Plans de conscience et Hasards, Synchronicités, Coïncidences

parcours héroïqueDe nombreuses personnes  en particulier en Occident, grandissent en apprenant qu’elles sont limitées de nombreuses manières, que l’être humain ne vit qu’une seule vie et qu’il est  séparé de Dieu ou de l’Univers et également séparé  des autres. C’est vrai et faux à la fois, comme tu vas  le découvrir dans cet article.

Et ceux qui « croient » (mentalement) en Dieu le perçoivent comme un Principe  autoritaire qui nous punit.

Le Karma, par exemple, qui est simplement le principe de causalité unique (lié au passé) est une illustration de ces charges lourdes qui sont censées nous « collées » aux basques !

Joli programme qui entraine une vie de frustrations et de souffrances, de misères de toutes sortes. C’est vrai que si on apprend ce genre d’informations , c’est parce qu’il y a  confusion et ignorance de la nature humaine profonde, ontologique.

Pendant l’éducation que les jeunes reçoivent , dans notre culture à idéologie matérialiste, la seule chose qui semble importante, c’est d’être le meilleur à l’école –  préparation à dépasser ( quand ce n’est pas écraser) les autres pour avoir le plus de pouvoir et d’argent possible pour être « heureux » et « libre » !!!  Une formule assez limitée  de la vie sur Terre qui ne tient généralement pas ses promesses.

 Il  y a  confusion parce que amalgame des différents plans de conscience . Tout dépend depuis quelle « dimension » on s’exprime. Voyons déjà de quoi il s’agit quand on parle de « dimension ».

. Tu as peut être entendu  parler de 3ième dimension, de 4ème et même de 5ième dimension.

Bon, c’est une manière un peu « new age » de désigner des plans de conscience, des taux vibratoires tout simplement. Chaque univers cognitif a son  langage.  New age désigne nouveau paradigme, nouveau monde.

L’essentiel est de comprendre ce que nous permet le changement de plan de Conscience et en quoi c’est lié à la manière d’appréhender les occurrences nommées hasard, coïncidence et synchronicité. C’est à dire ce qui nous arrive tout simplement !

 

Hasards, coïncidences et synchronicités

 

Les « dimensions » en question ici, ne sont pas des lieux mais plutôt des niveaux de conscience, chacune avec ses propres caractéristiques et façon de penser et de ressentir.

Nous allons voir ici – sommairement –  que sont ces plans vibratoires, ces dimensions,  et leur relation avec  hasard,  coïncidence et synchronicité.

Pendant une période de ma vie, ( quelques années entre 28 et 35 ans environ) j’ai particulièrement vécu entre ces différentes dimensions vibratoires, entre les mondes, pour les explorer. C’est le Désir « d’unité » qui me portait.

Le Saint Désir est la clé du voyage entre les mondes. Tu peux lire l’article , clique : « Le Prince qui mourait de Désir »

Les plans de conscience

 

Voici une métaphore simple qui va te faire mieux comprendre. Imagine un immeuble de plusieurs étages.

Si tu habites au rez-de- jardin, tu as un certain point de vue qui te permet de voir jusqu’à une certaine limite pas très éloignée. Si tu montes au premier étage, tu vois un peu plus loin, ta limite recule et ainsi de suite jusqu’au toit sur lequel tu as même un point de vue à 360 °.

Les différents points de vue représentent les différents  plans de conscience. Le locataire du rez-de-jardin imagine difficilement le point de vue du 2ième, troisième étage etc…mais à l’inverse quand on se trouve à un étage supérieur, on inclut la vision des points de vue inférieurs.

On peut dire que  le toit représente un plan de conscience infini, illimité (ou du moins qui y tend). Evoluer, grandir, c’est en quelque sorte changer d’étage, en intégrant des possibilités de plus en plus vastes.

 

Retiens bien cela : Il n’est pas ici question de hiérarchie mais d’intégration, d’assimilation.

 

A chacun de « déménager » vers les étages supérieurs pour intégrer plus de possibles et te révéler.

Et tu te doutes bien qu’ ici le déménagement consiste juste à s’alléger et non pas faire passer tous tes encombrants à l’étage au-dessus !

Plus on monte en conscience et plus on intègre de  possibilités. Un « miracle » est comme son nom l’indique un nouveau point de vue.

 

Les dimensions

 

La création est constituée d’un grand nombre de dimensions ou intervalles cohabitant dans un même espace, à la manière des fréquences d’une radio ou d’une télévision.

 

  • La troisième dimension et le hasard

C’est celle du matérialisme ; nous avons volontairement délaissé derrière nous les aspects plus élevés de notre conscience et avons perdu notre sens de connexion au Tout.

Comme des enfants abandonnés, dans une perception de séparation, égarés, nous expérimentons l’état que l’on appelle la peur. C’est un état de victime et de soumission  à qui et à quoi nous apporte la (pseudo)sécurité matérielle. La  peur est une sorte de fascination qui crée de la rigidité et du repliement sur soi et  fait  qu’il nous est difficile d’agir librement. Nous sommes pris dans la toile de la peur comme dans une toile d’araignée.

Tu peux lire cet article, clique : Ta mission est le chemin que peut prendre ton désir.

 

La tentative de résistance à la peur  entraine ensuite deux attitudes extrêmes : la dépendance toxique et à l’opposé, les velléités d’indépendance. L’une comme l’ autre, dans leurs polarités  provoquent une dualité malsaine, difficile à vivre.

La dualité existe pour nous apprendre comment marcher en équilibre tout en expérimentant le contraste. La dualité était simplement sensé nous fournir un large éventail de choix et d’opportunités .

 

La  vie dans la 3e dimension est  une série d’expériences réactionnelles fondées sur la résistance à la peur. Les choix réels sont inexistants, même si tu crois les faire ; ils ne sont que des réactions conditionnées pour résister à la peur. Les occurrences sont donc sur ce plan de conscience des « hasards ». Puisque tout est question de conscience, le hasard existe bel et bien quand on vit  dans la conscience de la troisième dimension.

La vie semble ne pas avoir de sens, donc être un hasard,  puisque nous ne lui en donnons pas et les évènements ne parlent pas, justement parce que nous ne leur parlons pas nous-même. Nous ne commandons pas à la vie, puisque nous avons perdu, ou pas trouver encore le pouvoir de créer. Le pouvoir du Verbe créateur.

Ton  Royaume alors est « enchanté », ensorcelé, sous l’emprise de sorts que tu ne choisis pas, mais que d’autres ont choisi pour toi bien sûr. Ce qui n’est pas étonnant non plus, puisque quand tu étais enfant, tes parents ou éducateurs, aidants ou malveillants, se sont occupé de te mettre au monde et de te donner les soins nécessaires ( la qualité de ceux-ci est une autre histoire…)

 

Vies passées, réincarnation, karma ?

 

Ne prends pas l’habitude des habitudes !

Plus  tu y « crois », et plus l’Univers te confirmera !

Dans cette dimension vibratoire de la peur, nous « traînons » donc comme un boulet rassurant,   le passé avec nous, dans le futur, si  c’est ce que nous voulons croire.

 Et parce que l’Univers nous aime, il ne discute pas ce sur quoi nous portons notre attention; et nous donne simplement ce que nous demandons ! Il ne nous punit pas, il répond à notre demande, fidèlement !

Tous nos voeux sont exaucés !

…une fois ou l’autre, d’une manière ou d’une autre…

 

Et souvent, le karma, la fatalité, est ce que nous voulons croire car il n’y a qu’à laisser faire toujours la même histoire, les habitudes, le ronron du confort. Changer c’est affirmer autre chose, fermement pour créer du neuf, de l’inédit. Y mettre de la conscience, de l’intention, de l’énergie, du courage, de la détermination…

La plupart de nos contemporains consacrent beaucoup de temps  à laisser les fantômes du passé hanter leur futur et le futur résonner avec le passé dans la boucle continuelle de ce plan  vibratoire de l’idéologie matérialiste. Plutôt que souffrir de solitude, les fantômes tiennent  compagnie.

Quand on parle de vies passées, de réincarnations et de karma, c’est une idée de la troisième dimension, puisque le temps n’existe que dans cette dimension. Dans la quatrième et cinquième, l’unité fait que tu es aussi tous les autres; ils sont donc tes contemporains. Tu es les autres, les autres existences en même temps.

Si tu as conscience d’un comportement déviant ( qui ne tient pas compte du Tout dont tu fais partie) et que tu le rectifies dans l’Eternel Présent, il est probable qu’immédiatement tu délivres quelqu’un (et toi-même) de la souffrance, à l’autre bout du monde. ou ailleurs, au Moyen Âge ou dans 1000 ans)  ! Ton vrai choix délibéré est dans l’instant, dans l’Eternel Présent.

Si tu penses subir un karma négatif, non seulement, tu ne t’ aides pas, mais tu n’aides pas non plus ceux qui ont le même type d’expérience que ce que tu crois  avoir fait de « mauvais ».

Si tu agis en conscience, dans l’instant, pour donner une autre valeur à l’histoire, c’est différent…

 

Comme cet article est déjà suffisamment long pour la seule 3ième dimension, je remets l’écriture de la suite à un article suivant…dans lequel je décrirai comment les coïncidences et les synchronicités appartiennent respectivement à la 4ième et cinquième dimension, c’est à dire aux plans de conscience plus intégrés.

 

En prenant conscience des modèles sous-jacents à partir desquels la troisième dimension fonctionne ( le rez de jardin)  nous pouvons commencer  à nous souvenir  de qui nous sommes, apprendre à passer les seuils  de la quatrième et de la cinquième dimension….

 

Si tu as envie que ta vie change en intégrant des points de vue plus vastes et innovants, inscris-toi au Royaume Amoureux avec le formulaire ci-dessous.

 

Tu recevras mon livre, mes newsletters et tu pourras saisir l’occasion de mettre ton intellect à l’école du miracle.

2 comments on “Plans de conscience et Hasards, Synchronicités, Coïncidences

  1. Livéa

    J’ai déjà eu à plusieurs reprises une impression de déjà-vu et déjà-vécu… Jusqu’alors, je n’ai pas pensé à la réincarnation…

Leave a reply

CommentLuv badge