Comment choisir l’avenir ? Un dossier brûlant ! (première partie)

planète TerreMoment de décision, de transmutation. Le temps semble  suspendu,  le monde  immobile,  paralysé par la peur.

Une peur artificielle, va sans dire, devant un poison exhalé par le souffle fétide du monstre qui cache la lumière de l’au-delà, empoisonne  l’eau de là, d’ici et d’ailleurs,   et dévitalise   notre planète Terre. 

Ne rêve pas de Mars ou de Jupiter, ne cherche pas à fuir, ne te laisse pas détourner par Elon Musk (Fondateur de SpaceX) vers  des futurs hasardeux et dangereux.

C’est ICI que tout va se jouer. Que tout se joue. Veux-tu y participer ?

Si tu veux un futur joyeux pour toi, pour tes descendants et tes successeurs, rentre en empathie avec eux, (en télépathie même !) et écoute leurs désirs ! Imagine ce qu’il souhaitent et fais-le ! Deviens l’avenir !

Maintenant !

Ce qui m’inspire ce matin:  un fossé va se creuser entre les vivants du futur et les zombis du passé. A toi de décider vers quel destin  tu veux « voyager ».

Sans fusée.

Cet immobilisme dans le présent, qu’on appelle le « présentisme »,(clique pour lire l’article : sortir du présentisme pour habiter le monde de demain), je crois le comprendre.

 

Le futur sera heureux ou ne sera pas !

 

En vrai, le futur ne pourra être qu’heureux. C’est aussi simple que cela.

Combien de personnes as-tu entendues dire « il y a toujours eu la guerre », comme si c’était une fatalité ? Moi j’ai entendu cela souvent ! C’est ce genre d’état d’esprit fatalisme qui maintient l’immobilisme,  l’éternel présent qui n’est qu’un passé remâché maintes fois.

N’avons-nous pas déjà découvert toutes les voies d’expression de l’horreur ?

N’est-ce pas suffisant ?

 Il reste à découvrir la voies d’expression des coeurs illuminés; un nouveau continent comme je le dis dans cet article  : « Le coeur, découvrir un continent« 

Pour changer il faut d’abord croire qu’il existe autre chose et qu’on est capable de le vivre.

Le choix est simple : le passé remâché ou le futur à découvrir ?

Et ce choix se fait dans le présent. Ou mieux : avec le présent.

soumission

Présentons d’abord le présent.

 

Le présent est particulier.

Contrairement au passé ou au futur, le présent ne s’étale pas, ne se déploie pas. ne contient rien. C’est un vide divin (clique : Dieu versus vide un étrange anagramme). Il n’a pas  d’historicité. Il peut tout, voit tout, contient tout et donc rien de particulier. sauf ce qu’on se re-présente.

Dieu est nouveau, à chaque instant, il renouvelle la vie et le monde ( extrait de la bible essénienne)

Il m’a été donné de le rencontrer, subrepticement,  et comme son nom l’indique ce fut un gros cadeau , car c’est le lieu de l’Être . Comme dans une gare ou un aéroport tu peux choisir ta destinée dans le présent.

Le présent est  un pivot entre passé et futur. Il est comme le fléau de la balance ; il permet d’être conscient du mouvement.

L’impression du « temps qui passe » est l’historicité, la narrativité  du changement. C’est dans le présent  que tout se décide, à chaque instant, à chaque millionième de seconde et même moins. C’est un temps sans temps, un accès au Tout-Possible.

Il faut le saisir !

C’est le moment du mouvement.

Moment vient du latin momentum, contraction de movimentum ( mouvement ). Cela a du sens non ? C’est un mouvement immobile. 

 Le présent est une brèche dans laquelle tout peut s’engouffrer; la mémoire du passé ou celle du futur (qu’on appelle imagination). Le présent est le choix.

  • La mémoire du passé est passive. (passif= qui subit) .

  • L’imagination est active ( = action de créer des images)

Tu commences à comprendre ce que je veux dire ?

C’est sûr, ça demande ta participation, ton courage ! Ton engagement.

Tout est là.  Le découvrir, comprendre ce que nous sommes, ce que nous avons, ce pour quoi nous sommes faits.

 

Le pays de l’imaginaire

 

As-tu entendu  cette expression : « le pays de l’imaginaire » ? C’est le pays du futur comme l' »Histoire »  est le pays du passé (le paysage que tu as déjà traversé, vécu, intégré).

Alors tu peux être   au pays du futur ! mais il ne faut pas faire que rêver, partir dans la Lune (pays symbolique des rêves) et y rester. Il faut en revenir et agir dans le moment présent, le mouvement présent. Cela s’appelle l’Aventure Héroïque

Le présent est un mouvement que tu peux initier.

 

La méditation

 

La méditation , on t’a dit que c’était pour te centrer  dans le présent et « faire taire ton mental » ?

Ton mental effectivement  se promène dans le passé ou dans le futur, dans l’Histoire ou au Pays de l’imaginaire. C’est sa fonction.

Je t’ai dit plus haut que c’est dans le présent que quelque chose de nouveau peut surgir.

« Faire taire le mental  ? « …j’ai toujours trouvé cela ridicule, puisque s’il existe c’est bien pour quelque chose ! S’il s’agite n’est-il pas logique de penser que c’est parce qu’il a quelque chose à dire, et qu’il n’est pas entendu, pas compris.  Imagine quelqu’un qui veut s’exprimer et à qui tu refuses la parole ? A force, il dit n’importe quoi et devient même fou ! car il est décalé, non actualisé. C’est un vieux logiciel non mis à jour. Mon GPS est devenu ainsi, complètement fou, insensé ; je l’ai réformé.

Si le verbe est créateur pourquoi le faire taire ?

Il faut au contraire le laisser s’exprimer mais en le rythmant par  la respiration, pour renaître tout simplement.

Ainsi par le Souffle, tu peux rallumer ton feu intérieur, le faire se dresser (dignité).  Rallumer la braise qui couve en toi.

Alors le verbe te transmettra  les messages des dieux.

 

Le souffle c’est la Vie !

 

Le premier jour de ta vie a commencé par une inspiration.
Le dernier jour de ta vie se terminera par une expiration.

 

L’entretien de la Vie spirituelle (le feu) d’un corps est lié à la ventilation/respiration. On voit qu’un être est vivant sur Terre s’il respire ou se ventile ( et s’il est chaud) . La ventilation pulmonaire ou respiration est le renouvellement de l’air contenu dans les poumons par l’action des muscles respiratoires dont le principal est le diaphragme (on va le voir plus loin dans la seconde partie de l’article) .

 

La respiration comprend deux temps :

  • l’inspiration ( ou aspiration)

  • l’expiration

 

Symbolisme de la respiration

 

Tout est langage autour de nous. Couleur, forme, mouvement. La vie nous parle par symbole. Le symbole relie, rassemble, enseigne. 

 

mouette oiseauSymboliquement la respiration représente le double mouvement de la Vie : naissance et mort ; chaque inspiration est une naissance symbolique et chaque expiration est une mort symbolique. En clair, tu meurs a la fin de chaque expiration et tu renais à chaque inspiration.

Qu’est-ce que ça veut dire ?

La respiration reproduit donc, à l’échelle individuelle, le mécanisme global de la création; elle fait de l’Homme à la fois l’analogue et le partenaire de l’univers.

La respiration nous relie avec tous les êtres vivants puisque tous nous respirons le même air.

Humilité. Humanité. Par là, l’individu cesse de se penser en tant qu’individu séparé du cosmos, il se sent un simple espace traversé: il  ne sait plus si c’est le vent qui l’entraîne ou si c’est Lui le vent . La respiration est une fonction  écologique, une voie de connaissance écologique ( = systémique).

 

Le « vivant » surgit  dans le présent !

Comment ?

Par l’Inspiration;  le Souffle de Vie  qui se faufile dans le présent pour te guider, te permettre de « prédire » la suite de ton histoire. L’Inspir t’anime, te donne le mouvement.

Qu’est-ce qui t’inspire donc ?

Ecoutes-tu cette inspiration ?

 

L’inspiration

 

Inspirer c’est insuffler, du latin « in » dans, et de spirare « souffler, respirer, vivre ».

 

Par analogie , l’inspiration, c’est

Quelle merveille !

 

L’expiration

 

L’expiration, mouvement contraire et complémentaire est faite pour restituer  le Souffle aspiré. La respiration est donc aussi un mouvement économique de donner/recevoir au sein du Grand Tout infini. Prendre ta place, échanger.

 

L’expérience du souffle  permet d’incarner les dimensions personnelles d’une énergie transpersonnelle, cosmique,  transcendante: le souffle qui est aussi conscience (en activant le feu)  donne à la vie des formes ,et un ou des sens.

Cette descente consentie du Souffle dans une entité particulière donne la possibilité de l’utiliser dans la rencontre avec l’autre ou le Tout Autre.

L’expiration est faite pour que tu redonnes à la vie ce qu’elle t’a inspiré/insufflé. La Vie t’inspire des rêves, des idées,  des pensées à tout moment pour que tu les mettes en pratique, en actions, en forme.

L’humain, de ses mains est le serviteur du Divin sur Terre. Il doit redonner son Souffle à la Terre.

Ne fait-il pas exactement l’inverse  le plus souvent, essayant de résister à l’accouchement ?

 

Créer par inspiration

 

La fonction  respiration est significative du contact à ton âme céleste qui te « souffle » les idées de création. Si tu es enfermé(e) dans le matérialisme, tu crois (tu  gardes dans ton ab-domen)  que tu dois garder tes rêves pour toi…par peur du lendemain, du qu’en-dira-t’on, du regard des autres !

Mais cela est faux.

C’est ainsi qu’on vit coupé des plans supérieurs de conscience et qu’on ne s’occupe que de remplir son (ab)-domaine.

 

Vide de soi et plénitude

 

  • L’inspiration et la suspension à plein du Souffle provoquent  une recharge du potentiel individuel,

  • l’expiration et la suspension à vide servent à la décharge des contenus du moi (émotions, pensées, mouvements divers).

oiseauL’apprentissage du « vide de soi » conduit  à goûter une « plénitude en soi », facteur d’extase ou de libération.

La plénitude c’est quand tu donnes au monde ce que tu as reçu en inspiration; quand tu donnes réalité à tes rêves/inspirations, et non quand tu les retiens dans ton abdomen. Quand tu expires, tu te prépares à renaître en même temps que tu donnes naissance à tes créations. L’Humain est la « main de Dieu ».

C’est pour cette raison qu’il est inutile de travailler à se changer sans créer une oeuvre en même temps. Inutile de  « se regarder le nombril » (de l’ab-domaine) trop longtemps.

Inutile aussi de chercher éperdument une « confiance en soi » mais plutôt une confiance en la Vie qui va t’inspirer, te délivrer les messages pour te libérer et  refaire Alliance avec ton âme, ton but de vie, ta mission, ta raison d’être.

Bientôt la seconde partie Comment choisir l’avenir ? seconde partie: Naître dans le coeur !

Tu as aimé cette première partie ? Alors partage-la et/ou laisse un commentaire !

Leave a reply

CommentLuv badge