La « technologie » du miracle, à votre service dès maintenant

le coaching par les contes« Si tu crois qu’il y a de la magie, alors tu ne vas pas tarder à la voir »

Les contes de fées sont des histoires de « miracles » mais vous avez peut être toujours pensé  que les contes, étaient des histoires inventées par des vieilles femmes pour endormir  les enfants? Ou des histoires pour aider les enfants à devenir adultes? Cette dernière idée  me fait franchement rire ! Les contes parlent des rêves des hommes et de leur réalisation miraculeuse.

Le miracle est un ordre naturel de l’Univers ! Seules nos certitudes et l’oubli de « qui nous sommes » l’empêchent.

Les contes  sont des histoires pour que les adultes retrouvent  leur âme d’enfant,  leur Esprit d’enfance ! La vie est un conte de fées qui perd ses pouvoirs magiques lorsque nous grandissons. Mais moi je dis que c’est juste un manque de « curiosité ». Il n’est jamais trop tard pour avoir une enfance heureuse ! Les enfants croient aux miracles; pour eux rien n’est impossible quand ils ont un désir, parce que rien ne les en sépare : ils sont leur désir. Pourquoi? comment les adultes peuvent-ils en faire autant?

Les contes de fées :  réveil d’une technologie interne

Le folkloriste Vadimir Propp a découvert la morphologie universelle du conte,  le fait que tous les contes soient structurés de la même façon ; leur structure narrative est identique. Propp soutient une idée à la fois simple et audacieuse : au-delà de leur diversité apparente, tous les contes seraient issus d’un même canevas. Et c’est  le cas.

Il y a une explication à cela : Lisez bien la suite car vous n’imaginez pas à quel point ça facilite les changements !

  • Ces histoires mettent symboliquement en scène la résolution d’un problème existentiel à la manière dont la technologie interne de notre cerveau traite naturellement l’information. Notre cerveau est une interface entre  l’Esprit pur et notre vie quotidienne.
  • Ils déclenchent une sorte de mémoire instinctive  des stratégies qui ont le mieux fonctionné depuis des millions d’années.
  • L’histoire  part d’un vieux royaume, avec un vieux roi qui va mourir ou un roi « méchant » qui met son royaume en danger…un problème donc, jusqu’à la constitution d’un nouveau royaume sur lequel règne le Héros devenu roi ( la conscience renouvelée).

 

C’est un processus  qui va d’une vision obsolète …jusqu’à à un miracle, c’est à dire une « vision nouvelle » comme l’indique la racine latine de ce mot. Littéralement miracle est : ouverture de la vision,  vision étonnante. C’est l’ouverture du troisième oeil,  comme quand on monte d’un ou plusieurs étages dans un immeuble et que l’on voit beaucoup plus loin et plus large. Le miracle est un « dévoilement » de réponses à nos questions, une révélation.

Alessandro Jodorowsky appelle cela psychomiracle. C’est une sorte de reconstruction du psychisme selon un nouveau point de vue plus éclairé.

Les nouvelles histoires, la nouvelle mythologie a pour dieux Progrès Tecknik, Croissance économique; ces dieux là ne créent cependant que mirages au lieu de miracles. Les prophètes contemporains saturent notre horizon spirituel d’un optimisme bon marché et de visions chimériques. Il est historiquement prouvé que plus une société avance sur le plan technologique et plus elle régresse sur le plan humain. On peut dire surtout sur le plan divin.

Il est donc important de ne pas tomber dans le piège et de conserver l’accès à la « technologie interne », ces ordres naturels de l’Univers que sont les miracles. Toute la technologie externe est une copie de notre technologie interne ; on ne peut créer que ce que l’on porte en soi. L’être humain se croit toujours « objectif » alors qu’il ne l’est finalement jamais car il n’est pas séparé du reste de l’Univers sinon par son illusion mentale. Et c ‘est cette illusion qui l’empêche de voir le miracle.

Le JEU, coaching initiatique par les contes et le miracle

Recommencer, c’est pas échouer mais se donner une deuxième chance, retrouver ses rêves, être fidèle. Joseph Campbell

Un miracle est.un nouveau chemin qui s’offre à nous, tel éclairé par un projecteur. Le miracle est une nouvelle sensation lumineuse. L’oeil s’est défocalisé de vieilles images figées. La vision n’est pas seulement un processus physique, mais quelque chose de magique. Elle plonge ses racines jusque dans l’âme et dans l’Esprit.

Tel est la technologie du miracle que provoque le coaching initiatique  par les contes de fées.

Mais comment est-ce possible me direz-vous ? avez-vous entendu parler du pouvoir des mots ? Les mots ont un sens, indiquent une direction, des émotions, des sensations, évoquent des images, donc des formes et changent la grammaire de l’imaginaire tout simplement.

Les mots magie et image sont des anagrammes. Curieux n’est-ce pas ?

Lire ou écouter des contes n’est cependant pas suffisant car la dimension du miracle  est voilée par la construction du mental ordinaire qui verrouille la magie, l’image nouvelle. Il y a  verrouillage au niveau du cortex préfrontal. Vous savez sans doute que nous ne pouvons voir que ce que nous sommes « éveillés » à voir. Nous vivons la réalité à partir de notre imagination, l’action de créer des images. Quand cette fonction est « verrouillé », limitée par « ce que je suis autorisé à voir » ou ce que j’ai appris à voir, ou ce que je suis habitué à voir, je ne peux voir différemment, jusqu’à ce que quelqu’un qui voit de manière plus éclairée, me le montre. C’est le but du coaching par les contes de fées ou contes merveilleux.

Lire ou écouter des contes, c’est bien, mais équivaut le plus souvent à aller ailleurs avec un billet de retour. Avec le coaching par les contes, vous allez ailleurs, et vous y restez dans le sens où vous intégrez le paysage. Il fait partie de vous et il va aimanter des évènements différents correspondant à sa géographie. Vos souhaits vont venir vers vous parce que le « modèle « , la structure gagnante est installée en vous. Voyez-vous la différence ?

Le coaching par les contes : sortir de la lente corruption des rêves

Si quelqu’un ne connaît pas cette sensation ou ne peut plus ressentir étonnement ou surprise, il est un mort vivant et ses yeux sont désormais aveugles. ( Comment je vois le monde  Albert Einstein)

Einstein veut dire que si on ne peut vivre le miracle, on est aveugle et c’est exactement cela !

Nos rêves sont le substrat de notre relation intime à la vie qui nous habite, à notre nature profonde,  à notre Être. Réintégrer sa Puissance d’ÊTRE est nécessaire pour retrouver son intégrité physique, émotionnelle, spirituelle. Les miracles de la réalisation de nos rêves sont des ordres naturels de l’univers, je le répète. Les rêves nous sont inspirés par la vie elle-même, selon notre nature et la seule chose que nous ayons à faire est de questionner la vie pour savoir comment nos rêves peuvent se réaliser et écouter les réponses.

Depuis nos jeunes années, en entrant dans un monde  dans lequel on est invité à se couper de son corps d’inspiration, les rêves, les aspirations se sont corrompus, dénaturés, perverties, tombés dans l’oubli. Le coaching par les contes vous ramène à « l’endroit » du méfait pour voir ce qui fonctionne à « l’envers  » en quelque sorte et reprendre le processus indiqué plus haut,; depuis la vision obsolète jusqu’à la nouvelle souveraineté.  Recontacter ce qui est figé, « enchanté ». « Il était une fois » est le mot magique qui vous emmène directement revoir vos sortilèges ( les mois enkystés)  pour libérer l’énergie qu’ils retiennent.

La civilisation  nous a coupé de notre nature féconde.  Gardons-nous de ne pas remettre notre vie entre les mains de monopoles qui nous rendent « vulnérables » et dépendants. Vivre le miracle, recevoir la grâce est une fonction à la portée de tous. Il faut réapprendre. Le miracle est un ordre naturel de l’Univers. La magie est comment la vie fonctionne. Et nous pouvons faire alliance à cette magie.

Les contes sont ces recettes de sagesse antique venues de la nuit des temps. S’ils sont arrivés jusqu’à nous, ce n’est pas par hasard.

La condition du miracle

L’accomplissement des souhaits se fait, après la traversée d’épreuves et c’est cette traversée périlleuse, incertaine qui est la condition du miracle. Si on veut le miracle, il faut être prêt à lâcher ce qu’il y a à lâcher, faire don de soi à la vie. Ouvrir son esprit à la dimension du  miracle, c’est s’engager à prendre pour sacré ce qui est à vivre, les obstacles y compris.  Avec courage, en « qualifiant » son coeur, en écoutant l’Appel de son âme.

Mettez l’intellect à l’école du miracle.

C’est le moment de ressortir les besoins et désirs pour les réorienter aux miracles. Rêvez dans la dimension du miracle pour concevoir l’accomplissement de vos souhaits, même et surtout ceux qui vous semblent inatteignables. Ils existent pour vous faire transcender votre personnalité, grandir spirituellement. Lorsque la croissance physique est terminé ( vers 20 ans) , la croissance spirituelle commence.  Comme cette croissance est invisible bon nombres de nos contemporains en sont ignorants et cherchent seulement à se conserver. C’est ainsi que l’on vieillit car il n’y a pas de « renouvellement » ou peu, de la conscience. Les structures mentales se rigidifient; c’est la sclérose, la dégénérescence et les tentatives destructrices d’hyper-croissance matérielle. On entend parler de croissance en économie, sans vergogne et sans souci des limites des réserves naturelles, des rythmes de renouvellement etc…une question d’écologie.

Conclusion sur le miracle

Puisque les miracles sont des ordres naturels de l’Univers, ils sont liés à nos instincts de viemandats cosmiques qui nous ont permis de survivre jusqu’à aujourd’hui depuis des milliards d’années. Remettre consciemment en route cette technologie interne, cette dynamique créatrice est vital. Et ce que nous avons à faire est d’abord de ne pas l’entraver. L’accompagnement par LE JEU des contes est une sorte de « jeu de rôles initiatique » qui permet de remettre notre histoire en route de manière expansive en relançant les rouages de la mécanique. On avance alors dans un processus de changement presque sans  s’en rendre compte. Voyez-vous où est le miracle là ?

C’est quand les miracles ne se  produisent pas que quelque chose ne va pas. Chacun a droit au miracle. Ils altèrent l’ordre temporels. Les miracles reflètent les lois de l’éternité. Ce sont des affirmations de renaissance qui défont le passé dans le présent et ainsi libèrent le futur.  » Il commencent par : Il était une fois

 Si vous voulez en savoir plus sur LE JEU,du changement miraculeux  allez à cette page

 

2 comments on “La « technologie » du miracle, à votre service dès maintenant

  1. Trivial

    Bonjour Elisandre,

    J’ai lu attentivement votre article. Je comprends bien ce que vous voulez dire dans la réintroduction du miracle dans notre vie par la volonté, mais je me pose des questions sur la mise en place d’un mécanisme interne automatisé…

    1. Elisandre

      Merci de votre commentaire,

      Déjà, je crois qu’il vaudrait mieux dire la conscience que la volonté ; accompagner le processus.
      Ensuite, voici comment je pourrais expliquer ce « mécanisme »:

      « La fonction implicite des contes de fées est d’affirmer des choses impossibles (pour notre entendement à un moment donné) d’une manière logique pour notre cerveau, afin que celui-ci, pour exprimer l’inexprimable, décode une nouvelle réalité ».

Leave a reply

CommentLuv badge