Ce que les contes apportent aux enfants ( intérieurs)

le petit poucetBeaucoup  de personnes croient que les contes sont des histoires de bonnes femmes à raconter aux enfants avant de s’endormir.

Je viens même de lire ceci sur un blog  :  » A l’origine, les contes ont été inventés pour prévenir les enfants de la cruauté dans le monde. Les « happy end » n’existent donc pas vraiment et on remercie Walt Disney de les avoir retouchés pour ne pas nous traumatiser à vie ».

Là c’est le pompon, je dois dire ! Il n’est pas interdit de croire ce que l’on a envie de croire, mais remercier Walt Dysney comme le sauveur des enfants, là j’avoue qu’il fallait y penser.

Les enfants sont un excellent public, très docile et les parents tellement heureux que leurs petits soient occupés ! Alors, ce fut une aubaine commerciale  pour Dysney et cela l’est toujours.

Retouché veut dire mystifié, enrobé, déformé,  infantilisé, à tel point que le message initial en est parfois absent ou qu’on se retrouve avec une morale liée à la pensée conditionnée  de l’époque à laquelle le conte a été réécrit.

Le cinéma est aussi un moyen de faire connaitre les contes aux enfants, mais ça ne leur permet pas vraiment de développer leur imagination. Une histoire racontée donne davantage de liberté.

Être adulte ou être enfant n’est pas une question d’âge mais une question d’attitude. Omraam Michael Aïvanhov

 

On a fait semblant de croire…

 

On a fait semblant de croire que les contes sont destinés aux enfants, parce qu’aujourd’hui, nous ne savons pas que faire du  merveilleux, dans un monde qui se veut scientifique et s’en enorgueilli. Nous avons envie ( un besoin urgent) de le retrouver, mais nous ne savons pas toujours comment.

 

Les enfants sont à l’aise dans l’univers des contes, beaucoup plus que les adultes, car ils sont encore proches de ce monde dans lequel tout fonctionne ensemble, tout est connecté; les animaux parlent aux êtres humains, les objets sont magiques, une grenouille se transforme en prince, tout fait sens,  etc…

 

  • Les contes permettent d’entrer dans le monde extraordinaire

 Ils commencent par des mots magiques que reconnaît l’enfant (il était une fois, dans un pays lointain, c’était au temps où …) grâce auxquels l’enfant sait qu’il quitte le monde du quotidien pour entrer dans le  « tout est possible » avec lequel il est familier.

  • Les personnages des contes sont très typés, les situations amplifiées

L’enfant distingue aussitôt les bons et les méchants ; Ses alliés et ses ennemis.

  • L’enfant peut s’identifier facilement

 Le Petit Poucet, le Petit Chaperon rouge, Tom Pouce… Souvent d’ailleurs, ces héros n’ont pas un véritable nom, mais un terme descriptif  qui facilite l’identification. Ensuite, les petits héros des contes ont les mêmes problèmes que lui !

 

  • Le conte  se terminent toujours bien…

Après toutes les péripéties, cela rassure l’enfant d’entendre : « le mariage fut célébré » ou  «tout est bien qui finit bien». C’est le triomphe du bien, de la vertu, contre le mal, du bonheur après le malheur. Le conte propose une issue  apaisante pour l’enfant.

Cela signifie que lui aussi pourra traverser des difficultés dans la vie et en sortir vainqueur, grandi. C’est un message qui signifie  veut dire que ça vaut le coup de grandir.

 

Le merveilleux peut entrer dans ta vie !

Les contes aident les enfants à s’endormir et les adultes à s’éveiller. Georges Bucay

 

Croire au merveilleux:  Névrose infantile ?

Non ! Audace existentielle, celle de l’authentique sagesse, commune aux très vieux maîtres et aux jeunes enfants.

 

Les contes merveilleux réenchantent la vie des enfants intérieurs des adultes. Il n’est jamais trop tard pour avoir une enfance heureuse ! Et comme c’est l’enfance qui contient le germe de la vie d’adulte, tu vois ce qu’il te reste à faire ?

Le coaching par les contes est un accompagnement à créer ton enfance à ta manière; cela veut dire à retrouver ton essence, ce qu’il y a de plus vivant en toi. C’est un processus de régénération puissant.

 

Si on a cru ( ou fait semblant de croire) que les contes étaient destinés aux enfants c’est en partie parce qu’ils permettent de revenir à l’Innocence, une qualité de la conscience qui permet de « ne pas  nuire » ( du latin – in- nocere) et que les adultes doivent retrouver. pour qu’un avenir ( et le leur) soit possible. Réfléchis bien à celà : ne pas nuire !

 

Alors, plutôt que faire pression sur tes enfants pour qu’ils vivent ce que tu n’as pas vécu – tu sais le fameux « je voudrais que mes enfants aient ce que je n’ai pas eu« – retrouve toi-même ton enfant intérieur et tu seras un phare, une lumière pour tes enfants, un exemple vivant et joyeux de leur avenir.

 

Si les contes de fées sont un bonheur pour les enfants ne crois-tu pas qu’ils peuvent faire le tien ?

Laisse un commentaire si mon article t’a inspiré(e) !

 

 

One comment on “Ce que les contes apportent aux enfants ( intérieurs)

  1. Isabelle

    Merci Elisandre pour cet article. Je ne me souviens pas de mon enfance mais j’ai souvent entendu des enfants dirent qu’ils étaient pressés de grandir pour connaître enfin la liberté et ne plus avoir les parents sur le dos. Quel dommage qu’ Ils ne sachent pas qu’ ils la possèdent cette précieuse liberté dont ils rêvent. C’ est encore plus dommage que les parents n’aient pas conscience que leurs enfants possèdent des trésors qu’ eux même ont envoyés aux oubliettes. Je crois avoir gardé une partie de cette magie , à moins que je l’ ai retrouvée au contact de ma fille mais je reconnais que la plus grande partie de mon existence je l’ ai vécue loin du merveilleux, de l’ innocence et de l’ imagination. Je change de cap de suite, cher enfant intérieur, prépare toi à vivre des aventures fantastiques

Leave a reply

CommentLuv badge