C’est à ta portée maintenant ! Imagine ton potentiel !

enfant interieur douéÀ l’aube du XXIe siècle, un voile s’est levé et la faculté de provoquer des changements accélérés est désormais à la portée de tout un chacun.

Pour accéder à cette nouvelle capacité et la développer, nous devons d’abord prendre conscience de son existence.

Sans cela, nous n’essayerons même pas de l’utiliser.

Le défi aujourd’hui ne réside  plus dans la quête de  vérité, mais dans la mise en action de notre pouvoir inné.

Est-ce simple ?

Oui,

Est-ce facile ?

Non !

Pourquoi ?

Autrefois, l’âme humaine aspirait à trouver Dieu à “l’extérieur” ; aujourd’hui, elle désire son avènement dans notre monde.

C’est un paradoxe, nous créons collectivement un enfer ! Tous les dysfonctionnements ressortent au grand jour.

Autrefois l’âme humaine croyait Dieu au-delà, ailleurs, le Paradis après…

elle découvre aujourd’hui qu’il est “en-dedans”, mais comment y accéder ?

Nous n’avons plus besoin d’emprunter des chemins escarpés à la recherche de notre potentiel.

 

Acter

 

Il est là, à notre disposition. Il faut l’acter. Il ne vient pas de l’extérieur vers nous.

Bien au contraire souvent.

Il “peut venir” de nous vers l’extérieur, dans une continuité.

Il n’y a pas de séparation.

Nous sommes la Source.

Cependant, il convient de nous débarrasser de nos croyances périmées et de nos habitudes passées.

Croyances de toutes sortes, pas seulement religieuses.

C’est là que le bât blesse ! que le fardeau se fait connaitre.

Et surtout là que le sens de l’ego est si susceptible !

Tout changement réveille l’Enfant blessé.

C’est ici qu’il ne faut pas tombé dans le piège, et c’est ce que beaucoup font

malheureusement.

C’est le moment de réveiller l’Enfant Intérieur Doué et ses capacités d’adaptation.

Moi qui met mon intention, mon énergie dans un changement radical, et cela se matérialise par un déménagement et – à terme – un approfondissement de mes besoins vitaux, de nature et de plus de contacts humains sincères, je rencontre beaucoup d’obstacles dans mon avancement : à chaque pas, à chaque étape.

Toutes ces parties de moi dont je dois me défaire et que les autres reflètent.

Des “bâtons dans les roues » (de la bicyclette) ,  comme on dit. Les roues du changement.

Mais comment les verrais-je si les autres ne me les montraient pas par leurs réactions ?

Dans les contes, ce sont les “ennemis” que le héros doit combattre.

Ma conviction et l’appel de mon âme est pourtant :

 

qu’il n’est jamais trop tard pour avoir une enfance heureuse,

– qu’on peut aller vers une fin de vie en beauté et en bonté…(et même en souplesse)

(voir l’article : tu veux finir en pêtards mouillés ?)

– qu’on peut retrouver le paradis en soi et l’acter dans le monde.

Vous remarquerez que ces  concepts ne sont pas ceux qui sont couramment admis

( paradigme de la souffrance, du manque et de la peur) .

Le changement dérange, effraie.

Il est subversif.

On le veut,  dit-on, oui, mais sans changer bien évidemment !

 

Un ange passe…

à bicyclette ?

 

Tiens ! dans le mot change se trouve un “ange “! en-je, enjeu…

Une amie de longue date me disait  hier :

dans le choix de ta future maison, pense bien à être près du docteur, des infirmières, pour plus tard… »

Elle ne faisait qu’exprimer – pour mon bien – ce que la majorité pensent.

Elle est infirmière et femme de médecin …

Mais les médecins n’auraient pas autant d’importance si nous n’avions pas créé une culture

malade !

Malade de tant de choses que je n’ose commencer l’énumération de ces mots dits (maudits) de civilisation.

Je préfère me concentrer sur cette partie en soi restée saine, innocente, l’Enfant Intérieur Doué.

Et toi ?

Je l’ai écouté ( mon amie) , j’ai compris qu’elle parlait de son expérience :  ces vieillards grabataires qu’elle visite, morts-vivants depuis bien longtemps, qui ont renoncé à la vie depuis des décennies, qui ne sont plus que l’ombre d’eux-mêmes.

acter potentielParce qu’ils n’ont pas voulu connaitre leur ombre justement, des facettes d’eux-mêmes plus vraies, plus vivantes, par interdits, par obéissance, par lâcheté , par ignorance, par faiblesse ?

Ils sont devenus les dindons de leur propre farce !

De la Grande Farce du mon-de ( de-mon)

On pourrait dire de certains qu’ils n’ont pas eu le choix, mais – en vrai – c’est faux, car on a toujours le choix. C’est la grande liberté de l’Être humain, mais c’est vrai aussi qu’il faut la conquérir cette liberté.

On peut être tenté de renoncer  parfois, devant tant d’obstacles, tant d’inertie, mais non, il faut les prendre un par un ( les obstacles) , tout au long de la vie et ne rien lâcher, car quand ils s’accumulent, ils deviennent  une montagne insurmontable.

Le choix du changement commencent dans les petites choses, sans concession, sans excuse.

Il faut rester convaincue de la réalité de soi-même et l’acter patiemment.

C’est en admettant la face cachée de soi-même –  cette Ombre selon la terminologie de Jung qu’on n’a pas à la porter si lourdement à la fin.

Rester auprès de soi.

 

Je me suis dis – devant les conseils de mon amie – que la seule chose qui me garderait vivante et en bonne santé, ce n’est pas le médecin, c’est :

 

  • -de faire ce que j’aime, ce qui me fait vibrer

  • de vivre selon mon goût,

  • d’aller vers toujours plus de simplicité avec les autres et

  • de me rapprocher de la nature en me rapprochant de la mienne.

  • De faire confiance à l’intelligence de mon corps.

  • de rechercher des relations qui m’encouragent dans ce sens

C’est de cela dont  je dois rester au plus près.

De ma « terre » en somme.

 Le problème aujourd’hui n’est pas l’énergie atomique, mais le coeur des hommes ( Albert Einstein)

 

 

Réveille la magie qui est en toi

 

Les neuf principes fondamentaux énoncés ci-dessous t’ aideront à opérer ce revirement de conscience qui te motivera pour le changement.

Qu’ils te servent de guides, comme les étoiles pour un navigateur.

  1. Avance comme si les miracles étaient possibles (foi)

  1. Vis comme si tu étais libre d’agir à ta guise (liberté)

  1. Apprend comme si tu étais un débutant (humilité)

  1. Aime comme si c’était la première fois (Innocence)

Imagine

Voici ce que j’entends justement , par ma fenêtre ouverte, à l’instant où j’écris ces mots.

You may say I’m a dreamer, but I’m not the only one

Il hope some day you’ll join us, and the world will be as one

(“Tu peux dire que je suis un(e) rêveur(se), mais je ne suis pas le/la  seul(e),

j’espère qu’un jour, tu nous rejoindras, et le monde sera Un”)

(extrait de  » Imagine » de John Lennon)

C’est l’été. Sur la place de l’abbaye de Cadouin, le concert du mardi

Une jeune femme donne  un récital de chansons. Une voix magnifique.

lCela amène du baume à mon coeur, après une journée passée à insister auprès du fournisseur d’accès internet Orange, pour exercer mon droit de rétractation, parce que la connexion ne fonctionne pas à Cadouin (dordogne)

D’interminables coups de fils sans être entendue,

pour finir dans une boutique où j’apprends qu’il vaut mieux que j’envoie une “lettre recommandée”, sous peine qu’ils fassent la sourde oreille et ponctionnent mon compte en banque,  passé le délai de 14 jours.

Pas  de problème pour me prendre en tant que client, mais pour me laisser partir, ce n’est pas la même chanson !

La changement quand ça arrange !

Est-ce que nous finirons par ne plus échanger que par “lettres recommandées” ?

Est-ce que nous sommes devenus sourds, aveugles et insensibles aux besoins de l’autre,

pourtant clairement exprimés ?

Dans ce nouveau lieu dans lequel je me suis posée momentanément, je rencontre de bonnes âmes, par-ci par là, des personnes qui ont acheté des mobil-home, vivent une sorte d’exode.

Ils partent à l’aventure simplement,  communiquent facilement, parce qu’ils ont envie de partager leur inquiétudes, leurs questionnements sur ce monde à la dérive.

Ils s’interrogent et agissent des solutions.

D’autres n’ont pas encore trouvé de voie de dégagement de leur souffrance et je les sens “coincés”, prêts à imploser ou à exploser.

 

Conclusion

Il faut se montrer “relanceur perpétuel”.

L’approfondissement de la foi en soi est une des voies de dégagement des systèmes rigides.

La foi favorise la créativité existentielle. Renoncer, c’est ne pas être imaginatif.

Alors Imagine !

et laisse-moi un commentaire sur ton ressenti du changement.

ou like l’article s’il t’ a plu.

3 comments on “C’est à ta portée maintenant ! Imagine ton potentiel !

  1. Pikachacha

    Je suis bien d’accord avec tout ça, mais… Entre « dire » et « faire », il y a tout un fossé. Et malgré moi, je reste bloquée quelque part 🙁

    1. Elisandre

      Merci de ton commentaire. Oui il y a un fossé, mais le combler a ses règles. Il ne suffit pas de dire qu’il y a un fossé, il faut chercher comment faire. C’est ce que nous faisons au Royaume Amoureux. Est-ce que tu t’es inscrite ? non, alors…bla bla bla, il est là le fossé,ne va pas le chercher ailleurs !

  2. Fiona_A

    Y a pas à dire, vos textes aident à nous remettre en question.
    Passer à l’acte c’est tout un art. Le premier pas est souvent le plus difficile, j’espère trouver le courage de le faire.

Leave a reply

CommentLuv badge