Radiographie, électrocardiogramme et « confiance en soi »

électrocardiogrammeCe titre d’article est surprenant ! mais au fil de la lecture tu comprendras  ! 

Un jour, je me suis aperçue qu’une certaine mode sévissait  dans le secteur du développement personnel; de nombreux  thérapeutes   proposaient de rectifier le « manque de confiance en soi » chez leurs clients.  Je ne sais pas quand cette mode  a commencé  mais un jour cela  m’a sauté aux yeux ! Des tonnes de livres étaient tombés sur le marché. En faisant une telle proposition on peut toucher beaucoup de monde évidemment puisque beaucoup de personnes  se comparent  à  l’idéal d’elle-même ! 

Ce qui n’est pas facile   surtout si on ne prend pas le temps d’explorer fondamentalement ce qui se cache derrière un concept  en lui-même vide de sens car après tout  un « manque » est un gap qu’on peut combler de n’importe quoi ! Et c’est ce qui se passe : il faudrait « travailler sur soi  » à se changer pour être une meilleure version de soi-même ! Whaou ! Et dans le contexte actuel, travailler c’est souffrir pour réussir.

Vous avez dit manque de confiance en quoi ?

Timide

 

timideManque de confiance en soi :  expression qui veut tout dire et rien en même temps.  je ne m’étais jamais posé ce genre de question en terme de manque mais mes questions étaient plutôt du style :  » comment arriver aux buts que j’ai envie d’atteindre ? ».

Ma première réflexion fut de me dire  que c’était tout simplement la bonne vieille timidité d’antan ! (un mot un peu éclipsé du vocabulaire courant parce que  explicite et simple).

Cette vieille timidité dont j’avais beaucoup souffert dans ma jeunesse ! Je ne m’étais jamais dit qu’il me manquait quelque chose ( j’étais sans doute née assez tôt pour ne pas en faire une maladie psy !) ;  je m’entraînais autant  que possible  à faire comme si j’étais la plus assurée du monde. L’antidote à ce sortilège a marché. Quand on est timide c’est qu’on est très audacieux mais qu’on ne sait pas comment s’y prendre, qu’on craint parfois de voler la vedette aux autres, prendre leur place ( puisqu’on vous apprend qu’il y a concurrence); donc il convient  de s’entraîner. Et pour cela, je ne vois rien de mieux que l’expérience.

 

 

La puissance vibratoire des mots

  Est-ce que « ça fait plus smart, plus branché » de dire  « je manque de confiance en moi » plutôt que « je suis timide » ?

Il le semblerait !

La tendance est à tout compliquer en surface,  au lieu d’aller à la racine simple  des choses. Avez-vous remarqué que

  • les aveugles ne sont plus aveugles ?  ils sont non-voyants.

  • Les caissières de supermarchés sont devenues hôtesses de caisse !!!

Faute d’augmenter leur salaire on les pare d’une fonction  plus noble dans l’imaginaire des gens.

Hôtesse de caisse, hôtesse de l’air…bien que le statut d’hôtesse de l’air soit bien dégringolé par terre avec le low cost. L’essentiel étant que les avions n’en fassent pas autant bien sûr !

Cette novlangue   ridiculise au sens premier (rapetisse),  manipule le monde  et le mystifie.

Au sujet de l’impact de la langue, si tu n’as pas encore lu le livre de George Orwell 1984, je te le conseille ( lien d’affiliation) 

 

Comme   je n’aime pas rester bouche bée devant des mots mystificateurs ou stupéfiants,  j’ai exploré en profondeur  le concept de « confiance en soi »,   et j’ai préparé une série de vidéos sur le sujet, dont je mettrai ultérieurement le lien ici-même, dans cet article quand ce sera prêt. Voici la première

 

Radiographie du prénom : fréquence de résonance

 

timidePour l’heure, je vais « radiographier » un prénom – et proposer la solution ultime et profonde à la timidité, que tu peux appeler « manque de confiance en toi « si tu veux mais  en tous les cas c’est quand  ça semble  difficile  de prendre ta place au sein de la famille, de la société etc…et que tu ne te sens pas « à l’aise »  dans tes basquets.  Tu n’as pas les codes.

Et puis on t’a dit tant de fois « reste à ta place », ou « n’essaie même pas  ! »

C’est curieux de voir que partout on te demande des mots de passe, des mots-clés MAIS que tu n’as peut être pas les plus importants; ceux qui te ferait vibrer  sur la bonne fréquence.

Ta fréquence de résonance !

Ne parlons pas  de « loi d’attraction »   sans parler  de fréquence de résonance. Le plus difficile c’est de se mettre sur la bonne  fréquence et surtout d’y rester.

On ne fait qu’attirer des choses, des gens, des événements dans sa vie; on ne peut pas faire autrement, mais ce qui est important est la « fréquence de résonance » qui attire un type de gens et d’événements. Et cette fréquence tu peux la maintenir en sachant ce qu’elle est. Sinon, elle t’échappe tout le temps…

Ce que tu attires est un écho à ce que tu émets. Savoir quelle  fréquence de résonance envoyer, c’est mieux  que de faire au pifomètre.

 

La fuite de soi

 

Être timide n’est pas seulement rester physiquement en retrait et ne pas aborder certaines situations. C’est carrément un oubli, une fuite, une ignorance de sa vérité. C’est vivre seulement dans le regard de l’autre, des autres (que l’on imagine le plus souvent mal intentionnés à notre égard…). C’est se croire inconsistant, invisible, impalpable, inutile, encombrant.

Dans cette fuite de soi qu’est la timidité, certaines personnes croient même être des extra-terrestres, se réfugient dans des spiritualités déconnectées du réel, vivent dans la dépendance à des substances ou à des gens, cherchent refuge chez les anges, etc…autrement dit « ailleurs » qu’en elles-mêmes.

Il leur manque « le sens », l’esprit, le spiritus.

Plus ou moins, cela nous touche tous et toutes. Le sens est un besoin naturel. C’est la quête identitaire, le Graal, l’Elixir de vie. Et tu sais bien, une fois qu’on l’a, on l’offre aux autres, on émane quelque chose.

 

Le mental

 

timideLe mental est l‘objet GPS et c’est super d’en avoir un , mais si le GPS n’est pas connecté au satellite, il ne va raconter que des « conneries » et t’égarer. J’en ai fait l’expérience dernièrement car mon GPS de voiture avait besoin d’être mis à jour. J’y ai vu une belle analogie avec la relation entre le mental conditionné et l’Esprit.

Une foule de personnes errent dans le monde, déconnectée de l’Esprit, du bon sens, vivent le rêve de quelqu’un d’autre, se laissent robotiser, pucer, empoisonner, mettre dans des cases, malmener.

 

 

Le prénom, un « mot de passe » pour les passages de la vie

 

Le choix des prénoms cristallise à lui seul un faisceau de significations.

 

Le choix d’un prénom par les parents n’est jamais innocent. Les enquêtes auprès des mères enceintes sont révélatrices; elles montrent l’importance des idées à priori qu’elles ont sur leurs enfants; idées liées à leur propre histoire, que ce soit pour souhaiter la répéter ou au contraire vouloir s’y opposer en miroir.

 

Il y a plusieurs façons de radiographier un prénom.timide

  • L’étymologie,

  • les résonances,

  • la langue des oiseaux

  • et le code sacré de l’inconscient

  • parfois les anagrammes

 

« Habiletés » est l’anagramme parfait d’Elisabeth. Il n’y a pas toujours anagramme.

 

Exemple  : Radiographie du prénom de mon fils : William

(qui n’a pas d’anagramme significatif)

 

Etymologie

 

Prénom d’origine germanique  Wilhelm, vient de Wille, la volonté et de Helm, le casque; ça parle d’un guerrier., de quelqu’un qui protège sa tête, qui lui donne de l’importance. mais cela me fait penser aussi aux « autistes » qu’on voit de plus en plus dans les séries TV et qui mettent des casques pour s’isoler des autres.

 

La résonance

 

WILL- I – AM

On retrouve la volonté au niveau de la personne. Volonté je suis.

Will en anglais parle aussi du futur, de la mémoire du futur, puisque  la conjugaison du futur se signale  par WILL après le pronom.

 

La langue des oiseaux

Oui lie âme . Cela parle de lien à l’âme.

 

Le code sacré et secret de l’inconscient  : AM – LI – IL- W

 

.Alors là il s’agit d’un gros morceau que je ne vais pas approfondir ici mais si tu veux en savoir plus sur les origines inconscientes, émotionnelles  des mots (ce n’est pas l’étymologie) je te recommande une bible,  le livre du Docteur Christian Dufour « Entendre les mots qui disent les maux » (lien d’affiliation sur Amazon)

 

Au sujet du choix du prénom , Christian Dufour nous dit :

Le choix du prénom, par son double aspect conscient et inconscient témoigne des désirs des parents. Le conditionnement phonétique qu’il entraîne chez celui qui le porte a sans doute de répercussions sur sa vie.

L’enfant qui naît a déjà une histoire, il est l’héritier de l’histoire de l’enfant imaginaire de ses parents.

Le code secret  de l’inconscient se lit « à l’envers », de droite à gauche, par syllabe,

William se lit donc AM LI IL W

 

  • AM code pour la transformation/lutte (comme dans ramer, ramoner, clamer)

  • IL et LI code pour le lien entre deux courants (comme dans île, file, fusil, cil , lit).

  • W code pour l’onde (comme dans water ou www.unsite.com

Les deux syllabes redoublées IL et LI insistent doublement  sur le fait de relier. en transformant le M de la matière dans (AM) en onde.

Note qu’à chaque extrémité de son prénom se trouve la lettre de la matière, ombre quand elle est M tournée vers le bas et  Onde (lumineuse) quand elle est W tournée vers le ciel.

De droite à gauche, William transforme la matière en onde, en amour. Il est cette matière vivante; il est le laboratoire.

 

Prénom + ascendant = raison d’être

 

viergeC’est autre chose que de se croire  victime ballotté par un destin aveugle ou lau contraire e héros d’une histoire mythique, d’une légende !.

La  connaissance de ton identité, de ton « modèle de croissance » fait la différence entre les deux; et celui-ci est crypté dans ton prénom et ton ascendant, car tous les deux parlent de ta naissance, de ton ADN et de ta capacité de renaissance.

L’ascendant astrologique de William dans le signe de la  Vierge confirme la nécessité de sacraliser la matière, lui demande de trier, de discerner, de purifier, de séparer les choses avant de mieux les synthétiser etc

 L’ascendant astrologique demande toujours de développer une qualité pour découvrir sa propre vérité.

 

Tu en sauras plus sur le sujet dans l’article précédent : Ton prénom n’est pas insignifiant 

 

et surtout tu peux connaître la mythologie qui se cache derrière ton prénom et ton ascendant astrologique en te rendant à cette page

ASTROBOOST 

coeur

 

 

 C’est le monde qui manque de toi

 

Le prénom apporte des précisions  et l’ascendant astrologique est  précis  sur ta raison d’être.

Pourquoi la connaître ?

Quand on se sent flottant, timide, timoré, incapable, impuissant, destructeur, qu’on a du mal à faire des choix, qu’on ne  sait pas ce qu’on veut, qu’on pratique l’auto-sabotage, qu’on a l’impression de rater sa vie, que les projets restent éternellement des rêves… enfin tout ce qu’on peut mettre derrière le concept fourre-tout  vague et mystérieux de « confiance en soi », cela revient à être  amnésique (article : la mémoire a t-elle un futur ?)

Quand on est amnésique, on ne peut pas faire de projets, c’est prouvé  par le neuropsychologue  Endel Tulving

 

Le manque de confiance en soi est en réalité une amnésie de sa véritable identité; un oubli qui s’est installé entre 3 et 7 ans (le fameux âge de raison), à force de mettre des « couches d’adultes » sur soi.

Quand on sait ce que la vie attend de nous, on peut être fier, se redresser et agir, sans vouloir se changer, car tout est en soi, à l’état latent et attend que nous l’extériorisons, le rendions visible, audible. Il faut percer la bulle entre le moi et le monde et laisser s’échapper notre effluve.

Tu manques au  monde ; le monde  manque   de ta vibration si tu ne la laisses pas passer à travers res « couches ».  

Il n’y a qu’à partir de ta vibration  que tu peux être réellement utile au monde et que tu réalises ce qui te tient à coeur. C’est quand le logos (la logique) et le mythos (ta prophétie, ta mythologie) se soutiennent l’une l’autre.

Cette vibration part de ton coeur, de ton amour, de ce qui te tient à coeur, de ce que tu aimes réaliser. De quoi es-tu amateur(e) ? Qu’est-ce qui fait vibrer ton coeur ?

 

Conclusion : Love can do !

 

L’intention est souvent bonne, mais le coeur n’est pas pur. Une image de soi idéalisée met en déficit. Ce n’est pas sur le déficit (le manque) qu’il faut appuyer mais dévoiler le mystère.

Comment faire ?

Retoune-toi, et comprends juste que c’est toi qui manque au monde, tel que tu es aujourd’hui. Tu es attendu(e) depuis toujours dans ta vérité. Le battement de ton coeur manque à la symphonie du monde. Tu n’as pas le droit de te replier , de t’enfermer dans ta cage thoracique  ou ta boite crânienne sous prétexte que la différence entre ce que tu réalises aujourd’hui et ce que tu aimerais réaliser (ton rêve) serait un manque de quoi que ce soit.

C’est un différentiel, un relatif, quelque chose à relater au monde qui peut se révéler dans le temps et avec un but; c ‘est une histoire que tu peux imaginer et inventer mot par mot pour ne pas le vivre maux par maux. Cela commence par un désir, un souhait qui sera ton fil conducteur.

 

Pour t’accompagner au premier pas dans le labyrinthe de ton thème astro-mythologique : ASTROBOOST

coeur

 

 

Leave a reply

CommentLuv badge