Prépare tes livres et cahiers de contes de fées, c’est la rentrée

livres et cahier de contes de féesC’est la rentrée demain non ?
Moi je me souviens de mes rentrées, qui se faisaient à l’époque plutôt vers le 20 septembre. Eh oui, nous avions 3 mois de vacances. De quoi oublier l’école…ou avoir envie d’y retourner après des vacances aussi longues.
Evidemment à l’école, on te disait tout ce qu’il fallait faire, tout le temps; comment écrire, compter, parler, te tenir, te taire ( ah ! te taire surtout, inexister).
On t’imposait les moments de travail, de récréation et finalement, à force, tu as cru que la vie c’est ainsi…faire comme tout le monde et faire comme on te dit.
Il y a les mots-dits et les inter-dits
qui créent parfois (souvent)  des mal-a-dit.
En tous cas pas le paradis !
Mais tu n’avais  pas le choix évidemment !
Quand on a 5 ans, 8 ans, 10 ans, les adultes sont des Géants, des Ogres, des Sorcières ( certains  des bonnes fées aussi heureusement !) et on ne voit pas toujours comment devenir  héros ou héroïne de sa vie devant des puissances comme cela !
Hélas,  ce qui se passe très souvent, c’est qu’on abandonne ( on s’abandonne à ce jeu pervers) et qu’on reste une victime bien des années après.
Rien n’a changé.
Les mêmes inter-dits, les mêmes mots-dits sont là et te rendent toujours  impuissant(e), dépendant(e) ou coupable ou honteux(se) que pendant tes années scolaires.
Et la seule solution que tu as trouvé, c’est de fermer ton coeur, de te protéger ( comme beaucoup disent à tord, parce que ça fait l’inverse…)
Donner le change quoi, mais qu’est-ce que c’est fatigant et compliqué et désolant (et pire encore)
L’enfant blessé n’a qu’une  issue:  répéter encore et encore des boucles  d’enfer-me-ment »  ! La croissance est arrêtée, l’adulte s’illusionne sur lui-même.
Pour se consoler quand on est enfant, on lit ou on écoute ces merveilleuses histoires que sont les contes de fées et on se prend à rêver que la vie pourrait être différente, que les méchants
on pourrait les vaincre et gagner, être fort(e), réaliser un souhait…son souhait, son rêve à soi, puis le temps « passe » ( enfin disparait)  et on ne sait pas comment faire « comme dans les contes de fée
s »...
alors on en conclut que tout ça, ce sont des bêtises, qu’il vaut mieux apprendre à compter et réserver les contes aux autres enfants malheureux qui arrivent après nous, pour qu’ils puissent rêv
e eux aussi, à leur tour..
Compter ses sous, compter les années qui restent à vivre…parfois pas tant que cela, l’histoire de ta vie passe si vite.
Et tu n’as jamais eu le premier rôle ? le rôle de ta vie ?
Bonne nouvelle, il n’est jamais,trop tard !
conte de féesJamais trop tard pour vivre « comme dans les contes de fées ». Je veux dire bien sûr aller avec assertivité jusqu’au happy end.
Tenir le premier rôle, être le héros de ton histoire. Enfin !
La rentrée ? cette rentrée là, voici comment tu peux la vivre :
Je te propose d’ouvrir tes livres et tes cahiers de contes de fées
et d’apprendre comment faire de ta vie un conte.
On va libérer ton Enfant Intérieur
Va voir comment ici :

c’est ma proposition de rentrée

pour une issue ( une sortie merveilleuse)

 

One comment on “Prépare tes livres et cahiers de contes de fées, c’est la rentrée

Leave a reply

CommentLuv badge