Articles by Elisandre

Ça devrait te vacciner une bonne fois pour toutes !

On est ici au Royaume Amoureux, au cas où tu ne l’aurais pas remarqué ! Un Royaume  plus vaste que celui des relations que l’on appelle amoureuses, mais qui les inclut naturellement, parce que la sexualité est la base de la spiritualité. Bien sûr on ne t’a pas appris ça au catéchisme ! 

Je suis la coach des amoureux de l’intensité  , ceux qui veulent vivre l’aventure de leur vie sur le mode héroïque des contes de fées; ceux dont le Désir est si grand qu’il peut rejoindre l’infini. Mais infini  qui commence sur Terre, dans le fini des corps.

J’ai donc créé  un cours privé avec un conte bien sûr : une  histoire de destin manqué qui devrait te  vacciner une bonne fois pour toutes de ta frilosité à agir comme ton vrai désir te l’indique. C’est une histoire (ce conte) que j’ai vécu de manière réussie et c’est pour cela que je peux t’accompagner à réussir, à ne pas louper ta chance.

Comment s’appelle ce cours ?

Ose ton péché désir originel ! révèle le code caché de ta destinée.

 Ce  cours devrait te vacciner une bonne fois pour toutes de ta frilosité à agir comme ton cœur te l’indique ! 

Le truc « démoniaque » qui donne les meilleurs résultats

« Ce n’est pas un signe de bonne santé que de s’adapter à une société malade ». Si mes souvenirs sont bons, c’est Krishnamurti qui a dit cela. J’aurais pu en dire autant. Evidemment au départ, comme tout le monde ,  j’ai tenté de « m’adapter ». Ne dit-on pas toujours « il faut s’adapter? » Et même se sur-adapter ? Le résultat c’est le stress et toutes ses conséquences. 

Je suis sortie (il y a plusieurs décennies) de la névROSE, l’humeur moROSE et  l’arthROSE  le jour où j’ai OSÉ écouter la Rose qui parle, autrement dit mon Elan vital qui s’exprimait à travers un désir fort  d’amour et de liberté; et j’ai osé agir en fonction de cela.

Tous les jours, la question était : « veux-tu entrer dans la vie ? »

J’ai découvert ainsi qui j’étais. Qui a peu à voir avec qui on croit être. Ou à qui on croit devoir ressembler. La Rose qui parle est l’Eros qui parle en nous . Eros est le daemon ou daïmon ou démon. On sait ce que la religion a fait du daemon  !

De la névRose à la « Rose qui parle »

roseReprenons l’histoire de la « Rose qui parle ». J’ai expliqué dans l’article « Que cache en son coeur notre amie la rose ? », qu’un père dans le conte  demande à sa fille préférée :

_ que désires-tu  mon enfant ?

Rien d’extraordinaire  apparemment ! …mais te poses-tu souvent cette question ?

Pas sûr !

Sans question pas de réponse nouvelle.

Ensuite, la jeune fille répond :

_  je veux la rose qui parle ! 

Un désir apparemment saugrenu. Le père aurait pu couper court et se dire « ma fille est folle ».  Mais non, il tire vers le haut et se met en quête de la rose unique en son genre.

Une vie romantique avec Eros ?

Afficionados des « techniques de séduction amoureuse  mondaine » don’t hurry ! ( ne vous précipitez pas  !)  Eros est d’abord et avant tout le Désir primordial, archaïque.   

Comment vivre une vie romantique, le Grand Amour de toutes façons ?

Si tu veux du romantisme, de l’aventure,  vivre quelques frissons, tu peux aller au cinéma, lire des romans pour te procurer certaines émotions.  Mais tu peux aussi être toi-même l »héroïne de ton histoire, l’acteur, l’actrice principale.

C’est plus valorisant, car quand tu sors du cinéma,  quand tu fermes le livre au mot fin, l’aventure est terminée. Tu t’es identifié au héros ou l’héroïne un petit moment et pfff, c’est fini. Tu retournes à ta vie plate et conditionnée. Alors, comment faire de ta vie une histoire utile au monde, passionnante et haute en couleur ?

 A la radio, récemment  j’écoutais Eric Rochant le réalisateur  de la série télévisée « Le bureau des légendes » ( série que je ne connais pas) et ses explications données au cours d’une interview, étaient intéressantes. Il disait que lors de l’écriture d’un scénario, puis lors du tournage et à chaque étape  de la réalisation de tout film, ce qu’ils avaient à faire, lui et son équipe, c’était toujours de tirer vers le haut. Parce que ça retombait toujours à plat, c’était toujours moins bien que prévu. Il disait que la réalité était toujours moins bien que ce qu’on imaginait.

Que cache en son coeur notre amie la Rose ?

Ta vie est-elle alignée sur ce que tu ressens ? Mais d’abord que ressens-tu encore vraiment ? A part la peur ? Je propose un nouveau cours privé : La « Rose qui parle « ( tu cliques et tu découvres) . Le thème, c’est de retrouver ton vrai désir, ton élan de vie, ton Eros;   d’aligner ta vie avec les valeurs du coeur.  Et de ne  pas rater ta chance en ratant ta « Rose qui parle », l’Eros qui parle. 

As-tu  déjà remarqué que Eros et Rose sont anagrammes ?

La chance n’est pas de jouer à la FDJ et de tomber sur les bons numéros. Elle est liée à l’intimité du coeur , à ton mystère .  Au mystère du Don reçu que tu as oublié . Au germe divin et merveilleux qui se trouve en ton sein. A sentir, cultiver,  valoriser le « numéro » unique que tu es. Apparemment insignifiant et pourtant indispensable au Tout infini. Comment passer du 4 au 6 sans le 5 !  Du 20 au 22 sans le 21 ?

Démystifions la peur du changement [2]

temps La première partie de l’article est à lire en cliquant ici.  J’y décrivais la peur du changement et le fait qu’un change-ment,  subi ou décidé, provoque une sorte de chaos cognitif qui se passe dans « l’invisible », sous la boite crânienne. L’invisible est à priori angoissant car on ne peut le « contrôler » objectivement .

Le changement est  inévitable  et vient bousculer les « programmes », les autoroutes neuronales établies, sortes de circuits d’information  responsables de nos automatismes de penser et d’agir (ou non agir).

Ces schémas de  pensées maintiennent  en quelque sorte les histoires de notre « moi » . Ce qu’on appelle alors le « mental »  est garant du maintien, de la persistance, de la chronologie de nos représentations sur nous–mêmes et notre histoire.

C’est ainsi que nous en venons à nous identifier à ces représentations de nous-mêmes, les gardant en mémoire par l’intermédiaire des pensées…qui créent elles-mêmes des formes-pensées collectives, donc à terme des formes.

La Confrérie des Compagnons du Boudin Blanc

Tant que je suis dans l’écriture satirique… d’accord je ne suis pas très sympa mais…l’homme serait-il devenu un ventre spirituel ?

Je lisais tranquillement un livre sur les Esséniens et l’auteur parlait de la pensée angélique,  (qui est pour moi une pensée libre ET inspirée), et puis il s’est mis à décrire  la dégénérescence de l’être humain, du fil de la Tradition et du fait que tout était fait pour occulter l’antique savoir spirituel ( vraie Tradition) véritablement humain. « Le mot même de tradition se résume aujourd’hui à des recettes de cuisine »...précisait-il, et là de citer « La confrérie des compagnons du boudin blanc de Normandie ».  Que venait faire le boudin, même blanc, avec les anges et l’ordre céleste ? 

Grande nouvelle,  pour moi  en tous cas! Qu’on se le dise, il existe une confrérie, DES  confréries très nombreuses  de compagnons du boudin blanc en France. Oui Monsieur ! Oui Madame !

Quand je tombe sur ce genre d’informations…

Bas les masques ! Tous morts de rire !

mort de rireLa peur vient toujours (hors  dangers physiques réels) du faux, de l’inauthentique, de  la manipulation…

La seule peur qui soit est celle de tomber le masque. 

Dans l’absolu, avec une baguette magique pour faire tomber tous les masques, si tout le monde pouvait vraiment être « soi », toutes ces manipulations tomberaient, disparaîtraient, car les gens les verraient de suite et ils seraient MORTS DE RIRE de voir que l’on  tire les ficelles des marionnettes ! Si tu veux rire un bon coup, va plus loin !

La politique disparaitraît du jour au lendemain,  la société de consommation serait totalement transformée, les religions disparaîtraent aussi. Beaucoup de choses  seraient totalement transformées, simplement si les gens acceptaient d’être vraiment eux-mêmes, et s’ils en faisaient vraiment l’effort…

La grande thérapie de masse : l’éveil

cinemaVous n’aurez pas été sans remarquer que nous sommes dans une sorte de grande pièce de théâtre ou un  film, dans lequel vous n’êtes probablement  que « figurants » ?  Oui enfin… difficile d’attirer l’attention sur un sujet de déni majeur !

On vous a donné un costume et placé à un certain endroit  et vous êtes sensé suivre le mouvement de foule, ou rester dans le décor pour donner une impression de vraisemblable historique ou social ou géographique. Et puis, si vous pouviez participer à l’émotion général, ce serait  bien…ça fait réaliste, et vous aurez peut être une prime ( enfin si on vous a donné un costume de policier). 

Bon !   comme disent les bouddhistes, la vie est une illusion (la fameuse maya), mais ce qui est sympa, c’est quand chacun peut se créer la sienne librement. D’un état à l’autre, de la dépendance ( esclavage même)  à  la liberté, c’est l’éveil. Ne vous illusionnez pas un peu plus, c ‘est graduel . Vous pouvez seulement augmenter votre degré de liberté, un pas après l’autre.  La liberté absolue n’est pas pour demain.

Ne pas avoir les mains liées n’est pas signe de liberté pour autant. Nous sommes intoxiqués et prisonniers dans nos propres maisons.
Et c’est vrai.

Démystifions la peur du changement ! [1]

cerveau Pourquoi le changement semble t-il difficile et souvent risqué ? si vous vous posez cette question, je vous donne une piste de compréhension.

De  signe « mutable » (gémeaux)  le changement est ma nature. Mais pas n’importe comment. 

J’accompagne le changement et l’éveil par la réalisation des souhaits et désirs dans le miroir des contes de fées depuis…plusieurs décennies…que le temps passe mes amis ! Même vieillir est un changement que j’ai apprivoisé. Pour être heureux, il vaut mieux suivre le mouvement de la vie.

Vous aspirez à un changement mais il vous fait peur ou vous semble difficile ? Pourquoi est-ce difficile d’effectuer un changement ? je démystifie la peur du changement  dans cet article. Rien de sorcier !