Vivre l’effondrement avec enthousiasme

maison dieuSi l’effondrement  n’existait pas, il n’y aurait pas de carte du Tarot qui le représente. Ce n’est pas une « punition divine » ; tout ce qui vit, naît, croît et meurt (s’effondre), autrement dit « se transforme ». Le choix reste au niveau de la façon de mourir : de manière hédoniste ou agoniste ? Dans la souffrance ou la sérénité ? Toutes les morts ne se valent pas. 

Comment continuer à vivre de manière enthousiaste malgré l’annonce de l’effondrement (collapse) de notre civilisation et  de tout ce qu’on a pris pour des avantages, des privilèges  acquis à jamais et en croissance perpétuelle ?

Effondrement et enthousiasme ne semblent pas aller de pair ? L’enthousiasme est pourtant la meilleure manière de se sortir des pires situations. Le mot signifie inspiration, habité par l’Esprit. 

L’enthousiasme à sortir de l’impasse plutôt que l’impatience ou le déni. La lamentation ne ferait  que retarder l’issue, alourdir la chute.

 Faire contre mauvaise fortune bon coeur est aussi l’ expression qui convient.  

Creuser nos cerveaux plutôt que les puits de pétrole est une autre idée ! Trouver les clés amoureuses de nos vies ?

Et puis surtout vivre l’effondrement intérieur afin d’amortir la chute extérieure, faire que celle-ci soit moins brutale. S’y entraîner.  Accepter la « décomposition psychologique  » de ce qui était composé d’une certaine manière .   Accompagner  l’effondrement des illusions mensongères.

Quels bénéfices peux-tu tirer de l’effondrement, et comment y survivre   ?

Cet article contient une vidéo que tu  ne dois pas manquer, tellement elle est « édifiante » .

Sortir du présentisme pour habiter le monde de demain…

tempsLe compte à rebours a commencé…

A force de parler du « moment présent », on a oublié le futur. Comment préparer DEMAIN le plus sereinement possible ? Comment le « présenter » ? Comment vivre l’effondrement du monde ? 

Tout va mal dans tous les domaines. Les faits sont clairs et impitoyables. On emploie aujourd’hui le terme de « collapse » pour désigner l’effondrement  du monde actuel , et de collapsologie pour  l’étude de cet effondrement. 

L’expression  « changer de paradigme »  est devenu un euphémisme pour considérer l’écroulement, le naufrage titanesque  qui est en train de se produire , mais dont beaucoup ne comprennent pas l’ampleur.   Si tu ne veux pas le regarder en face,  tu as tord, car il vaut mieux s’y préparer. C’est  la seule chose qui pourrait  atténuer les souffrances qu’il va impliquer. Comment commencer à vivre tel que tu devras le faire quand tu y seras contraint(e) ? En d’autres mots tu n’as pas le choix, le changement te sera imposé; autant le prendre de bonne grâce. Cela aide à faire le deuil de l’ancien monde.

Mais peut être vis-tu toi aussi sur le mode « présentiste »  comme on te l’a proposé, et comme disons-le, c’était jusqu’à aujourd’hui  plus confortable ?

Enigme : l’immense orgueil de l’humilité

Ayez L’immense orgueil de l‘humilité (avec les contes). Comment être immensément orgueilleux et humble à la fois ? C’est ce dont il est question dans cet article !

L’immense orgueil de l‘humilité, voilà bien un paradoxe qui présente une énigme digne des contes de fées.

Un paradoxe est une  association de deux faits, de deux idées contradictoires.

C’ est une idée ou une proposition à première vue surprenante ou choquante, c’est-à-dire allant à l’encontre du sens commun.

Aux noms des dieux !

Les deux premiers mois d’été en astrologie sont consacrés aux luminaires. La Lune pour le signe du Cancer et le Soleil pour le signe du Lion.

Triple  occasion pour moi 

1) de parler de la Déesse Artémis et de son frère jumeau Apollon, respectivement déesse de la Lune et  Dieu du Soleil. 

 2) d’apporter quelques précisions sur les dieux et déesses, sur les religions en général. 

3) de proposer des astro-coachings de 30 minutes sur des sujets précis comme  « le code secret de ta destinée », « ton potentiel amoureux », « la découverte de ton Génie », l’activation de ton potentiel financier. 

(clique pour voir mes propositions)

Dans un prochain article, nous ferons  connaissance   avec la Déesse Artémis qui porte aussi le nom de Diane chez les romains,  Nous la retrouvons en tant qu‘Isis chez les égyptiens et même en tant que Marie  dans les religions monothéistes  qui ont suivi (Judaïsme- christianisme et islam).

Oui oui, c’est toujours la même ! Cela t’étonne non ?

Ceux qui sont « religieux » croient toujours que ce à quoi ils croient est la vérité et que les autres n’ont que des croyances ridicules et des superstitions. Ou sont des fanatiques. Mais quand on croise un peu  différentes histoires au sujet  des « dieux », on s’aperçoit qu’au fil du temps et parce que ça les arrangeait, les « autorités » de l’époque ont repris à droite à gauche les mêmes histoires en les arrangeant un peu, en les remaniant à des fins politiques.

Ne demande rien à l’univers sauf…

Es-tu de celles et ceux qui disent « demande à l’univers «  ou « j’ai demandé à l’univers … »?

J’accompagne les personnes fatigués de rêver et/où de travailler sur elles à se changer,  qui décident d’obtenir des résultats concrets dans leur existence pour 

 

 

  •  prendre leur place unique

  • avoir les moyens d’une vie riche et accomplie

  • aimer,  être aimées et reconnues

Ça devrait te vacciner une bonne fois pour toutes !

On est ici au Royaume Amoureux, au cas où tu ne l’aurais pas remarqué ! Un Royaume  plus vaste que celui des relations que l’on appelle amoureuses, mais qui les inclut naturellement, parce que la sexualité est la base de la spiritualité. Bien sûr on ne t’a pas appris ça au catéchisme ! 

Je suis la coach des amoureux de l’intensité  , ceux qui veulent vivre l’aventure de leur vie sur le mode héroïque des contes de fées; ceux dont le Désir est si grand qu’il peut rejoindre l’infini. Mais infini  qui commence sur Terre, dans le fini des corps.

J’ai donc créé  un cours privé avec un conte bien sûr : une  histoire de destin manqué qui devrait te  vacciner une bonne fois pour toutes de ta frilosité à agir comme ton vrai désir te l’indique. C’est une histoire (ce conte) que j’ai vécu de manière réussie et c’est pour cela que je peux t’accompagner à réussir, à ne pas louper ta chance.

Comment s’appelle ce cours ?

Ose ton péché désir originel ! révèle le code caché de ta destinée.

 Ce  cours devrait te vacciner une bonne fois pour toutes de ta frilosité à agir comme ton cœur te l’indique ! 

Le truc « démoniaque » qui donne les meilleurs résultats

« Ce n’est pas un signe de bonne santé que de s’adapter à une société malade ». Si mes souvenirs sont bons, c’est Krishnamurti qui a dit cela. J’aurais pu en dire autant. Evidemment au départ, comme tout le monde ,  j’ai tenté de « m’adapter ». Ne dit-on pas toujours « il faut s’adapter? » Et même se sur-adapter ? Le résultat c’est le stress et toutes ses conséquences. 

Je suis sortie (il y a plusieurs décennies) de la névROSE, l’humeur moROSE et  l’arthROSE  le jour où j’ai OSÉ écouter la Rose qui parle, autrement dit mon Elan vital qui s’exprimait à travers un désir fort  d’amour et de liberté; et j’ai osé agir en fonction de cela.

Tous les jours, la question était : « veux-tu entrer dans la vie ? »

J’ai découvert ainsi qui j’étais. Qui a peu à voir avec qui on croit être. Ou à qui on croit devoir ressembler. La Rose qui parle est l’Eros qui parle en nous . Eros est le daemon ou daïmon ou démon. On sait ce que la religion a fait du daemon  !

Une vie romantique avec Eros ?

Afficionados des « techniques de séduction amoureuse  mondaine » don’t hurry ! ( ne vous précipitez pas  !)  Eros est d’abord et avant tout le Désir primordial, archaïque.   

Comment vivre une vie romantique, le Grand Amour de toutes façons ?

Si tu veux du romantisme, de l’aventure,  vivre quelques frissons, tu peux aller au cinéma, lire des romans pour te procurer certaines émotions.  Mais tu peux aussi être toi-même l »héroïne de ton histoire, l’acteur, l’actrice principale.

C’est plus valorisant, car quand tu sors du cinéma,  quand tu fermes le livre au mot fin, l’aventure est terminée. Tu t’es identifié au héros ou l’héroïne un petit moment et pfff, c’est fini. Tu retournes à ta vie plate et conditionnée. Alors, comment faire de ta vie une histoire utile au monde, passionnante et haute en couleur ?

 A la radio, récemment  j’écoutais Eric Rochant le réalisateur  de la série télévisée « Le bureau des légendes » ( série que je ne connais pas) et ses explications données au cours d’une interview, étaient intéressantes. Il disait que lors de l’écriture d’un scénario, puis lors du tournage et à chaque étape  de la réalisation de tout film, ce qu’ils avaient à faire, lui et son équipe, c’était toujours de tirer vers le haut. Parce que ça retombait toujours à plat, c’était toujours moins bien que prévu. Il disait que la réalité était toujours moins bien que ce qu’on imaginait.

Que cache en son coeur notre amie la Rose ?

Ta vie est-elle alignée sur ce que tu ressens ? Mais d’abord que ressens-tu encore vraiment ? A part la peur ? Je propose un nouveau cours privé : La « Rose qui parle « ( tu cliques et tu découvres) . Le thème, c’est de retrouver ton vrai désir, ton élan de vie, ton Eros;   d’aligner ta vie avec les valeurs du coeur.  Et de ne  pas rater ta chance en ratant ta « Rose qui parle », l’Eros qui parle. 

As-tu  déjà remarqué que Eros et Rose sont anagrammes ?

La chance n’est pas de jouer à la FDJ et de tomber sur les bons numéros. Elle est liée à l’intimité du coeur , à ton mystère .  Au mystère du Don reçu que tu as oublié . Au germe divin et merveilleux qui se trouve en ton sein. A sentir, cultiver,  valoriser le « numéro » unique que tu es. Apparemment insignifiant et pourtant indispensable au Tout infini. Comment passer du 4 au 6 sans le 5 !  Du 20 au 22 sans le 21 ?

Démystifions la peur du changement [2]

temps La première partie de l’article est à lire en cliquant ici.  J’y décrivais la peur du changement et le fait qu’un change-ment,  subi ou décidé, provoque une sorte de chaos cognitif qui se passe dans « l’invisible », sous la boite crânienne. L’invisible est à priori angoissant car on ne peut le « contrôler » objectivement .

Le changement est  inévitable  et vient bousculer les « programmes », les autoroutes neuronales établies, sortes de circuits d’information  responsables de nos automatismes de penser et d’agir (ou non agir).

Ces schémas de  pensées maintiennent  en quelque sorte les histoires de notre « moi » . Ce qu’on appelle alors le « mental »  est garant du maintien, de la persistance, de la chronologie de nos représentations sur nous–mêmes et notre histoire.

C’est ainsi que nous en venons à nous identifier à ces représentations de nous-mêmes, les gardant en mémoire par l’intermédiaire des pensées…qui créent elles-mêmes des formes-pensées collectives, donc à terme des formes.