Le Miracle est … Ridicule – Dangereux – Evident !

livre miracleVoici un triptyque tiré d’une citation du philosophe Schopenhauer qui  illustre le fait  que toute idée nouvelle, révolutionnaire, passe dans l’ordre, par les 3 étapes suivantes :

1. ridicule
2. dangereux
3. évident

« Toute vérité franchit trois étapes. – D’abord, elle est ridiculisée. – Ensuite, elle subit une forte opposition. – Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence »

La citation est apocryphe ( se dit d’un texte dont l’authenticité est douteuse).

La vraie citation de Schopenhauer est tirée de la fin de la préface de son grand œuvre, Le monde comme volonté et comme représentation. Ce résumé ne trahit cependant  pas l’idée du grand philosophe allemand.

Je vais développer un peu…d’abord avec des exemples connus,  et avec ma proposition de changement par miracle. 

Ça fonctionne !

 

Prenez :

  •  le droit de vote des femmes,

  •  la terre qui tourne autour du Soleil (Galilée)

  •  l’abolition de l’esclavage

À chaque fois qu’une idée révolutionnaire a émergé, elle est passée par ces 3 étapes.

 

 1)  D’abord le mépris (ridicule)

 

Les gens commencent par mépriser et tourner en ridicule l’idée. :“La Terre tourne autour du Soleil ? bah voyons !”

C’est beaucoup trop différent de ce qu’ils connaissent. Trop en décalage, trop “en avance sur leur temps”.

Mais c’est tellement marginal et fantaisiste que c’est inoffensif, donc gentiment ridicule.

On dit que ce n’est qu’une lubie, que ça ne tiendra pas la distance, que ça passera…

 

     2) Ensuite le rejet, la peur (dangereux)

 

La force irrésistible des grandes idées est de continuer à se développer envers et contre tout.

Alors cette idée, ce concept ou cette révolution fait son chemin, bon gré mal gré.

Et il y a ceux qui s’en réjouissent (pour reprendre les 3 exemples du début) :

  • les femmes

  • les scientifiques et humanistes

  • les esclaves

Et ceux qui commencent à s’inquiéter de cette idée qui monte et les menace :

  • Les hommes à l’esprit machiste

  • Le clergé

  • Les grands propriétaires terriens qui exploitent les esclaves

Alors l’idée, de ridicule et inoffensive, devient sérieuse et dangereuse.

 

            3) Et enfin l’évidence

 

L’idée révolutionnaire finit par s’imposer. Tôt ou tard les grandes idées s’imposent.

C’est inéluctable. Cela peut prendre des années, des siècles, mais c’est dans l’ordre des choses.

Et peu à peu on se rend compte que ce qui faisait peur, qui dérangeait, bouleversait l’ordre établi, n’est en fait pas si grave et même très utile.

 

Aujourd’hui :

 

Pour reprendre mes trois exemples,

  • Les femmes votent, et personne ne s’en émeut

  • Le fait que la Terre tourne autour du soleil est quasi universellement reconnu

  • Il n’y a  presque plus d’esclaves, « officiellement », légalement car c’est contraire à une autre évidence (nous sommes tous égaux). Il y a une autre forme d’esclavage plus subtile, mais ceci est une autre histoire…qui passe par les trois même phases

 

Bref, l’idée jadis révolutionnaire, anticonformiste et effrayante finit par devenir la norme.

 

Tu es aussi séduit par le concept ?

 

Imagine maintenant que je prenne l’exemple du… MIRACLE

(qui est un changement radical et étonnant, inattendu mais désiré)

  • Une partie d’entre-vous dira : “c’est du vent tout ça, ce n’est pas possible  !” (ridicule)

  • D’autres craindront les vieilles superstitions, le karma, les croyances religieuses, la science ou je ne sais quoi de confus ( le miracle est le contraire de la confusion )

  • Moi en revanche j’anticipe déjà le jour où tu changeras ta réalité comme on zappe les programmes de télévision.

 

Dis-toi d’ailleurs que toute la technologie externe est le reflet de la technologie interne, qu’il est nécessaire de la désirer à l’extérieur pour un jour comprendre (au sens profond de prendre avec) que cela est dans notre capacité. Tu peux visionner cette vidéo qui t’en apprendra un peu plus.

 

 

Tu n’es pas d’accord ?

 

Heureusement je ne cours pas le risque d’être brûlé vive, comme Galilée ou Giordano Bruno !

Vous savez peut être  que je suis experte en changement miraculeux, en science du miracle, en création du futur.

 

Le mot experte n’est pas forcément très heureux.

J’ai simplement expérimenté, il y a bien longtemps le « miracle« , par hasard, et comme je suis excessivement curieuse ( qualité indispensable au miracle), j’ai cherché le mode d’emploi ( la technologie du miracle);  c’est dans les contes de fées que j’en ai trouvé le secret, l’enseignement.

 

Eh bien oui, il fallait que ces histoires aient une fonction quand même ! Elles n’ont pas traversé les siècles pour simplement nous divertir ou endormir les enfants !

Les contes sont là  pour   réorienter au merveilleux,  rééduquer le mental conditionné par le passé passé, vers le futur. Ils racontent la sagesse populaire, la simplicité du changement, la puissance du désir et la magie de l’alliance avec ton « modèle de croissance », ta capacité d’évolution.

 

A mon avis c’est plus simple que  le “Reframing Quantique Mnémonique » (oui oui !)une proposition que j’ai vu passer sur le net ? Je n’ai même pas cherché à savoir. Tant pis je mourrais peut être idiote !

Plus c’est compliqué et plus ça fait smart non ? (mdr). C’est vrai, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

 

Une manière inspirée, poétique de vivre

 

Les contes sont les vestiges d’une authentique sagesse qui circulent de manière voilée, sous la forme d’histoires pour enfants,  passant ainsi sous les radars de ceux qui les trouvent :

 

  • ridicules.esprit

  • dangereux

  • et ne voudraient pas que nous soyons trop nombreux à connaître les clés de la magie de la vie

 

J’ai simplement analysé très rationnellement les avantages de cette manière inspirée de vivre et

sa grande simplicité, relativement  aux obligations  de devoir

  • se changer,

  • travailler sur soi,

  • se guérir,

  • avoir plus confiance en soi,

qui  sont  des propositions  fortement égotiques (développement personnel). 

La position trop « personnelle » est précisément celle qui nous a fait perdre le contact à la Nature ( « essence » ou « génie »),   nous  exclut du processus créatif.

Je précise quand même que résoudre ses questions existentielles n’est pas non plus ne rien faire bien au contraire ; il y a une « oeuvre » à réaliser.

Disons que l’ego « travaille » (travail = tripalium = torture) sur lui et que le héros oeuvre tel un artiste. Tu peux voir ou revoir ma vidéo sur le sujet en cliquant ici : « comment trouver ou retrouver l’énergie ». :

 

Et pour finir

 

Je serais heureue d’avoir ton avis en commentaires ! Un exemple peut être ? Où en es-tu au sujet du « miracle ».

  • tu vois  cette idée comme ridicule ?

  • tu la  trouves dangereuse pour tes croyances religieuses ou scientifiques ?

  • ou tu voudrais  apprendre à  développer ce super-pouvoir ,

 

Expérimente !

 

Car il s’agit bien de cela, un superpouvoir que tu peux expérimenter en réalisant toi-même un Parcours de contes avec mon accompagnement individuel,

un Parcours Héroïque clique pour y avoir accès) pour vivre le miracle, les eurêkas, les synchronicités,  débloquer ta vie maintenant pour réaliser le rêve impossible que tu n’as jamais osé, ou bien que tu as essayé de réaliser sur tes  forces « personnelles« .

 

Allez réveille tes superpouvoirs !

 

 

Leave a reply

CommentLuv badge