All you need is less : la « via négativa »

roseDans cet article, tu vas comprendre que moins c’est mieux. Pour être plus riche. L’important n’est pas que tu aies de la richesse, mais que tu te sentes riche, que tu le sois. La richesse est subjective car tout est subjectif. 

Depuis quelques années,  j’ai changé mon comportement, peu à peu presque sans m’en apercevoir au début, par volonté de légèreté, et puis comme une évidence.

Qu’est-ce à dire ?

Je fais des soustractions : retirer, dégager, éliminer, alléger, débarrasser, simplifier, synthétiser, dépouiller, délivrer, désaliener, débrousailler les idées et ainsi je garde  le focus pour ce que je ne veux pas éliminer,  ce qui me tient à coeur, et qui  prend alors de l’importance, de la croissance naturelle comme pour une plante à qui on aurait donné davantage d’air et de lumière; j’agis selon les projets essentiels du vivant que me souffle la vie à l’oreille  (et que j’entends de mieux en mieux). Notre coeur n’a t-il pas des oreillettes ?

  L’extraordinaire s’insinue dans l’ordinaire plus facilement.

 

La perfection est atteinte, non pas quand il n’y a plus rien à ajouter, mais quand il n’y a plus rien à enlever. (Antoine de St-Exupery)

 

Paradoxe

 

.

 Ctte stratégie  « décroissante » de croissance rend riche dans les domaines essentiels : la santé, la reliance à tous les êtres, la plénitude  et la vie quotidienne, le temps ressenti. Il faudrait approfondir tous ces domaines mais dans cet article je veux dire une seule chose importante.

La réduction est synonyme de qualité et d’attention, hélas, ce qui semble simple ne veut pas dire que ce soit  facile.

Je rappelle ici ce qu’à dit Léonard de Vinci (et dont j’ai fait ma devise):

 

Léonard de Vinci

Léonard de Vinci

 

La simplicité est la sophistication suprême

 

 

Superficiel !

 

Dans les cultures où les gens sont mesurés en fonction des milliers et millions d’euros qu’ils ont gagnés, ce n’est pas gagné justement !

 

A quand les mises en valeur de ceux,  (et pas toujours les mêmes Gandhi, Mandela etc…) qui ont fait beaucoup de liens entre les gens, entre les gens et les autres êtres vivants sur cette Terre.

 

Quand quelqu’un dit qu’il a réussi sur internet par exemple, il aligne ses billets. Cela conduit rapidement à une culture de la superficialité au lieu d’une culture de la profondeur. Cela ne veut pas dire que cette personne ne soit pas une bonne personne mais pour ceux qui n’y prennent pas garde, c’est malsain.

 

D’accord, pour qu’une entreprise soit pérenne, il faut bien cet ingrédient financier, à n’en pas douter, mais si au moins , en parallèle, il pouvait dire aussi :

– ‘j’ai rendu X dizaines ou centaines de  personnes heureuses !

…ou qu’il ne dise rien !

 

Cela me semble primordial. Bien sûr le bonheur est  moins facile à quantifier, mais tout de même, insister  sur cette richesse là , ce serait bien.

 

Ci-dessous, voici une image qui dit que c’est possible !

Ils sauvent 200 éléphants, retirent 140 000 pièges et emprisonnent 1000 braconniers : des héros !

 

Les choses – inutiles et pire néfastes – que nous « enlevons » donnent de la qualité à celles qui restent.

En nous forçant à nous concentrer sur ce qui est nécessaire, nous veillons à ce que nos priorités soient bien définies.

Pour ma part, je veille surtout à ce que mes priorités et celles de la vie soient en adéquation. Adopter comme miennes les priorités collectives. Selon la sagesse et la raison.

Ce que je précise dans cet article est fondamental, me semble t-il.

 

Obsolète !

 

On entend beaucoup dire dans le domaine du développement personnel /spiritualité qu’il faut vivre en accord avec ses propres valeurs.

 MES valeurs !

Et si les valeurs avec lesquelles nous devrions mettre notre vie en accord étaient plutôt des valeurs universelles, intégratrices et rassembleuses ?

C’est l’urgence non ? ou bien  dites-moi si je me trompe ?

Il y a beaucoup, beaucoup de concepts dits spirituels ou « new age » qui vont devoir être révisés car ils sont totalement obsolètes !

Basta les « valeurs individuelles »du style « ma famille », la politesse,  la compétence, le sang-froid et la rigueur et puis ma réputation et bien d’autres….

 

Exercice pour conclure

 

Peux-tu  mettre dans les commentaires les valeurs qui te sembleraient universelles et rassembleuses ?

 

Go !

 

 

One comment on “All you need is less : la « via négativa »

Leave a reply

CommentLuv badge