République de  Platon  qui en emprunte les principaux éléments aux traditions orphiques et pythagoriciennes, et les met en œuvre de façon libre.

ER est un soldat,  mort sur un champ de bataille, mis sur un bûcher pour y être brûlé. Dans l’oeuvre de Platon, Il est   présenté comme un observateur de ce qui advient aux âmes après la vie (Ce récit est considéré comme le premier témoignage d’expérience de mort imminente) .ou bien encore avant la vie. L’auteur fait d’ER le « messager de l’au-delà ». Ce mythe, ressenti en toi peut t’aider.

Occupons-nous de ce qui se passe avant l’existence sur Terre, d’après le mythe.

 

Choisir son destin

 

 

Après quelques jours de voyage, les âmes se trouvent face à la déesse Nécessité. J’ai déjà évoqué ce sujet dans l’article  : La Belle au Bois Dormant, dénouer les fils du destin.

Nécessité  tient un fuseau qui tourne et qui, en tournant, meut le Ciel. Les trois filles de  Nécessité, Lachésis, Clotho et Atropos, s’en servent pour fabriquer des « modèles de vie » . Chaque âme devra choisir un modèle de vie, qui correspond à ce qu’elle vivra une fois qu’elle se sera incarnée, dans un nouveau corps. L’ordre de passage  est tiré au sort ;

  • chaque âme,  choisit un modèle de vie.
  • Elle choisit aussi un « démon », sorte de génie qui l’aidera à suivre son modèle de vie.

 

Un porte-parole de Lachésis s’adresse ainsi aux âmes avant le tirage au sort : ( extrait de La République »)

«  Âmes éphémères, voici le commencement d’un nouveau cycle qui pour une race mortelle sera porteur de mort. Ce n’est pas un démon qui vous tirera au sort, mais c’est vous qui choisirez un démon. Que le premier à être tiré au sort choisisse le premier la vie à laquelle il sera lié par la nécessité. De la vertu, personne n’est le maître ; chacun, selon qu’il l’honorera ou la méprisera, en recevra une part plus ou moins grande. La responsabilité appartient à celui qui choisit. Le dieu, quant à lui, n’est pas coupable »

 

Un grand choix de sorts

 

les dés sont jetésLe Porte-Parole jette ensuite des sorts par terre. Chaque âme en ramasse un. Une fois qu’elle l’a ramassé, elle sait dans quel ordre elle doit passer pour faire son choix. Il y a beaucoup plus de modèles de vie que d’âmes, ainsi quel que soit l’ ordre de passage, l’âme a  la possibilité de choisir.

Nous voyons ici la notion de « libre arbitre », de choix.

Le messager de Lachésis ajoute :

« Même pour celui qui arrive en dernier, il existe une vie satisfaisante plutôt qu’une vie médiocre, pour peu qu’il en fasse le choix de manière réfléchie et qu’il la vive en y mettant tous ses efforts.  »

 

Ne crois-tu pas que cette phrase pourrait s’appliquer dans ta vie aujourd’hui ?

 

Le démon ou daémon

 

daemonAprès cela, les âmes se voient confier le démon correspondant à la vie choisie, qui va les aider à concrétiser le projet qu’elles ont choisi. Oui, alors là tu vois ce que le judéo-christianisme en a fait du Daémon, du Génie qui t’accompagne ? Et encore, je t’ai choisi l’image la plus mignonne que j’ai trouvée ! Si tu fais un tour sur google avec le mot démon ou daémon…tu vas voir  !

…et c’est ainsi que les gens ont peur de ce qu’ils sont vraiment, tout en se plaignant de ne pas l’être évidemment.

Tu vois le topo ?

Leur destin leur est attaché (comme une pièce jointe à un mail…oui bon la comparaison pas top d’accord…)

Bref, les âmes  se mettent ensuite en route vers la plaine de Léthé (synonyme d’oubli en grec), pour boire l’eau d’un fleuve qui s’y trouve. Cette eau leur fait oublier le souvenir de leurs vies passées et  leur choix de modèle de vie.  D’où toutes ces personnes qui cherchent quelle est leur mission ! Il faut consulter la « pièce jointe ».

La mission se trouve dans le secret de soi-même et grâce aux vraies synchronicités ( pas celles qui arrivent 10 fois par jour) qui le confirme.

Ensuite,  un « coup de tonnerre » ( probablement Jupiter !!!) survient et chacune se trouve transportée vers le lieu de sa naissance, c’est-à-dire dans le corps où elle va s’incarner.

Quant à ER, le veinard, il n’a pas bu les eaux du Léthé ; il a observé  et s’éveille  sur son bûcher funéraire. Après quoi il se lève et raconte ce qu’il a vu.

 

Aimerais-tu être comme ER, ne pas avoir bu les eaux du Léthé ? pour te souvenir de ta prophétie à réaliser sur Terre ?

 

Les contes de fées sont des sortes de pièces jointes avec des modèles/types de vie parfaite (archétypes). C’est pour cela que les enfants comprennent mieux les contes de fées que les adultes en général. Ils ont encore la pièce jointe près d’ eux. Les adultes savent tout et veulent  un stéréotype de vie plutôt qu’un archétype ! Avoir la même vie que tout le monde, la même voiture, la même maison, la même télé; bref, être à la mode comme on dit. Alors qu’ils ont un modèle de vie qu’il doivent rendre unique.

Ah oui, j’oubliais…les mêmes blessures aussi. Bon d’accord, t’as le choix entre 5 ! Mais moi j’en connais qui disent les avoir toutes ! Whaooou ! bon on verra ça une autre fois…

Donc, tu peux reconstituer ton « modèle de vie« , ta Prophétie, à travers des contes merveilleux, comme je le décris ici.

Et là, t’as un modèle unique, celui que tu avais choisi avant de naitre : ton contrat sacré. Et tu sais quoi ? alors là, tu ne vas pas y croire !

Tu as le droit de renégocier certains aspects du contrats.

Si si, c’est véridique !

Comment ?

Avec les messagers de la fécondité tout simplement. Eh bien oui, tout contrat est renégociable. Quoi ? tu n’as jamais fait cela ?

Laisse un commentaire ! ou inscris-toi   à cette page  et tu apprendras comment moi j’ai commencé à connaitre ma prophétie.

 

Si cela t’intéresse, d’en savoir plus sur Er,  voici une vidéo qui présente Platon et le mythe d’ER. C’est un peu scolaire mais bon…

Petit diaporama résumant l’essentiel de la République de Platon pour contextualiser et éclairer le choix des âmes avant leur réincarnation dans le mythe d’Er.

One comment on “Et si tu révélais ta prophétie ?

  1. Christine

    Article très intéressant, comme d’autres d’ailleurs, je viens de découvrir votre blog, que je trouve passionnant!

Leave a reply

CommentLuv badge