Démystifions la peur du changement [2]

temps La première partie de l’article est à lire en cliquant ici.  J’y décrivais la peur du changement et le fait qu’un change-ment,  subi ou décidé, provoque une sorte de chaos cognitif qui se passe dans « l’invisible », sous la boite crânienne. L’invisible est à priori angoissant car on ne peut le « contrôler » objectivement .

Le changement est  inévitable  et vient bousculer les « programmes », les autoroutes neuronales établies, sortes de circuits d’information  responsables de nos automatismes de penser et d’agir (ou non agir).

Ces schémas de  pensées maintiennent  en quelque sorte les histoires de notre « moi » . Ce qu’on appelle alors le « mental »  est garant du maintien, de la persistance, de la chronologie de nos représentations sur nous–mêmes et notre histoire.

C’est ainsi que nous en venons à nous identifier à ces représentations de nous-mêmes, les gardant en mémoire par l’intermédiaire des pensées…qui créent elles-mêmes des formes-pensées collectives, donc à terme des formes.

La Confrérie des Compagnons du Boudin Blanc

Tant que je suis dans l’écriture satirique… d’accord je ne suis pas très sympa mais…l’homme serait-il devenu un ventre spirituel ?

Je lisais tranquillement un livre sur les Esséniens et l’auteur parlait de la pensée angélique,  (qui est pour moi une pensée libre ET inspirée), et puis il s’est mis à décrire  la dégénérescence de l’être humain, du fil de la Tradition et du fait que tout était fait pour occulter l’antique savoir spirituel ( vraie Tradition) véritablement humain. « Le mot même de tradition se résume aujourd’hui à des recettes de cuisine »...précisait-il, et là de citer « La confrérie des compagnons du boudin blanc de Normandie ».  Que venait faire le boudin, même blanc, avec les anges et l’ordre céleste ? 

Grande nouvelle,  pour moi  en tous cas! Qu’on se le dise, il existe une confrérie, DES  confréries très nombreuses  de compagnons du boudin blanc en France. Oui Monsieur ! Oui Madame !

Quand je tombe sur ce genre d’informations…

Bas les masques ! Tous morts de rire !

mort de rireLa peur vient toujours (hors  dangers physiques réels) du faux, de l’inauthentique, de  la manipulation…

La seule peur qui soit est celle de tomber le masque. 

Dans l’absolu, avec une baguette magique pour faire tomber tous les masques, si tout le monde pouvait vraiment être « soi », toutes ces manipulations tomberaient, disparaîtraient, car les gens les verraient de suite et ils seraient MORTS DE RIRE de voir que l’on  tire les ficelles des marionnettes ! Si tu veux rire un bon coup, va plus loin !

La politique disparaitraît du jour au lendemain,  la société de consommation serait totalement transformée, les religions disparaîtraent aussi. Beaucoup de choses  seraient totalement transformées, simplement si les gens acceptaient d’être vraiment eux-mêmes, et s’ils en faisaient vraiment l’effort…

Démystifions la peur du changement !

cerveau Pourquoi le changement semble t-il difficile et souvent risqué ? si vous vous posez cette question, je vous donne une piste de compréhension.

De  signe « mutable » (gémeaux)  le changement est ma nature. Mais pas n’importe comment. 

J’accompagne le changement et l’éveil par la réalisation des souhaits et désirs dans le miroir des contes de fées depuis…plusieurs décennies…que le temps passe mes amis ! Même vieillir est un changement que j’ai apprivoisé. Pour être heureux, il vaut mieux suivre le mouvement de la vie.

Vous aspirez à un changement mais il vous fait peur ou vous semble difficile ? Pourquoi est-ce difficile d’effectuer un changement ? je démystifie la peur du changement  dans cet article. Rien de sorcier !

Pas de fumée sans flamme

Comment est-il possible qu’en 2019, un monument aussi extraordinaire puisse se retrouver  la proie des flammes ?

Johnny n’est quand même pas venu nous faire une farce et « allumer le feu ». 

L’incendie de Notre Dame  ! Du pain béni pour le business de l’émotion !

Je m’attendais à des « Je suis Notre-Dame »…mais non, les gens commencent à ouvrir les yeux de plus en plus grand; ils s’éveillent !

On utilise l’ émotion à des fins « d’unité nationale« . C’est logique puisque les cathédrales étaient destinées à créer de l’unité pour la société chrétienne au Moyen Âge. Notre Dame  a été construite à la demande de la royauté française à un moment où la puissance capétienne prenait une plus grande  dimension. 

Pas que des fées dans les contes de fées

J’accompagne chez mon super-dentiste  les personnes qui veulent se faire limer les dents pour ne pas ressembler à ce monstre…

Pardon ! j’accompagne les personnes qui veulent  « ajuster » leur vie sur les contes de fées; passer du conte à la réalité. Bien !  Le problème c’est qu’ on entend surtout « fées » dans « contes de fées »;  ce qui est bien normal puisqu’il n’y a pas d’autres mots dans la formule.

Mais ! je rappelle  que dans les contes de fées , qu’on appelle aussi « contes merveilleux », il y a pas mal  de personnages – qui sont des symboles tu t’en doutes-  et pas que des fées ! Okay, il y a aussi le prince (charmant si possible), la jolie princesse et le roi, la reine. Bon  tout ça c’est super !

OUi mais…

Laisse les anges se reposer et demande aux sorcières!

sorcièreIl convient de  réviser entièrement nos valeurs et notre système de pensée si nous voulons changer le futur dangereux qui est programmé . Qu’on les appelle extraterrestres, reptiliens, élite politique, dominants,  banquiers, satanistes, ils ont imposé un mode de vie destructeur égocentriste (très triste) qui est impliqué  dans nos programmations mentales. Les résultats sont un dés-astre (on a perdu l’astre = estre = être). 
Donc, vouloir la joie de vivre, la guérison d’une maladie, d’un amour ou d’un compte en banque mal en point, tout en conservant nos habitudes est un leurre car c’est notre façon de vivre et de penser qui a déclenché notre déséquilibre et seule, notre façon de vivre et de penser peut remettre de l’ordre dans nos désordres…c’est d’une logique implacable et le miracle ne vient pas d’un changement qui se fait sans notre participation; il vient d’un désir fort capable d’accumuler une  puissance d’amour,  de renverser les barrières pour changer notre futur programmé. Un désir et  un engagement qui attirent les inspirations nécessaires à  la délivrance. de « l’enchantement » du vieux royaume. 

La neuvième cacophonie du Nouveau Monde

le jugement

Le Jugement dans le tarot

Quelle nouvelle du Royaume ?
Sommes-nous dans une nouvelle prophétisation de la fin du monde (climat etc…) ?
Rappelons-nous la version maya (prophétisée en 2012).
Soyons pragmatique ! C’est seulement  la fin d’un paradigme que nous vivons, la fin du modèle matérialiste et de l’ignorance entretenue, qui nous a plongés dans cet âge de l’égoïsme .
Une réaction au modèle spiritualiste qui, à l’inverse rejette l’ego ? peut être.

 

Maintenant, il faut franchir  la difficile étape du sevrage au  mensonge, à la manipulation, à l’individualisme et à la cruauté. Tout le monde a  forcément un peu mal…
C’est l’heure du jugement ( le dernier pour le moment)
C’est l’agonie d’une Illusion mentale entretenue par  des  pensées toutes faites et des interprétations erronées ; les derniers soubresauts d’un mirage de masse purement émotionnel qui a poussé à l’extrême nos faux désirs, nos pulsions, nos passions…
C’est l’heure du mental éclairé, le moment de ne plus faire l’autruche

Tout va mal, alors tout va bien…

« Les gens sont des miracles qui s’ignorent »
Comment commencent les contes de fées ?
Par l’état des lieux du royaume. Un problème. 

Nous sommes seul pour prendre soin du royaume !

terre verteNon, pas d’S à seul !
Vous allez comprendre pourquoi. Cet article est un peu spécial.  Mais sa teneur n’est pas contradictoire – bien au contraire –  avec notre Bien Commun et la réalisation sur Terre de notre « conte de fée ».
La particularité d’un conte de fées ou conte merveilleux est ‘la fin heureuse« , le « happy end »; elle n’est bien sûr qu’une étape vers le grand but de la vie, grand but sans fin… inimaginable pour le mental tel qu’il est programmé aujourd’hui. 
Si nous voulons que l’étape soit une réussite, nous avons tous un virage à prendre : cela s’appelle  la responsabilité TOTALE de nos actes et de ce que nous appelons notre univers.  Cette responsabilité passe par la solitude totale de l’Être face à l’univers qu’il crée à chaque instant dans sa totalité. Nous qui avons créé un Dieu Créateur pour nous déresponsabiliser, la Terre, notre petit véhicule spatial vient nous rappeler que cette illusion doit changer de forme. 
Nous sommes SEUL, tous autant que nous sommes. Il ne tient donc qu’à chacun de nous de changer l’univers qu’il a créé.  Ceci n’est qu’une introduction à mon article qui  ne se poursuivra pas sur ce thème métaphysique , mais sur une thématique précise : la dépollution informatique (une de plus à entreprendre) 

As-tu aussi un pote-en-ciel ?

cielQuoi de mieux qu’un « pote » pour te sortir de la misère, quand tu es dedans  ? N’importe quelle misère: affective, financière, émotionnelle…Cet article fait suite  au précédent : « sortir de la fosse sceptique« , dans lequel  J’y parle de mon père, qui était littéralement « mon dieu » quand j’étais enfant ! Bah oui, quand on est enfant c’est comme ça, notre horizon s’arrête à nos parents, pendant un certain temps ! Bien sûr il faut aller plus loin en grandissant, mais l’enfant que nous étions – et qui est toujours présent en nous, puisque tout est présent – a pu garder des images fortes (agréables ou non) de la relation à nos parents. C’est mon cas  ! Voilà l’histoire…