Trois perles dans l’huître : histoires d’amour précieuses

"logo croisée des blogs"Saviez-vous que les huîtres  font leurs perles à partir  d’une blessure ? c’est aussi ce qui se passe  pour nous  Êtres humains ;  à partir d’une blessure la chance nous est donnée  de fabriquer des perles, de transformer le plomb en or. Je bénis ma  blessure d’amour qui m’a fait entrevoir les merveilles. Elle me garde  vulnérable et perméable aux signes sacrés qui me sont adressés. La blessure maintient dans la sensibilité, en lien avec tout le Vivant. Cet article participe du festival d’articles de la croisée des blogs, organisée par Jean-Yves du blog Potion de vie, sur le thème « des trois découvertes qui ont  changé notre vie ». Je vous offre ici trois perles de vie précieuses à mon coeur.

1 .Un talisman pour mon coeur

Un moment restera  à tout jamais dans mon coeur. A ne garder qu’un souvenir de ma vie entière, c’est celui-ci que je choisirais :  le premier sourire que m’a adressé mon fils, mon bébé de deux mois. Ce sourire là a guéri des années de souffrance, de non reconnaissance, d’oubli.

Autant de fois je pense à ce moment, autant de foi, je suis émue aux larmes et dans une gratitude infinie. Un ange m’avait ouvert la porte du ciel en tournant gentiment la clef de mon coeur. Mon bébé avait souri à sa maman, mais pas seulement. Il ramenait à la vraie vie la petite fille triste en moi. Promesse  éternelle entre une mère et son fils,  signature d’un pacte d’amour entre deux innocents,  témoignage de confiance infinie, ce sourire était tout cela à la fois : une histoire d’amour qui commençait

Avais-je tenté, moi à son âge de sourire à ma maman,  sans réponse ?  ma maman avait-elle tenté de sourire à la sienne sans attention en retour ? Mon petit bonhomme levait bien des interdits à l’amour, à la vie.

J’avais donné la vie à un enfant qui était en train de me la rendre au centuple. Mon instinct maternel s’est réveillé là.  Je n’avais plus affaire à un petit paquet de chair démuni et dépendant, sorti de mon ventre par le miracle de la vie, comme des milliers d’autres avant lui. Je rencontrai une âme, une source de joie.

En l’échange d’un peu de lait  et de soins, de tout son corps si fragile, de tout son coeur battant , il venait de m’offrir le plus beau cadeau qui soit. Moment de grâce infini, ce sourire est devenu un talisman pour mon coeur et le restera à jamais. Le cordon de chair,  coupé quelques semaines auparavant était maintenant cordon de lumière.

2. La foudre tétanisante de Jupiter*

Ma vie se déroule, en ce qui concerne mes histoires d’amour, sous le signe de Jupiter (ou Zeus pour les grecs si vous préférez).  Il fut un  moment où le ciel me fit signe en me « stupéfiant ». En l’espace d’un instant j’ai vécu  ce qu’on appelle « un coup de foudre ». En terme de relation, il faut bien avouer que cela est mystérieux et puissant.

La relation à l’homme qui m’a permis de vivre cette fulgurance était extrêmement compliquée pour moi car  nous étions très différents et je me cognais sans cesse contre un mur d’incompréhension ; cela me mettait dans des colères phénoménales et je vivais une sorte de rébellion. Je me trouvais impuissante à le « transformer ».

La vie  était en train de me transformer moi,  pour ses propres desseins, pour ma propre croissance. Ce coup de foudre jupitérien a marqué ma sortie de l’enfance. J’allais recevoir des enseignements initiatiques forts dans les années qui ont suivi.

Les mystères de la vie m’attirent.

Un jour ma mère m’a offert un livre :  ABC de l’astrologie*. Cela m’a immédiatement intéressée et j’ai acheté  ce qui était nécessaire (éphémérides) pour commencer à monter un thème astral ; j’y ai vu l’opportunité – peut être– de comprendre cet homme qui restait pour moi un mystère.

Quand j’ai pu lire les définitions correspondants  aux différents aspects de son thème natal, je suis restée littéralement sidérée (c’est le cas de le dire). Tout correspondait à sa « manière d’être« . J’ai reçu une très grande leçon d’humilité à ce moment là,  » une véritable gifle« . Cet homme là était tout simplement le révélateur de mes interdits, de mes ombres. Il m’a permis  de révéler l’invisible en moi… que je ne pouvais voir que dans un miroir. Ne connaissant à l’époque rien ou presque de la psyché (notez qu’un certain type de miroir s’appelle psyché), l’aventure fut rude, croyez-moi.

Les « dieux » sont tout simplement des archétypes (voir glossaire)

Jupiter est dans le symbolisme astrologique la planète en affinité avec le signe du sagittaire. Le Sagittaire,  être mythique mi homme/mi cheval, représente la possibilité d’évolution de l’humanité, de transcender son égo, son mental ordinaire et d’avoir accès à une connaissance supramentale.

À lire la mythologie, on se rend compte que les divinités attendent d’être honorées.  Elles protègent celles et ceux qui les honorent, mais elles se vengent sur les négligents. Les divinités sont des composantes psychiques destructrices, lorsqu’on dénie leur valeur et  ne leur accorde pas la place qui leur revient, par nature.

*L’astrologie est  présumée irrationnelle parce qu’inaccessible aux instruments d’observation humains.
Depuis la plus haute antiquité,   l’homme  a regardé le ciel et édifié, en mode mythologique, ce monument fondamental de la connaissance. Il (l’homme) s’est agrandit au cosmos et le cosmos s’est condensé en lui. Ainsi,  microcosme et macrocosme représente  la racine psychique de l’être inconscient. Cet art millénaire, cette sagesse, met en relation le ciel à la psyché depuis l’aube des temps.

3.L’initiation spirituelle

Imaginez  la pellicule d’un film… elle est faite d’images successives, les unes légèrement différentes de leurs voisines précédentes et suivantes. Chaque image est figée, comme une photo ; quand on déroule la pellicule rapidement, on a la sensation de mouvement, de vie ; cependant entre chaque photo il n’y a rien. Le mouvement donne l’illusion d’espace/temps. Il se passe la même chose dans notre vie. Il y a des espaces/temps infimes par lesquels on « pourrait » échapper à l’illusion de notre réalité terrestre.

C’est en fait ce que je vous raconte dans la dernière partie de mon article « comment je suis devenue fée » et cette expérience tout à fait extraordinaire est la troisième perle que je vous offre. C’est encore ma quête d’amour qui l’a permise.

Offrez ces perles à vos amis ; faites leur passer le lien de cet article http://leroyaumeamoureux.com/trois-perles-dans-lhuitre/

 

8 comments on “Trois perles dans l’huître : histoires d’amour précieuses

  1. Jean-Yves

    Bonjour Elisandre et merci pour ta contribution à la croisée des blogs !

    Quelle plume ! Moi aussi, je suis sidéré ! 😉
    Un talisman, un éclair et une baguette magique. Trois symboles pour trois révélations.

    Tu l’auras sans doute deviné, je ne connais pas l’astrologie… (sinon j’aurai pas mis une fiole en logo !!)

    par contre,

    Je connais la puissance du symbolisme et des contes sur l’esprit humain. Je sais à quel point ils peuvent changer nos vies
    Et je trouve que tu utilises cette puissance avec douceur et sensibilité, ce qui fait qu’elle nous touche forcément car tu l’as vécue réellement, contrairement à celles et ceux qui se contentent d’écrire des fables en ne s’incluant pas dans l’histoire…

    On a trop tendance à oublier l’impact des contes et des symboles en ces temps troublés et c’est bien dommage.

    Merci encore
    Au plaisir
    Un article par Jean-Yves : Comment gérer ses mails de façon efficace

  2. Elisandre

    Bonjour Jean Yves,

    C’est avec grand plaisir que j’ai participé.
    Merci beaucoup de la reconnaissance que tu accordes à mes expériences.
    Au plaisir aussi
    Elisandre

  3. Pingback: Tant de chemin parcouru et tant à parcourir... | Potion de Vie

  4. zenie

    Bonsoir Elisandre, merci pour cet article, je ne savais pas que les perles étaient des blessures mais je trouve cette phrase très touchante !

    zenie
    Un article par zenie : Le hasard comme compagnon

  5. Sco!

    Allô Elisandre,

    Moi, j’en suis encore à la façon de changer le plomb en or, pas au sens figuré, mais vraiment au sens propre!

    Je n’ai pas d’enfants et ce qui me touche le plus dans ton récit est la façon dont tu parles de ton fils. C’est magnifique!

    Namasté!
    Sco! 🙂
    Un article par Sco! : Se sentir bien et Loi d’attraction

  6. hannah@methode Tipi

    Bonsoir Elisandre,
    Je viens de découvrir ton article de la croisée des blogs.
    On sent le feu de la passion dans ta vie.
    J’ai aussi étudié longtemps l’astrologie (surtout karmique et humaniste).
    Aujourd’hui je la pratique moins car j’ai des outils plus au présent qu’au futur
    qui me permettent de faire des choix et donc de modifier mon futur à chaque instant.
    Un article par hannah@methode Tipi : Symbolisme des couleurs: quelle chemise mettre pour declarer ma flamme?

    1. Elisandre

      Bonjour Hannah
      Tu as raison je suis une passionnée ; je ne fais rien sans implication profonde et mes aventures m’emmènent loin sans voyager beaucoup en fait. Les voyages sont intérieurs, multidimensionnels.
      A bien y regarder l’astrologie n’est pas un outil pour prévoir le futur mais pour conscientiser le présent, voire même lire le passé. de toute façon seul le présent existe et c’est de là que l’on peut maîtriser les deux autres temps, qui sont des « inventions humaines » qui déforment ou forment tout court la réalité.puisque c’est l’Observateur dans le présent qui crée Sa réalité.
      A bientôt Hannah
      Elisandre

Leave a reply

CommentLuv badge