Quelque chose d’important manque ici-bas ! Ce livre est magique…

enfantVoici un court extrait de mon livre

Ce livre est magique

« Le sommeil de l’enfance s’achève en oubli ».

Victor Hugo

Pendant notre petite enfance, notre manière de décoder le monde, et le souvenir que nous en avons, sont illisibles pour l’adulte que nous devenons ensuite. L’enfance est « le petit matin de la vie » ; si on ne leur porte pas grande attention, à peine ouvre-t-on les yeux sur le monde, que  nos rêves  s’évanouissent, et laissent place au vide et à l’angoisse du lendemain. Tel un papillon virevoltant, l’essentiel nous échappe, et il semble qu’on n’y puisse rien, « emportés par la foule qui nous traîne et nous entraîne, et nous éloigne… »[1]de nous-mêmes.

Nous pensons tous, ou presque : « Ces rêves parlaient pourtant du monde extraordinaire d’où je viens…,je m’en souviens…à peine ».
Quelque chose d’important manque ici-bas. Chaque enfant devrait être délicatement accueilli sur Terre, tel un messie, personnage sacré, porteur d’un message unique, et à qui tous doivent manifester du respect. Chaque enfant devrait disposer du temps et de l’espace nécessaires à son éveil progressif, afin de maintenir son rêve éveillé.
Les adultes devraient observer les enfants dans leurs mouvements naturels, et ne leur apprendre à parler, que dans l’espoir secret de recueillir leurs paroles de sagesse ou de les écouter raconter d’où ils viennent, et de quel évangile[2]  ils sont porteurs.
On dit que la vérité sort de la bouche des enfants ?! Alors, pourquoi les adultes leurs demandent-ils si peu celles qu’ils sont venus offrir au monde ? Pourquoi leurs assènent-ils d’emblée les leurs de manière si dogmatique et péremptoire ?
Ce livre est magique pour comprendre pourquoi la Connaissance des vérités a disparu, laissant place à la fiction, ou pire au mensonge, à la dissimulation.
En ce monde qui marche à l’envers, on se demande beaucoup trop où l’on va après la mort,  et pas assez d’où l’on vient avant la naissance. C’est certainement le même endroit, si je peux m’exprimer ainsi, mais, au seuil de la mort, si on n’a pas vécu notre légende, offert notre don au Bien commun, il est trop tard pour nous, et pour les autres !
Peu importe l’âge que vous avez aujourd’hui, il n’est quand même jamais trop tard pour avoir une enfance heureuse. Il n’est jamais trop tard pour revenir attraper[3] votre rêve au petit matin du monde.
Ce livre est magique, parce qu’il vous dira comment retrouver la mémoire du futur que vos vœux appellent – pas celui qui se répète inlassablement.  La vie a tout prévu, vous savez, même l’ignorance, même l’oubli de soi ; alors,  en contrepartie, elle nous offre les contes merveilleux.  Il reste cela, aux enfants que nous sommes, et ce n’est pas rien, pour se souvenir de leur origine et de leur raison d’être ici-bas, dans le monde de la matière.
Les contes ont un pouvoir immense : celui de réveiller nos pouvoirs magiques oubliés, de nous faire voyager dans le temps et nous ramener là où nous avons perdu la clef de notre Royaume d’Eternité, celui de la Lumière.  Nous pouvons tout leur demander, et tout recevoir par miracle ! Ils sont le « sésame ouvre-toi » du Monde du Tout-Possible dont nous venons, et que nous contenons.
Tu peux commander mon livre en cliquant ICI  
[1] Petit clin d’œil à la chanson d’Edith Piaf : « La foule »
[2] Signifie « bonne nouvelle »
[3] Il existe des attrape-rêves, objets symboliques évidemment

Leave a reply

CommentLuv badge