La Rosée du Regard et le Baume du Coeur

eye-contactLe sens de la vue est  parmi nos 5 sens, peut être le plus important, en tous cas le plus utile. Mais au-delà de son utilité, que se passe t-il quand vous échangez un regard avec  l’Autre? Pourquoi l’expérience d’un  regard peut-elle être  si bouleversante? Ne dit-on pas que les yeux sont les fenêtres de l’âme ? Pourquoi tant de tabous au sujet du regard, dans notre société,  alors que paradoxalement nous avons créé une culture de l’image? Un vaste sujet sur lequel je propose quelques pistes de réflexion et pour lequel je  vous invite à faire des commentaires en dessous de l’article.

Les 5 sens, passerelles de nos émotions

Les 5 sens permettent de décoder le monde et de faire passer l’information au cerveau; une émotion en découle, une motivation  et ensuite une réaction,  selon nos programmations  (réactions conditionnées). Nos sens sont les portes et les fenêtres de communication avec  le monde qui nous entoure.

Le regard ou « eye-contact » fait partie de ce que l’on appelle la communication non-verbale. En effet, grâce à nos yeux, nous pouvons exprimer bon nombre d’émotions et d’idées, parfois même de manière  plus archaïque qu’avec la parole. Le regard est souvent plus authentique que la parole, c’est pourquoi, être conscient de  la manière dont vous regardez quelqu’un et recevez son regard vous en dit long sur votre relation. Quelles émotions ces échanges déclenchent dans le secret de votre intimité?

 

L’éducation au regard

  • Beaucoup d’entre nous ont été éduqués à « baisser les yeux » . Pourquoi devoir baisser les yeux? Probablement parce que celui qui intime cet ordre demande la soumission. Le regard serait-il un moyen de s’affirmer, de conserver son pouvoir, sa liberté?

Interdire le regard c’est rendre l’autre aveugle, le plonger dans la cécité, dans l’impuissance, l’humilier;

  • Un jeu d’enfant consiste à faire baisser les yeux à l’autre. Le regard direct et soutenu, yeux dans les yeux,et c’est  difficile même quand on se regard authentiquedit qu’il s’agit seulement d’un jeu. Au bout de très peu de temps, quelque chose en nous proteste et nous devons regarder ailleurs. Il semblerait presque que nous redoutions d’être, en quelque sorte, blessés par cet œil fixe. Cela a donné naissance à  la croyance très forte et très répandue dans le « mauvais œil ».

Le regard des animaux

Il est authentique, plein d’émotions et souvent  plus humain que celui des Hommes. Si vous ne le faites pas habituellement avec votre chien, essayez de « jouer du regard » avec lui, vous allez constater comme il est expressif, plein de variations et de nuances.

On entend  souvent dire qu’il ne manque aux chiens que la parole…surtout pas!!!; ils se mettraient eux aussi peut être à mentir. Non c’est plutôt l’écoute qui manque aux humains. L’Ecoute au sens large de disponibilité et attention à l’autre.

Que se passerait-il, au niveau « éthique » si vous vous aperceviez que votre chien a un regard plus humain que vous  le croyez ? Et si vous essayiez avec d’autres animaux, mais il ne faudrait pas qu’ils soient dans des conditions de détention car alors, dans leurs yeux n’existe que l’image de leur misérable fin,? Acceptez-vous de  voir?

 

Peur du regard de l’autre et estime de soi

Le regard peut être ressenti comme une agression pour celui qui n’aime pas son corps ou ne se croit pas digne d’attention. Si on est complexé, que l’on se trouve trop gros(se), trop maigre, trop ridé(e), trop laid(e), on peut se sentir très mal, vivre de la honte, de la culpabilité, sous le regard de l’autre. Alors on le fuit, en l’évitant, en se couvrant de vêtements amples, comme pour disparaître.

Se dégager de la peur du regard de l’autre est un grand pas à franchir vers la conscience et l’estime de soi. C’est une avancée importante dans le processus identitaire. L’acceptation du regard de l’autre passe par la libération des projections mentales négatives quant à sa propre image et  l’acceptation profonde de soi.

Par acceptation profonde de soi, j’entends : traverser les fausses identités, les croyances sur soi, et  quitter cet objet de fascination qu’est le JE. Alors le regard de l’autre nous traverse…

Regard entre amoureux

regard miroir de l'âme: Des études ont montré que plus l’amour est intense entre deux personnes, plus celles-ci se regardent fréquemment, longuement et avec  intensité. Cela a été étudié avec des caméras cachées  On ne sait pas si c’est parce que les personnes s’aiment qu’elles  se regardent ou si c’est parce qu’elles se regardent beaucoup qu’elles cultivent l’amour…
– Pendant l’acte d’amour, le regard est important. Les humains sont parmi les seuls mammifères (avec certains singes) à vivre des relations sexuelles en se regardant dans les yeux. Ce regard cultive l’attachement. N’y a t-il pas quelque chose de mystérieux dans le regard partagé alors …qui rejoint le mystère de l’amour?

Le regard et les voiles

Dans notre société, la capacité de lien est très refoulée. Nous avons des difficultés de connexion du regard dues aux conventions, au sentiment d’insécurité en soi, au fait que l’on perçoit l’autre comme un danger, un ennemi potentiel. Emergent alors les protections au sein du lien; on met des voiles sur son regard comme on met un masque sur son visage.  Alors, l’aspect affectif de la connexion, « l’humain », diminue beaucoup, disparait. Le regard peut être vide, coupé de l’émotion.;  nous ne donnons rien de nous-mêmes à l’autre, ni ne l’écoutons ou le regardons vraiment. S’il n’y a pas de connexion entre deux êtres humains, l’échange, dans ce cas, est un mensonge.

Le regard bienveillant et la reconnexion

 Le regard est ce qui nous relie au-delà des distances.Il efface les distances. Lorsque nous nous regardons  avec bienveillance, nous tissons les fils invisibles mais réels de nos liens. Nous créons une toile vivante. Si notre regard se fait ouverture, connecté à notre coeur, et non pas intrusion chez l’autre le merveilleux apparait. L’autre nous ouvre aussi son coeur et nous livre un peu de son âme. Il y a réelle connexion. L’information passe d’âme à âme, de coeur à coeur. Il faut un peu de temps pour que la lumière qui s’est retirée au fond de soi, veuille bien revenir dans notre regard et l’offrir à l’autre.

Cette manière bienveillante de regarder ouvre le troisième oeil, l’oeil intérieur et permet de retrouver la capacité d’extase! De voir la lumière en l’autre, dissoudre les frontières.

Laissez un commentaire! Comment vivez-vous le regard?

 

Leave a reply

CommentLuv badge