Mission Sacrée : ton Enfant Intérieur est-il au placard ?

A l’adolescence,  moment charnière, certain(e)s se sont « rigidifiés psychiquement » pour passer plus vite à l’âge adulte, réprimant ainsi créativité, imagination, fantaisie, et vulnérabilité… enfermant pour longtemps  ce qu’on nomme « Enfant Intérieur ». Ce n’est  pas de leur faute. Ils n’ont pas  (ou mal) pu intégrer la transition vers leur autonomie, parce que toute la culture dans laquelle nous vivons a de grandes résistances à vivre les « pas- sages » qui ponctuent notre existence à tous. Le résultat est  une civilisation qui a perdu le Sage en Soi, la Sagesse naturelle de ses instincts de vie, sa liberté, sa joie innée de vivre.

Il existe en chacun de nous, un Enfant Intérieur qui vit souvent enfoui, blessé. Et parfois, pendant longtemps, il peut ne rien laisser paraître à l’âge adulte. Le problème est « clavé ».

Tout semble aller bien ( hum !) ; le masque  est  bien posé,  on  satisfait les exigences de l’entourage, qu’on a même souvent intériorisées ( faites siennes); on reproduit le schéma à l’envi, jusqu’à ne plus être réellement en vie et chasser ses vrais envies troquées contre un statut officiel de « consommateur » ou de consom’acteur ( ça fait + bio).

Jusqu’au jour où…

7 idées simples pour bien remplir ta mission

Cet article va te soulager ( oh Lord !).

Tu vas y découvrir  des points importants concernant ce qu’il est courant d’appeler « ta mission ». 

 Le mot de mission est souvent employé pour désigner une “tâche” que nous aurions à accomplir sur terre, tâche existentielle  que nous aurions choisi avant de nous incarner, c’est le Mythe d’Er selon Platon.

 

Plus prosaïquement, on pourrait tout simplement parler de talents innés, de prédispositions dont nous disposerions d’emblée, sans effort. Il ne nous reste qu’à les laisser s’exprimer  sans les enfermer dans des stéréotypes, les figer dans des formes.

On parle souvent de mission, mais cela porte d’autres noms comme but de vie, vocation, prophétie, talent naturel, modèle de croissance ou de réussite  (dans l’univers des contes)  et peut être d’autres  encore que je te laisse imaginer et créer, comme « être soi-même »…

La bonne heure fait le bonheur et la bonne humeur !

Que diriez-vous  si le bonheur avait un lien avec la bonne heure ?

Cet article fait suite aux articles concernant la troisième et la quatrième dimension et leurs liens respectifs avec la notion de « hasards » et de « coïnciden-ces ». Voyons  ici la cinquième dimension et son lien avec la synchronicité.

Rappelons pour les néophytes que les dimensions sont des plans de conscience et que la meilleure métaphore pour expliquer ces plans de conscience est de les comparer avec les différences de points de vue,  selon que l’on regarde le paysage du rez-de-chaussée, ou du premier étage d’un immeuble, ou du cinquième etc…plus on monte dans les plans de conscience et plus on a accès à une « vision unitaire », intégrée, de la réalité et inversement, moins les « conditionnements » sociaux, ont d’influence sur soi. Autrement dit, on gagne en liberté,  et en possibilités en même temps.

Quentin nous révèle sa « mission »… et toi ?

Une fois n’est pas coutume, je publie – en suivant – un article que Quentin m’a proposé de diffuser sur le Royaume Amoureux. Et j’en suis très heureuse car le sujet que vous allez découvrir me tient beaucoup à coeur également. Vous allez le voir son sujet parle bien d’amour.

Amour pour l’environnement, la nature, les animaux, la planète, la santé et amour et respect pour lui-même, puisqu’il suit son instinct, son sentiment, sa sensibilité, sa mission. C’est le côté respect de ‘Amour ». respect (re-spectus) signifie regarder une deuxième fois, avec considération.

Et c’est ce que fait Quentin et c’est ainsi qu’il a découvert sa « mission » et qu’il en parle sur son blog Mercivegan

Il soutient la vie, la vie ne pourra que le soutenir dans son beau projet.

Voici son article…

Hasards, Coïncidences, Synchronicités et plans de Conscience (2ième partie)

La plus grande audace  est de se redéfinir par rapport au divin. Pourtant, le temps est venu pour l’humanité de commencer à participer à la création en apprenant à se créer soi-même, en régénérant la société par une nouvelle culture:  se sentir à la fois libre et engagé dans le monde à travers nos tâches respectives et nos prédispositions ( qualités)

 

Ce désir de création est concomitant d’un changement de plan de conscience évidemment; de la troisième dimension à la 4ième et envisager la cinquième… voyons quelles sont les caractéristiques d’une conscience  de 4ième dimension et son lien avec la notion du temps. Puisque c’est de cela dont il s’agit : la clé est dans la notion du temps ( ou de l’espace/temps si tu préfères)

 

La 3D est liée aux trois dimensions de l’espace donc à la matière visible et au temps linéaire, chronologique. Le temps de la manifestation est long, dû à la non-synchronicité (entre le subjectif et l’objectif)  et donc des multiples obstacles que nous mettons sans le savoir.

Continuons ici notre exploration des plans de Conscience qu’on appelle « dimensions ( 3D,4D, 5D et plus…),  et leur correspondance  avec la notion de hasards,  coïncidences, et synchronicités.

Plans de conscience et Hasards, Synchronicités, Coïncidences

parcours héroïqueDe nombreuses personnes  en particulier en Occident, grandissent en apprenant qu’elles sont limitées de nombreuses manières, que l’être humain ne vit qu’une seule vie et qu’il est  séparé de Dieu ou de l’Univers et également séparé  des autres. C’est vrai et faux à la fois, comme tu vas  le découvrir dans cet article.

Et ceux qui « croient » (mentalement) en Dieu le perçoivent comme un Principe  autoritaire qui nous punit.

Le Karma, par exemple, qui est simplement le principe de causalité unique (lié au passé) est une illustration de ces charges lourdes qui sont censées nous « collées » aux basques !

Joli programme qui entraine une vie de frustrations et de souffrances, de misères de toutes sortes. C’est vrai que si on apprend ce genre d’informations , c’est parce qu’il y a  confusion et ignorance de la nature humaine profonde, ontologique.

Pendant l’éducation que les jeunes reçoivent , dans notre culture à idéologie matérialiste, la seule chose qui semble importante, c’est d’être le meilleur à l’école –  préparation à dépasser ( quand ce n’est pas écraser) les autres pour avoir le plus de pouvoir et d’argent possible pour être « heureux » et « libre » !!!  Une formule assez limitée  de la vie sur Terre qui ne tient généralement pas ses promesses.

 Il  y a  confusion parce que amalgame des différents plans de conscience . Tout dépend depuis quelle « dimension » on s’exprime. Voyons déjà de quoi il s’agit quand on parle de « dimension ».

Ta Mission est le chemin que doit prendre ton Désir …

Ta Mission de vie est le chemin que doit prendre le Désir, vers la Réalité dont

tu as soif.

La vie mondaine est comme un songe… un sortilège… un envoûtement qui nous fait prendre pour Réel ce qui ne l’est pas… prendre pour Réalité Absolue la réalité relative.

L’homme ressent souvent que quelque chose ne va pas en lui…un mal être  indéfini… et qui parfois somatise… qu’il s’acharne le plus souvent à combler par l’oubli… la boulimie… la drogue…l’ alcool… l’activité désordonnée… le travail…  le sexe…   l’achat ou la possession de biens matériels…

Il lui manque le vrai Désir. Sans le vrai Désir, il rate sa cible , il est dans le péché ( pécher signifie rater sa cible). Qu’est-ce que le vrai désir ? C’est ce que tu vas découvrir dans cet article.

Le Prince qui mourait de désir…

 

 

Ecoute ce court début de conte et tu comprendras les deux facettes d’ une seule et même chose : la peur/désir

Nos désirs sont les pressentiments des possibilités qui sont en nous. ( Goethe)

Rêves-tu de ne plus avoir peur pour accomplir ta mission, révéler ta vocation, vivre ton rêve ?

Attends-tu d’être sans peur et sans reproche comme le chevalier Bayard ?

Ecoutes-tu ta peur ou ton désir ? sans savoir qu’ils sont siamois  ?

Pour vivre ta vraie vie, réaliser ta prophétie, c’est le désir, même habité de peur, qui te portera. Ta mission s’enracine dans ton désir (clique pour assister au webinaire du 21 mars ), ces pressentiments de possibilités en toi