Retrouver votre Royauté perdue, ça vous dit

contes de fées - question vitaleVous naissez avec la connaissance du destin à accomplir et puis vous vous empêtrez dans des scénarios…en vous éloignant de l’ accomplissement de votre destinée  vous souffrez. Car ce n’est pas votre vie que vous vivez.

Les contes merveilleux parlent de ce destin royal et de votre royaume perdu et de la possibilité de le retrouver. C’est pour cela qu’ils vous emmènent  dans une dimension extraordinaire. Vous êtes de nouveau chez VOUS!  Vous reconnaissez, ce monde de Tout-Possible d’où nous venons tous et les promesses à réaliser. Mais quand le conte est fini, vous trouvez votre vie bien étriquée et les épreuves difficiles à surmonter.

Vous êtes-vous posé cette merveilleuse question?

Parfois certains se posent la question de savoir quelle est leur mission. Bien! Mais il y a une question plus intéressante encore et plus précise. La voici :

Qu’est-ce que personne d’autre ne peut faire à ma place?

Et là on y est!

C’est LA question  et si vous lui donner de l’importance,  si vous vous mettez en posture de recevoir les réponses, elle vous emmènera loin dans l’Aventure de votre vie. Une vie intéressante, en relief, en couleur, pleine de sens, de valeur et de contribution.

.On entend souvent des personnes dire qu’elles voudraient pouvoir être elle-même; c’est cela qu’elles expriment. En êtes-vous?

Personne d’autre à ma place…

Par exemple, en ce qui me concerne personne d’autre à ma place ne traduit avec autant de précision et de pertinence la créativité quantique des contes dans la vie quotidienne des personnes qui me consultent

Personne d’autre à ma place ne repère les détails de votre vie qui trahissent votre noblesse, votre origine princière comme je sais le faire. Ce sont les détails,  qui font l’ensemble.

Dans un puzzle, chaque morceau est un  détail. Ils sont d’abord en vrac, dans le chaos. Il y a une image, donc une histoire qui attend de se réaliser ( de devenir réelle)  Il n’y a rien à changer, seulement à révéler. Vous avez à révéler votre origine. rentrer en contact avec le germe du merveilleux qui vous habite.

Être héros c’est retrouver la mémoire de qui l’on est.C’est cette sensation d’être unique et singulier qui rend heureux car en même temps qu’on se sait poussière, on est merveilleux.

Comment est-ce possible ? Tout comme physiquement nous sommes unique, notre rôle dans l’univers est unique et indispensable au plan cosmique, sinon, nous ne serions pas là. Il y a en nous un modèle de croissance (celui du gland est le chêne) qui veut se déployer, un germe si vous préférez, d’un certain type qui a besoin de grandir comme tout ce qui vit. Il est aisé d’apprendre à connaître ce modèle car plus on le connait et plus on évite de le contrarier.

C’est la  condition pour retrouver son Royaume. C’est pour cette raison  que les contes se terminent souvent par le mariage du prince et de la princesse ‘  qui vont régner sur le Royaume, à la place du vieux roi. C’est une  transtasie, passage d’un plan de conscience à un autre.

Quand le merveilleux entre dans nos vies

Il arrive parfois que le miracle entre dans nos vies. N’avons-nous pas tous connu des moments de grâce, où le hasard semble servir notre désir, où les rencontres fécondes s’enchaînent comme par magie, où l’inspiration nous est donnée au bon moment ? Où tout se passe « comme dans un conte de fées » ? Une réussite inattendue, une relation amoureuse magique nous arrive alors qu’on ne l’attendait plus…

Et quand il en ressort aussi vite ?

Et puis soudain, pif, paf, pouf, un grain de sable survient, puis un autre et encore un et tout est gâché. Que s’est-il passé ?

La suite du conte commencé dans l’article précédent va nous éclairer.

Rappelez-vous que la reine, restée stérile très longtemps a enfin mis au monde  un enfant . dont on nous dit: :  un fils dont tous les vœux seront comblés ici‑bas, sur la terre, quoi qu’il puisse souhaiter !”

Voilà notre nature! Mais comment la respecter?

Le prédateur

Voici la suite

le conte l'oeillet"« Tous les matins, la reine avait coutume de descendre avec le bébé dans le parc où étaient les bêtes, et de se laver à la claire fontaine qu’il y avait là. Or, il arriva qu’un jour, elle s’endormit avec l’enfant sur ses genoux ; et le vieux cuisinier du château, sachant que l’enfant ne pouvait formuler un vœu sans qu’il se réalisât, vint le lui voler. Il tua un poulet et barbouilla de son sang le tablier de la reine endormie, emmena l’enfant dans une cachette secrète, puis revint dire au roi que la reine avait laissé les bêtes sauvages lui enlever l’enfant. Voyant le sang sur le tablier de la reine, le roi le crut en entra dans une terrible fureur : il commanda que fût bâtie une énorme tour, épaisse et profonde, dans laquelle ne pénétrait ni un rayon de soleil ni un rayon de lune, et il y fit enfermer la reine, son épouse, qu’on emmura ».

La  Fécondité ( la Fée)  fait venir à nous tout ce qui permet l’ accomplissement de notre destin unique, ce que nous sommes les seuls à pouvoir faire. Elle apporte les réponses à tout ce que nous désirons, selon notre modèle de croissance  Mais comme vous le voyez dans le conte, il y a un prédateur en nous qui vole ce don, (qui veut le contenir) au profit de sa volonté impitoyable d’exploiter les ressources à son seul profit.Le cuisinier. .

Le royaume avait reçu un don merveilleux sous la forme d’un enfant qui allait donner forme à tout ce qu’il désirait. Il s’agit bien sûr du Saint Désir. c’est à dire de tout ce qui correspond à ce que l’on est. Du souffle qui s’incarne à travers nous quand nous sommes à son service. Selon notre modèle d’accomplissement, celui qui nous est propre.

Le couple royal perd le don et  va devenir stérile ( la reine est enfermée). Personne ne peut contenir ce pouvoir de la Fécondité qui accorde les dons avec grâce. Lui seul possède la capacité de se contenir. Nous sommes au service de ce don et non l’inverse.

C’est l’infini de notre Désir qui peut faire advenir notre royauté perdue. Avec l’engagement envers ce que « personne d’autre ne peut faire à ma place »

Découvrez la suite dans  L’amour est la question vitale, pas le couple

Vous allez:

  • Y découvrir l’arbre qui cache la forêt de vos trésors
  • comment la Fécondité peut devenir l’acteur principal de notre vie
  • quelle obsession j’ai lâcher et pourquoi  il faut lâcher

Si vous avez aimé l’article, likez-le ou laissez un commentaire.

 

 

 

3 comments on “Retrouver votre Royauté perdue, ça vous dit

  1. Pingback: L’amour est la question vitale, pas le couple | Les Clefs du Royaume Amoureux

Leave a reply

CommentLuv badge