Et dire que tout est arrivé par manque de couverts!

b-dormant02-copie

         Tout est arrivé par manque de couverts!

Rendez-vous contes! et rendez vos contes! Un fait anodin dans une famille et c’est la malédiction!

Vous pensez à quelque chose, un fait divers au départ sans importance qui a pris des proportions? réfléchissez! ressentez! Vous allez trouver  une clé de transformation.

Lisez bien l’article et à la fin vous pourrez faire un changement par miracle. Découvrez par vous-même. Je vous conseille vivement de lire la première partie de l’ article ici

Un conte n’est jamais intéressant   pour ce qu’il raconte, mais  pour ce qu’il signifie ( pour vous). Il vous fait rentrer dans le monde du SENS.  Il vous donne la connais-sens. L’important  n’est pas le descriptif, l’historique  d’une situation réelle ou imaginaire. Les personnages/symboles  du conte  viennent vous parler de vous-même de manière mystérieuse. Car, si on écoute au premier degré ce que l’histoire raconte, on ne comprend rien; c’est une histoire invraisemblable pour notre raison raisonnante.

Remarquez bien que ma  soeur – qui n’est pourtant pas un personnage de conte ( quoique, dans le genre sorcière…passons) m’a toujours fait vivre des choses invraisemblables…des histoires à dormir debout

Revenons au conte:  si on  laisse l’histoire nous habiter, nous titiller, dynamiser notre cerveau droit, si on  projette nos émotions sur les personnages  alors un sens se dégage peu à peu. On connecte des identités, autrement dit des résonances  avec notre propre histoire qui devient  Légendaire. Nous nous hissons peu à peu au statut de héros de contes de fées…

Le conte archétype

Un  conte est un « archétype »,c’est à dire un modèle, une façon universelle et parfaite de voir la vie,  de passer d’un problème à une nouvelle solution, d’un obstacle à une issue pour le dire de manière « ordinaire », mais en réalité c’est beaucoup plus que cela.

C’est une histoire d’initié qui propose de  sortir d’une situation dans laquelle on est empêtré.

Le conte polysémique

On peut bien sûr comprendre  un conte à différents  niveaux de compréhension; cela a été largement fait au niveau psychologique, parce qu’on a réduit la vie et les relations  à la personnalité psychologique. A la matérialité donc. Certains blocages peuvent se dénouer ainsi quand ils sont superficiels. Mais c’est souvent un pis-aller.

On trouve aussi couramment des interprétations de conte de type féministe, dans ces histoires où le personnage principal est une fille;  alors il est question de leurs règles, de leur puberté ; le fuseau qui pique représente le sexe, le loup le prédateur sexuel  etc…bref on cède à Freud trop facilement et à ses thèses  de l’être humain éternellement soumis aux humeurs refoulées de ses attributs reproducteurs. Il y a aussi des propositions moralistes. Si on veut… mais…

L’autre temporalité

  Les contes sont des histoires d‘éveil spirituel. Ils permettent de retrouver la mémoire de nos origines célestes. La mémoire ontologique. Notre Âme oubliée et la belle mission que nous devons remplir sur terre. N’est ce pas magnifique!

La Belle au Bois Dormant ne nous apprend pas la patience ( belle qualité malgré tout). Elle nous apprend l’infini. 100 ans représente l’infini de soi-même. Une autre temporalité, celle de l’éternel présent. Un temps qui n’est pas psychologique avec ses attentes et ses regrets donnant l’illusion du temps qui s’écoule, qui passe, qui manque, qui vaut de l’argent etc…

Cette autre temporalité est un non-temps » dans  un « non-lieu »,  qui contient toute l’information, toutes les réponses à nos questions. C’est le Monde de Tout-Possible!  On (Carl Gustav Jung) parle d’inconscient collectif mais c’est plutôt une « supraconscience » dans laquelle on peut puiser l’inspiration pour inventer (prendre dans le vent) notre vie.

Nous sommes effectivement inconscient de cette supraconscience (notre moi supérieur ou divin si vous préférez.)

la belle au bois dormantLa malédiction

« La Princesse se percera la main d’un fuseau et elle en mourra » dit la vieille

Les parents de la fillette, sans doute parce qu’ils s’aimaient beaucoup ont pu déjouer en partie  le sortilège initial, l’inertie d’un royaume en danger d’infécondité. Dans leur joie de donner la vie enfin! ,comme beaucoup de parents, ils ont surprotégé leur progéniture, pensant  qu’ils lui éviteraient toute épreuve et même  la mort!

Je porte les blessures de toutes les batailles que j’ai évitées. Fernando Pessoa ( écrivain portugais 1888-1935)

La malédiction n’a pas d’âge; elle subsiste hors du temps linéaire; le karma n’était pas liquidé et  planait sur la vie de la fillette; J’emploie ce mot de karma bien que ce ne soit pas mon habitude , pour expliquer et surtout le dédramatiser. Le karma est synonyme de sortilège ou malédiction  ( dans l’univers des contes) et subsiste par  ignorance,   méconnaissance. Ce n’est pas une punition.

Co-(n-)nais-toi toi-même!

Une fatalité se répète .

Pour arrêter cette répétition, une seule issue : se confronter au mal pour le con-naitre ( naitre avec lui)

Il y a toujours un moment où les « parents » sont absents, comme dans le conte; comprenez « où notre vigilance s’endort » et où le destin, la fatalité peut se faufiler.

On ne peut pas tricher avec son âme qui attend notre participation.

Une de mes citations favorites    définit tellement bien le sujet de ces articles sur la fatalité et le libre arbitre. Voir la première partie de l’article ici

 » Tout ce qui ne remonte pas à la conscience, revient sous forme de destin  » Jung.

Et la suivante  est complémentaire :

« La clarté ne naît pas de ce qu’on imagine le clair, mais de ce qu’on prend conscience de l’obscur. » Jung

Whaooouu!  mais ça donne des possibilités non ? des envies de se connaitre. Quel mystère! C’est mieux que les feuilletons à la télé.

Tout est arrivé par manque de couverts!

tout est arrivé par manque de couvertsLe fameux grain de sable déclencheur. L’invité surprise, celle qu’on attendait pas ou qu’on préférait oublier.

Retournons au conte : « On vit entrer une vieille Fée qu’on n’avait point priée parce qu’il y avait plus de cinquante ans qu’elle n’était sortie d’une Tour et qu’on la croyait morte, ou enchantée. Le Roi lui fit donner un couvert, mais il n’y eut pas moyen de lui donner un étui d’or massif, comme aux autres, parce que l’on n’en avait fait faire que sept pour les sept Fées invitées. »

Quel bourde!

La malédiction  du Royaume  reviendra une troisième  fois sous la forme de la vieille femme dans la tour, qui donnera la quenouille à la princesse.

Hum! , seule dans une haute tour du château, il est dit qu’elle n’avait pas entendu parler de l’arrêté royal au sujet de l’interdiction de filer au fuseau.! Mon oeil oui ! Pas besoin de convoquer Maigret pour comprendre, .c’est encore  la même fée, qui provoque la léthargie de la princesse.(la Fata voir le premier article sur le sujet)

Alors par trois fois, le destin a frappé .

  • La difficulté à avoir un enfant du couple royal ( ils s’en sortent quand même)
  • La promesse de mort : la malé-diction (transformé en léthargie)
  • La vieille femme qui donne la quenouille à la fillette

 

Comment changer le destin?

Il est temps de mettre en pratique les contes. car les jours sont. contés !.. Vous voulez réaliser vos rêves oui ou non ?

A toutes les personnes qui laisseront un commentaire en expliquant un peu leur histoire, j’indiquerai personnellement un acte psycho-magique pour défaire une malédiction  familiale  (un problème récurrent qui ne trouve pas de solution par des moyens ordinaires)

Allez au travail!

A suivre…cliquez ici « elle est pas flippante cette histoire? »

16 comments on “Et dire que tout est arrivé par manque de couverts!

  1. Jean-Pierre

    Pas mal vu, Elisabeth !
    Je ne résiste pas au plaisir de citer un de nos cousins québecquois, Serge Larrivée :
    Solidement ancrée dans l’imaginaire collectif, la psychanalyse fascine tout un chacun. Dans les magazines féminins, les films et nos conversations, on se réfère souvent à ses concepts: le complexe d’OEdipe, la libido, les souvenirs refoulés, l’inconscient, le moi, le ça, le surmoi, etc. « La psychanalyse suppose un déterminisme psychique strict, explique M. Larivée. L’entièreté de nos comportements et des éléments de notre vie intérieure, jusque dans les moindres détails, serait explicable par cette théorie. Selon la psychanalyse, tout a une cause psychique ou sexuelle, qu’elle prétend seule être en mesure de comprendre. »

    1. Elisandre

      Voilà Jean Pierre, je vous ai envoyé votre acte psycho-magique à réaliser!
      Merci pour le commentaire
      Elisandre

  2. Marie

    Whaouh… ça me parait un peu compliqué … C’est vrai que l’on refait les mêmes erreurs si on ne les a pas analysées et surtout, pas compris pourquoi on fait ces erreurs à la base – ce qui est mon cas j’en suis persuadée – mais ce n’est pas facile de les voir ou d’accepter de les voir ! Les citations citées de Jung me « parlent » mais difficilement applicables en ce qui me concerne … Peur de quelque chose probablement…
    Je n’abandonne pas pour autant !
    Merci!

    1. Elisandre

      Merci Marie,
      Ce ne sont pas des erreurs… L’erreur c’est plutôt par exemple le roi et la reine qui veulent éviter la malédiction…il vaut mieux regarder la peur en face
      je vous ai envoyé ma réponse personnelle
      Merci pour votre participation

  3. ARMELLE morin

    super article,
    et je comprends moi même j’ai l’impression de tourner en ronds que ce soit dans ma vie sentimentale, ou perso ou pro
    je n’ai pas l’impression d’évoluer,ce qui me rends triste , et du coup aigri et pas ouverte aux opportunités .

    1. Elisandre

      Merci Armelle pour votre participation, je vous ai envoyé la réponse personnelle.

      « triste et aigrie, pas ouverte aux opportunités » Bon! nécessité de retrouver son coeur d’enfant, ce que permettent les contes merveilleux .C’est l’INNOCENCE qu’il convient de retrouver, confondue souvent avec la naïveté. a différence est de taille.

  4. Anne

    Et oui tous ces contes qui ont bercé mon enfance, celle de mes enfants et maintenant celle de petites filles, je les ai aimés. Ils m’ont fait rêver. Le recul, la maturité, ma sensibilité, ma propre évolution, ont induit une autre résonance, une tout autre lecture, un autre décodage. Je suis persuadée qu’il y a encore des ombres qui m’ont fait répéter les mêmes erreurs particulièrement ds mes rencontres amoureuses. Que dois je encore comprendre?
    Avec tous mes remerciements à vous Elisandre.

    1. Elisandre

      Bonjour Anne, je vous ai écrit personnellement…en vous les histoires merveilleuses sont toujours là; il suffit de les réveiller, les actualiser, faire jouer la magie opérative. C’est plus simple que vous ne pensez!

  5. Ann Auger

    J’ai vécu de facon vivante ces contes…malheureusement avec leur cotés négatifs aussi et j en suis encore blessé…..pour moi le manque de couverts est symbolique de ce que certains humains peuvent faire à d autres quand leur mental veut quelque chose….le matériel est plus fort que l amour en ce monde parce que trop d humains le veulent ainsi….lorsque l epuration sera fait sur la Terre nous aurons d autres contes….des contes qui parleront de la Beauté et de la Grandeur de la vie sans tout ce qui y nuit….

    merci Élisandre

    1. Kiki

      merci Elisandre de m’avoir « relancée » par votre dernier mail et m’amener ainsi à lire votre très belle analyse de la belle au bois dormant. Elle me parle beaucoup cette belle, à dormir ainsi…
      moi j’attends, j’attends, j’attends…. je ne suis pas de celles qui prennent les choses en main, je suis de celles qui attendent…. ma vie n’est pas désagréable, mais ce n’est pas moi qui en ait les commandes et si je les avais, je serais bien en peine de me diriger vers quoi que ce soit à force de ne pas le faire…. au plaisir de vous lire, bien amicalement.

    2. Elisandre

      Ann, merci de votre participation

      Je vous ai répondu en privé comme promis.
      Pas de côté négatif aux contes. Les contes sont l’histoire de la dualité ombre et lumière; c’est ce qui donne le mouvement de la vie. Positif et négatif sont la transposition new age du bien et du mal. La dualité permet de « transcender, de passer au delà, de devenir conscient de sa propre identité…
      affaire à suivre

  6. Elisandre

    Merci Kiki,
    je vous envoie une réponse privée comme promis avec un acte psychomagique. Vous ne connaissez pas vos ressources tout simplement et cela se découvre dans l’action et non avant. Voilà une croyance à débouter; nous entrons dans un nouveau paradigme!

  7. Jacques Fortin

    Bonjour Elisandre

    J’aimerais apporter mon ressentis sur la belle au Bois Dormant…

    Depuis de très longues années que je suis seul, j’ai parcouru tous les sentiers, chemins ce que j’ai trouvé c’est la tristesse, la désolation dans ma vie…
    Un jour, j’aimerais rencontrer cette belle au Bois Dormant l’a réveiller par un doux baiser pour mettre de la magie dans vie alors j’aimerais recevoir votre aide pour enfin trouver le bonheur tant mérité…

    Merci Au plaisir

  8. Elisandre

    Merci Jacques, pour le commentaire

    je vous ai écrit personnellement pour l’acte psychomagique
    Le secret ce n’est pas qu’il n’y a jamais de problèmes. Le secret, c’est qu’il y
    a toujours des solutions…miraculeuses.
    Féeriquement

  9. Maureen

    Bonjour Elisandre,

    Je répond un peu tard à cet article dont je viens de prendre connaissance.
    Je me sens bloquée depuis mon plus jeune âge par certains de mes comportements, timidité, non confiance en moi.
    Je me suis toujours retirée dans mon monde imaginaire, où je pouvais créer et défaire, refaire à volonté. Même si c’est un jeu auquel j’aime toujours m’amuser au moment de m’endormir par exemple, j’ai l’impression d’avoir dépassé cela, ayant réussi à construire une vie « normale » et à m’en satisfaire. Mais ces derniers temps je me rend compte qu’en fait j’ai abandonné très tôt l’idée de vivre la vie que j’aurais réellement souhaité, si bien que désormais je n’ai plus aucune idée de ce que ce rêve a pu être..
    Ma vie me convient mais par moments je veux plus, sans arriver à mettre le doigt sur ce qui me satisferait vraiment. Alors, oui c’est par l’action que l’on se rend compte certainement, seulement, par où commencer ?

    Merci en tout cas pour l’énergie que vous mettez dans ce que vous faites, je vous suis depuis quelques temps déjà et j’ai toujours beaucoup de plaisir à lire vos articles qui nous sortent de notre torpeur !

Leave a reply

CommentLuv badge