Hasards, Coïncidences, Synchronicités et plans de Conscience (2ième partie)

La plus grande audace  est de se redéfinir par rapport au divin. Pourtant, le temps est venu pour l’humanité de commencer à participer à la création en apprenant à se créer soi-même, en régénérant la société par une nouvelle culture:  se sentir à la fois libre et engagé dans le monde à travers nos tâches respectives et nos prédispositions ( qualités)

 

Ce désir de création est concomitant d’un changement de plan de conscience évidemment; de la troisième dimension à la 4ième et envisager la cinquième… voyons quelles sont les caractéristiques d’une conscience  de 4ième dimension et son lien avec la notion du temps. Puisque c’est de cela dont il s’agit : la clé est dans la notion du temps ( ou de l’espace/temps si tu préfères)

 

La 3D est liée aux trois dimensions de l’espace donc à la matière visible et au temps linéaire, chronologique. Le temps de la manifestation est long, dû à la non-synchronicité (entre le subjectif et l’objectif)  et donc des multiples obstacles que nous mettons sans le savoir.

Continuons ici notre exploration des plans de Conscience qu’on appelle « dimensions ( 3D,4D, 5D et plus…),  et leur correspondance  avec la notion de hasards,  coïncidences, et synchronicités.

Rappelons que

  • Dans notre quête de vouloir explorer le Tout-Possible, nous nous sommes enfoncés  dans la densité, en choisissant de nous incarner de nombreuses fois (ou en tant que  nombreuses personnes) sur la Terre.

  • les « dimensions » ne sont pas des lieux mais des fréquences vibratoires,  qui s’interpénètrent les unes les autres, ( Lis d’abord le premier article  et la vision métaphorique de ce concept étonnant).

  •  la troisième dimension est  dense et opère à l’intérieur de structures très spécifiques qui contiennent plusieurs vibrations de pensées et d’émotions dont  la peur. C’est ce qui donne l’impression d’être prisonnier.

 

Ceux qui s’accrochent à la peur et/ou restent prisonniers de la toile de peur ont crée un système par défaut qui leur donne un faux sens de sécurité ( et un faux self aussi) . ¨Ceci  a inhibé leur capacité  de conscience, et la possibilité d’alliance  avec leur Âme.

Nous sommes tous soumis à ce système avant d’être appelé à en décrocher, ce qui n’est pas forcément facile et demande de réveiller le Héros en soi.

 

Les particularités d’une conscience de 4ième dimension

 

On ne passe pas d’une dimension à l’autre comme  on passe d’un trottoir à l’autre, pour traverser une rue. Cela se fait par « percées créatrices, insights, eurâkas », quand on entend l’Appel de notre Âme. Alors, on peut se mettre en quête du trésor de soi-même.

Ce sont souvent des événements intérieurs ou extérieurs qui font fonction de « réveil ». Ceci amène progressivement à prendre des points de vue plus ouverts, tels que :

 

  • En finir avec les pensées qui paralysent

C’est en s’allégeant des croyances de toutes sortes, politiques, religieuses, spirituelles, qu’on a accès à plus de légèreté, de fluidité, donc à un taux vibratoire moins dense

 

Souvent, sont appelées « croyances » ce qui est lié aux religions et spiritualités sans se rendre compte que les idées du quotidien en sont aussi ( idées sur la vie, les relations, les femmes, les hommes etc…)

On ne vit pas sans croyance, pour le moment, parce qu’elles  structurent notre mental. La meilleure façon de vivre dans la troisième dimension est de savoir une fois pour toutes ce qu’elles sont : des conditionnements du mental qui créent des automatismes de comportements, et de s’en libérer.

Nous prenons souvent nos croyances pour des « vérités », alors qu’elles nous gardent sous une chape d’illusions aliénantes. Elles deviennent notre vérité.

 

Reconnaitre l’arbre à ses fruits, simplement

 

Quels sont les résultats dans ma vie ?

Réponse : ceux de mes croyances.

 

Ne pourrais-je pas assouplir ma vie, introduire d’autres croyances ? activer d’autres archétypes ? qui donneraient d’autres émotions  et d’autres résultats ?

Si bien sûr !

 

 

  • Attention la loi rend coi !

 

Sur internet fleurissent des lois : 12 lois par ci, 7 lois par là…10 autres ici.

Des observations  sont élevées au rang de lois.

Je préfère parler ni de lois, ni de vérité, mais de paradigmes de pensée (de croyances donc) ou de postulats.

( rester coi = rester figé, muet, impuissant, démuni, voire désarmé)

Régulièrement des postulats deviennent des pseudo-lois.

Ainsi des scientifiques tels Descartes ou Newton, voulant se libérer du dogmatisme religieux, ont  émis des postulats qui sont devenus quelques siècles plus tard des dogmes, des lois, et sont heureusement remises  en cause depuis plus d’un siècle par la physique quantique.

 

Il en va du même processus pour les lois gouvernementales des nations.

Je vous invite donc toujours, dans n’importe quel domaine à réfléchir sur ce que certains appellent « lois », et vérifier si elles sont cohérentes dans le monde que vous voulez participer à créer.

 

  • Le paradoxe

 

Le paradoxe est un attribut de la 4ième dimension

On n’est plus dans le ceci OU cela, mais dans le ceci ET cela.

La dualité existe toujours dans cette dimension, bien sûr, crée du contraste,  mais elle se ressource à l‘Unitude.

Le paradoxe est  la possibilité d’intégrer davantage de dualités,  que l’on ressent alors comme les deux faces d’une même pièce de monnaie.

 

Voici par exemple un extrait de conte qui amène bien cette idée :

 

Il était une fois une jeune fille qui avait perdu ses parents alors qu’elle était toute petite et avait été recueillie par sa marraine. Celle-ci l’ éduqua et lui apprit à travailler : à filer, tisser et coudre pour gagner sa vie. Toutes les deux vivaient dans une petite maison à l’autre bout du village. Lorsque la jeune fille eut quinze ans, sa vieille marraine tomba malade. Avant de rendre le dernier soupir, elle l’appela à son chevet :

— Mon enfant, murmura-t-elle, je te laisse ma demeure pour que tu sois à l’abri des intempéries, le fuseau, la navette et l’ aiguille pour que tu gagnes de quoi te nourrir en t’appliquant à travailler comme tu m’as vue le faire durant toutes ces années.

Puis, posant une main protectrice sur sa tête elle ajouta :

— Si tu gardes Dieu dans ton cœur, tout ira bien.

Ce furent ses dernières paroles. La jeune fille éprouva un immense chagrin.

Chaque jour, seule dans sa petite maison, elle filait et tissait, discrète et courageuse, ainsi que sa marraine le lui avait recommandé. Aussi, elle honorait ses commandes et ses clients la payaient bien de sorte qu’il lui restait plus que le nécessaire. Elle pouvait même partager le surplus.

À cette époque, le prince sillonnait son royaume à la recherche d’une épouse.

 « Pauvre, il ne pouvait pas la choisir  mais riche, il ne la voulait pas non plus.

 Et le prince disait : “Ne deviendra ma femme que celle qui sera tout à la fois la plus riche et la plus pauvre”.

(extrait du conte  Fuseau, Navette, aiguille) »

 

  • Le Présent Éternel : Maintenant

La quatrième dimension ajoute  à l’espace, le temps, qui prend une autre qualité; il est éprouvé d’une autre manière. Il se situe dans l’Eternel présent,le Ici et maintenant.

 

L’isolement de chaque dimension du temps présent, passé, futur, de la 3D, provoque des charges émotionnelles (réactionnelles).

Ma soeur, par exemple m’en veut toujours énormément de nos disputes de petites filles. C’est devenu presque incompréhensible pour moi…sauf quand je me remets dans le plan de conscience de la 3D)

Dans la 4 D, le passé devient  une histoire – sans charge émotionnelle-  et le futur  une opportunité à  façonner dans le moment présent à partir de nouveaux choix conscients.

Hier n’a plus d’ incidence sur demain. Je ne projette pas mes rancoeurs, mes blessures, mes manques, mes peurs dans l’avenir, puisque j’ai la possibilité de transformer dans le présent.

Le présent éternel est tout ce qui est. Nous pouvons prévoir un évènement futur en utilisant les informations du passé, mais les décisions sont des choix conscients faits dans le temps présent.

 

  •  Le Saint Désir

 

Le présent est le cadeau qui te permet d’agir selon ton  vrai Désir. ET non plus en fonction de la peur. La peur est absorbée par le Désir.

 

  • Libre arbitre

 

 Dans la 4e dimension, tu reprends donc ton pouvoir de choisir. Tu redécouvres ta souveraineté bienveillante.

Le ¨choix¨ remplace la ¨réaction¨, (réponse émotionnelle de la 3e D). Le choix te donne la flexibilité, qui crée plus d’opportunités et l’ habileté à combiner des résultats variés. Des possibles.

Quand tu es bloqué(e) devant une situation « impossible », c’est que tu manques de choix, selon tes croyances.

 

  •  La superconscience

 

Les facultés de l’esprit se développent  dans la 4e dimension, jamais dans la 3D.

Aucun contact  avec les plans supérieurs (plans de l’invisible) ne se fait dans une conscience de la 3e dimension. La 4e dimension est le centre  de la conscience cosmique ou superconscience.

 

  • Équilibre Dynamique

 

Dans la quatrième dimension, nous évoluons constamment en équilibre dynamique et  réalignement avec notre âme. Nous cherchons l’androgyne psychique qui danse et jongle entre les polarités.

 

  • Les coïncidences

Grâce à cet équilibre dynamique et à la recherche d’alignement avec ton  âme, tu vois des coïncidences, des évènements qui sont connectés les uns avec les autres, comme s’ils étaient reliés par un fil magique.

Tu prends conscience d’un sens derrière ce qui semblait hasard en 3D. Tu fais des liens entre les choses, les évènements. Ceci vient aussi du fait du présent éternel ; si tout arrive dans le présent, les rencontres signifiantes se font plus facilement. Les gens, les évènements « voyagent dans le temps » , selon un sens qui te cherche, et tu es le témoin conscient de ces rencontres.

 

Les contes de fées et la 4D

Les contes merveilleux, ces histoires extraordinaires sont évidemment les véhicules qui te permettent ce voyage du Héros, dans le temps propre à ton histoire et te guident, à travers la 4D, vers la 5D, celle des synchronicités.

Ce qui est extra-ordinaire, c’est la 5D évidemment. C’est un voyage qui t’amène à un mode de vie plus léger et aligné entre ton ego et ton âme. Cet alignement permet la naissance du Soi, ultérieurement. 

Le conte de fée est un archétype fait pour te servir de guide vers l’accomplissement de ton Saint Désir. Les archétypes sont des guides et ont des dons à t’offrir. Ces dons sont inhérents à ton changement de plan de conscience.

Si tu as aimé l’article, laisse un commentaire ou like-le !

Leave a reply

CommentLuv badge